Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Présentation des entorses

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale déc. 2018| Dernière modification du contenu déc. 2018
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Qu’est-ce qu’une entorse ?

Une entorse survient lorsqu’un ligament se déchire. Les ligaments sont de courtes bandes de tissu solides qui maintiennent les os au niveau d’une articulation.

Une entorse peut être légère, modérée ou sévère, selon que le ligament est distendu, partiellement déchiré ou totalement déchiré. Une déchirure d’un muscle ou d’un tendon n’est pas considérée comme une entorse.

Une entorse :

  • Provoque une douleur et un gonflement

  • N’apparaît pas sur les radiographies, mais les médecins peuvent réaliser des radiographies pour détecter une fracture d’un os adjacent

  • Est traitée par le protocole PRICE : Protection de la zone, Repos, glace (Ice), Compression, et Élévation

  • Requiert parfois la pose d’une attelle ou d’un plâtre

  • Guérit généralement spontanément

  • Peut nécessiter une intervention chirurgicale si le ligament est totalement déchiré

Quelles sont les causes d’une entorse ?

Une entorse survient lorsqu’une articulation est tordue, tirée ou pliée à un angle trop important, par exemple en cas de :

  • Lésion sportive

  • Chute

Chaque articulation dispose de plusieurs ligaments. Parfois, plusieurs ligaments sont touchés au même moment.

Si un ligament est totalement déchiré, les os de l’articulation peuvent se séparer. On parle alors de luxation. Même sans luxation, l’articulation peut être fragile. L’articulation est alors dite instable.

Quels sont les symptômes d’une entorse ?

Les symptômes les plus fréquents sont :

  • Douleur (il est douloureux de toucher, de mobiliser ou de s’appuyer sur l’articulation)

  • Gonflement

  • Difficultés à utiliser le membre lésé normalement

Le ligament déchiré peut saigner sous la peau. Une ecchymose peut apparaître après un jour environ.

Comment les médecins peuvent-ils déterminer la présence d’une entorse ?

Les médecins examinent l’articulation lésée et les zones à proximité. Ils peuvent mobiliser délicatement l’articulation pour voir si elle fonctionne correctement et déterminer l’étendue de la douleur.

Si les médecins suspectent qu’un os est fracturé ou déplacé, ils réalisent l’examen suivant :

Comme les entorses ne sont pas visibles sur les radiographies, cet examen n’est pas systématique. Si les médecins ont besoin de déterminer l’étendue de la lésion, ils peuvent réaliser une IRM.

Comment les médecins traitent-ils une entorse ?

Dans les 24 heures suivant l’entorse, les médecins prescrivent un traitement appelé PRICE, c’est-à-dire :

  • Protéger la lésion à l’aide d’un bandage compressif ou d’une attelle

  • Repos de la partie du corps lésée en limitant l’activité ou en ne s’appuyant pas dessus (par exemple, en utilisant des béquilles)

  • Application d’une poche de glace (Ice) enveloppée dans une serviette sur la zone lésée

  • Compresser (envelopper) la zone à l’aide d’un bandage élastique pour limiter le gonflement

  • Élévation du membre lésé au moins à hauteur du cœur pour réduire le gonflement

Pour soulager la douleur, les médecins donnent les conseils suivants :

  • Prendre du paracétamol ou un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS), tel que l’ibuprofène

  • Appliquer de la glace pendant 15 à 20 minutes sans pause, à des intervalles de quelques heures

  • Après 2 jours, utiliser un coussin chauffant pendant 15 à 20 minutes sans pause

La personne doit discuter avec son médecin du moment où elle peut commencer à mobiliser la partie du corps touchée :

  • En cas d’entorse légère, les médecins peuvent conseiller à la personne de mobiliser l’articulation lésée dès que possible

  • En cas d’entorse modérée, une attelle ou une écharpe peut être nécessaire pendant quelques jours

  • Une entorse sévère peut nécessiter un plâtre ou une intervention chirurgicale

Après une entorse sévère, des exercices de rééducation peuvent être nécessaires. Ces exercices permettent de renforcer les muscles adjacents à l’articulation pour la rendre plus souple.

Quelles sont les complications d’une entorse ?

  • L’articulation peut être raide, surtout si la personne a dû porter une attelle ou un plâtre

  • L’articulation peut être plus susceptible de subir une autre entorse, même après la guérison

  • L’articulation peut être instable

Plus la personne porte une attelle ou un plâtre longtemps, plus l’articulation sera raide et plus les muscles seront affaiblis. Ensuite, il sera plus difficile pour la personne de retrouver toute sa force et sa souplesse. L’articulation peut rester un peu raide et peut être plus susceptible de subir une nouvelle entorse.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Modèles 3D
Tout afficher
Colonne vertébrale et moelle épinière
Modèle 3D
Colonne vertébrale et moelle épinière

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE