Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Piqûres de tiques

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale sept. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

Il existe différents types de tiques aux États-Unis. Les piqûres de tiques en elles-mêmes ne sont pas graves. Le principal problème avec les piqûres de tiques est la transmission de maladies graves :

Les maladies transmises par les tiques ont tendance à survenir principalement dans certaines régions du pays. Mais même dans ces régions, toutes les tiques ne sont pas porteuses de maladies. Toutes les piqûres de tiques porteuses d’une maladie ne vous rendront pas malade.

Tiques du cerf

Tiques du cerf

Quels sont les symptômes d’une piqûre de tique ?

Parfois, vous verrez la tique accrochée à votre peau, où elle se nourrit de votre sang. La tique reste généralement accrochée pendant un jour ou deux si vous ne la retirez pas. Plus elle reste accrochée, plus elle se gorge de sang. Une fois la tique tombée ou après que vous l’avez retirée, la piqûre laisse un petit gonflement rouge avec des démangeaisons.

Comment savoir si la tique m’a transmis une infection ?

En fait, ce qui est problématique, c’est quand les gens tombent malades, mais qu’ils ne savent pas qu’ils ont été piqués par une tique. Il peut alors être difficile pour votre médecin de savoir que vous souffrez d’une infection due à une tique.

Si vous savez que vous vous êtes fait piquer par une tique, contactez votre médecin. Ce que fera votre médecin dépend de la fréquence des tiques porteuses de maladies dans la région où vous vivez. Il se peut qu’il vous demande simplement de surveiller tout éventuel signe d’infection. Les signes comprennent :

  • Une zone rouge (parfois de plusieurs centimètres de diamètre) autour de la piqûre

  • Éruption cutanée

  • Sensation de malaise généralisé (douleurs musculaires, migraine, fièvre, faiblesse)

Si vous ne présentez pas d’éruption cutanée ni de symptôme pendant un mois, vous n’avez probablement pas d’infection. Néanmoins, si vous vivez dans une région où les infections dues aux tiques sont fréquentes, le médecin pourra vous surveiller et vous administrer une dose unique d’antibiotique.

Comment dois-je traiter une piqûre de tique ?

Choses à faire :

  • Retirez immédiatement la tique en la saisissant avec une pince à épiler courbée, puis en la tirant

  • Appliquez une pommade antiseptique sur la piqûre pour prévenir toute infection

  • Si la piqûre est tuméfiée ou si votre peau autour de la piqûre change de couleur, prenez un antihistaminique, tel que la diphénhydramine

Choses à ne pas faire :

  • N’essayez pas de retirer une tique en appliquant de l’alcool, du vernis à ongles, de la vaseline ou une allumette chaude. Ces méthodes ne fonctionnent pas bien et peuvent vous blesser et aggraver la morsure de tique

Comment éviter une piqûre de tique ?

Pour éviter les piqûres de tiques lorsque vous êtes dehors, particulièrement dans les zones boisées :

  • Marchez au milieu des sentiers et chemins pour éviter de se frotter contre les buissons et les hautes herbes

  • Évitez de vous asseoir sur le sol, sur des souches d’arbre ou sur des murs de pierre

  • Portez des chemises à manches longues et des pantalons longs rentrés dans les chaussures ou les chaussettes

  • Portez des vêtements clairs permettant de repérer les tiques plus facilement

  • Appliquez sur votre peau un répulsif à insectes contenant du DEET et appliquez sur vos vêtements un répulsif contenant de la perméthrine

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Modèles 3D
Tout afficher
Colonne vertébrale et moelle épinière
Modèle 3D
Colonne vertébrale et moelle épinière

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE