Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Cancer du col de l’utérus

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale oct. 2019| Dernière modification du contenu oct. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

Qu’est-ce que le carcinome cervical ?

Le carcinome cervical est une tumeur qui se développe sur le col de l’utérus. Le col de l’utérus est la partie la plus basse (l’ouverture) de l’utérus. Il relie l’utérus au vagin.

  • Le plus souvent, le cancer du col de l’utérus est dû à une infection par le HPV (papillomavirus humain), un virus très répandu qui se transmet lors des rapports non protégés

  • Parfois, aucun symptôme ne survient jusqu’à ce que le cancer se soit développé ou propagé

  • Le cancer du col de l’utérus peut se propager à d’autres organes proches du col de l’utérus ou dans le reste de l’organisme

  • Le traitement peut comprendre une intervention chirurgicale, une radiothérapie et une chimiothérapie

  • Les médecins peuvent détecter le cancer du col de l’utérus de manière très précoce grâce à un frottis

  • Le vaccin contre le HPV permet de prévenir le cancer du col de l’utérus

Organes génitaux féminins internes

Organes génitaux féminins internes

Quelles sont les causes du cancer du col de l’utérus ?

La principale cause du cancer du col de l’utérus est le HPV (papillomavirus humain). Le HPV se transmet lors de rapports sexuels non protégés. Le HPV entraîne aussi la formation de verrues génitales.

Quels sont les symptômes du cancer du col de l’utérus ?

Le plus souvent, le cancer du col de l’utérus précoce est asymptomatique.

Le premier symptôme est généralement :

  • Des saignements vaginaux anormaux, généralement après les rapports sexuels

Les symptômes de cancer du col de l’utérus plus avancé comprennent :

  • Des saignements plus abondants pendant les règles ou des saignements entre les règles

  • Pertes vaginales malodorantes

  • Douleurs pelviennes (zone située sous le ventre, au niveau du bassin)

  • Douleurs lombaires

Non traité, un cancer du col de l’utérus peut entraîner le décès.

Comment les médecins peuvent-ils savoir si j’ai un cancer du col de l’utérus ?

Les médecins peuvent détecter un cancer du col de l’utérus et une dysplasie cervicale (tumeurs précancéreuses) à l’aide d’un frottis. Un frottis fait partie de l’examen gynécologique.

  • Lors d’un examen gynécologique, le médecin examine l’intérieur du vagin, en le maintenant ouvert à l’aide d’un petit instrument appelé spéculum

  • Pour réaliser un frottis, le médecin prélève des cellules du col de l’utérus à l’aide d’un écouvillon

  • Ces cellules sont ensuite examinées au microscope

Si les cellules ont un aspect anormal, le médecin prélève un petit échantillon du col de l’utérus pour l’examiner au microscope (biopsie).

En cas de cancer du col de l’utérus, les médecins détermineront sa taille et son stade grâce à divers examens, tels que :

  • Tomodensitométrie (TDM), un examen qui prend des radiographies depuis plusieurs angles pour créer une image détaillée de l’intérieur du corps

  • Une imagerie par résonance magnétique (IRM), un examen d’imagerie qui utilise un champ magnétique intense pour créer une image animée de l’intérieur du corps

Comment les médecins traitent-ils le cancer du col de l’utérus ?

Le traitement peut inclure :

Un cancer précoce qui ne s’est pas propagé au-delà de la surface du col de l’utérus peut être retiré par chirurgie. Comme les médecins ne veulent retirer qu’une partie du col de l’utérus, l’intervention se fait par le vagin. Les procédures incluent :

  • LEEP, qui consiste à utiliser un câble électrifié très fin pour retirer la tumeur

  • Laser, une procédure qui peut être réalisée au cabinet du médecin, après l’application d’un anesthésique autour des tissus anormaux

  • Scalpel, une procédure réalisée à l’hôpital, sous anesthésie générale

Aucune de ces interventions n’a d’impact sur votre fertilité. Cependant, elles rendent obligatoires les accouchements par césarienne.

Un cancer plus avancé qui ne s’est pas propagé très loin peut être traité par une hystérectomie. L’hystérectomie consiste à retirer l’utérus et, parfois, certains tissus environnants. Il arrive qu’une radiothérapie soit réalisée après l’hystérectomie. Si le cancer s’est propagé, les médecins peuvent administrer une radiothérapie et une chimiothérapie. Après la radiothérapie et la chimiothérapie, il arrive qu’ils pratiquent une intervention pour retirer les tumeurs restantes.

Comment prévenir le cancer du col de l’utérus ?

Il est possible de détecter le cancer du col de l’utérus avant qu’il se développe ou se propage grâce à des frottis réguliers. Recommandations des médecins :

  • Entre 21 et 30 ans, frottis tous les deux ans

  • À 30 ans, frottis et dépistage du HPV

  • Jusqu’à 65 ans, frottis tous les trois à cinq ans si les examens étaient normaux à 30 ans

  • Les femmes ayant des antécédents de cancer du col de l’utérus ou un résultat de frottis anormal doivent faire l’objet d’un frottis une fois par an

Le vaccin contre le HPV, administré à un jeune âge, peut permettre de prévenir le cancer du col de l’utérus.

  • Ce vaccin est administré sous forme de trois doses

  • Les médecins recommandent que tous les garçons et les filles reçoivent le vaccin à 11 ou 12 ans

Si vous n’avez pas été vacciné à 11 ou 12 ans, les médecins peuvent vous vacciner jusqu’à vos 27 ans.

Les adultes âgés de 27 à 45 ans qui n’ont pas été vaccinés doivent discuter avec leur médecin d’une éventuelle vaccination.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Épisiotomie
Vidéo
Épisiotomie
Pendant la grossesse, l’utérus de la femme accueille et protège le fœtus en développement...
Accouchement assisté
Vidéo
Accouchement assisté
Pendant la grossesse, l’utérus d’une femme accueille et protège pendant environ 40 semaines...

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE