Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Ménopause

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale août 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Qu’est-ce que la ménopause ?

La ménopause survient lorsque les femmes cessent d’avoir des règles (arrêt des menstruations) et ne peuvent plus tomber enceintes.

La ménopause se produit généralement après l’âge de 40 ans. Dans les pays occidentaux, l’âge moyen de la ménopause est d’environ 52 ans.

  • Certains symptômes, tels que des règles irrégulières et des bouffées de chaleur, peuvent apparaître plusieurs années avant la ménopause

  • Les os peuvent s’affaiblir après la ménopause

  • Certains médecins peuvent administrer des médicaments pour aider à gérer les symptômes

La ménopause n’arrive pas d’un seul coup. Avec le temps, les règles se produisent moins souvent. La ménopause est complète avec l’absence de règles pendant une année complète. Il est possible de tomber enceinte avant. Pour ne pas tomber enceinte, il faut utiliser une méthode contraceptive jusqu’à l’absence de règles pendant une année.

Qu’est-ce qui provoque la ménopause ?

La ménopause est normale et se produit avec le vieillissement du corps.

Durant plusieurs années avant la ménopause, le corps fabrique progressivement moins d’œstrogènes et de progestérone. Ce sont des hormones sexuelles qui sont nécessaires pour les menstruations (règles) et la grossesse. Lorsque ces hormones sont en quantité plus faible, les ovaires arrêtent de libérer des ovules, et les règles s’arrêtent.

Une ménopause qui se produit avant l’âge de 40 ans est appelée ménopause précoce. La ménopause précoce est rare et peut être provoquée par de nombreux problèmes médicaux différents.

Quels sont les symptômes de la ménopause ?

La ménopause ne se produit pas soudainement. Les premiers signes peuvent être les suivants :

  • Règles irrégulières

  • Des bouffées de chaleur (sensation soudaine de chaleur et transpiration, même s’il ne fait pas chaud) ; les bouffées durent de 30 secondes à environ 5 minutes

  • Réveil en étant couverte de sueur (sueurs nocturnes, qui sont des bouffées de chaleur se produisant la nuit)

Parallèlement, de nombreuses femmes peuvent aussi présenter des symptômes tels que :

  • Sautes d’humeur

  • Dépression

  • Irritabilité

  • Inquiétude

  • Troubles du sommeil

  • Perte de concentration

  • Céphalées

  • Fatigue

Ces symptômes se produisent souvent pendant une année ou plus longtemps. Les règles finissent par complètement s’arrêter, et les symptômes s’améliorent en général. Parfois, les bouffées de chaleur durent plus longtemps.

Les symptômes présents après la ménopause sont dus aux taux plus faibles d’hormones sexuelles. Vous pourriez présenter :

  • Une sécheresse du vagin

  • Moins d’intérêt pour les relations sexuelles

  • Des douleurs pendant les relations sexuelles, parce que le vagin est plus sec et plus fin

  • Des difficultés pour avoir un orgasme

  • Davantage d’infections des voies urinaires (IVU)

  • Un besoin d’uriner plus urgent ou une incontinence (uriner sans le vouloir)

  • Une peau plus fine, plus sèche et plus délicate

  • Des os plus faibles

  • Des taux plus élevés de mauvais cholestérol (LDL)

  • Un risque plus élevé de maladie cardiaque

Comment les médecins peuvent-ils déterminer la présence de la ménopause ?

Généralement, des tests ne sont pas nécessaires pour la ménopause. Si elle commence trop tôt, les médecins peuvent rechercher d’autres maladies qui peuvent stopper les règles.

Comment les médecins traitent-ils la ménopause ?

La compréhension de ce qu’est la ménopause peut aider à gérer les symptômes. Le fait de discuter avec d’autres femmes de ce qu’elles ont vécu pendant la ménopause ou avec le médecin peut aider à décider du traitement qui peut fonctionner.

Comme les symptômes sont dus à de faibles taux d’hormones, la prise d’hormones (traitement hormonal substitutif) est le moyen le plus efficace pour soulager les symptômes. Cependant, le traitement hormonal substitutif comportant des risques, les médecins essaient habituellement d’autres solutions en premier lieu.

Les traitements des bouffées de chaleur peuvent comprendre :

  • S’habiller avec plusieurs couches de vêtements qu’il est possible de retirer

  • Porter des vêtements qui respirent ou évacuent l’humidité, comme le coton et les vêtements de sport

  • Éviter les environnements chauds et les lumières intenses

  • Certains médicaments qui ne sont pas des hormones

Les traitements de l’incontinence peuvent inclure :

  • Des exercices pour renforcer les muscles qui commencent et arrêtent les mictions

Les traitements de la sécheresse vaginale peuvent inclure :

  • Lubrifiant ou hydratant vaginal

  • Continuer à avoir des rapports sexuels ; ceci augmente le flux sanguin vers le vagin

Certaines femmes prennent des plantes médicinales et d’autres compléments pour soulager les symptômes. Il existe de nombreux compléments différents. La plupart d’entre eux ne fonctionnent pas bien, et aucun d’eux ne fait l’objet d’une évaluation de sécurité comme les médicaments sur ordonnance. De plus, certaines plantes médicinales et certains compléments peuvent interférer avec d’autres médicaments pris. Avant de prendre des suppléments, il faut en parler avec son médecin.

Hormonothérapie

Si les autres traitements ne fonctionnent pas, un traitement hormonal peut être utile. Cependant, le traitement hormonal présente des bénéfices et des risques. Il faut discuter avec le médecin pour savoir si ces traitements sont adaptés.

Le traitement hormonal peut inclure :

  • Œstrogènes

  • Un progestatif (comme la progestérone)

  • Les deux (traitement d’association)

Le traitement hormonal peut être administré sous forme de :

  • Pilules

  • Crèmes, comprimés ou anneaux à placer dans le vagin

  • Lotions ou sprays à appliquer sur la peau

  • Patchs cutanés

Les bénéfices du traitement hormonal comprennent :

  • Une diminution des symptômes de la ménopause comme les bouffées de chaleur et la sécheresse vaginale

  • Une diminution du risque d’avoir de l’ostéoporose (os affaiblis)

  • Une diminution du risque d’avoir un cancer endométrial (cancer de la muqueuse utérine)

  • Une diminution du risque d’avoir un cancer colorectal (cancer dans les parties inférieures du gros intestin)

Les risques du traitement hormonal comprennent :

  • Caillots sanguins dans les poumons ou les jambes (avec un progestatif seul)

  • Accident vasculaire cérébral

  • Risque plus élevé d’avoir un cancer endométrial (avec des œstrogènes seuls)

  • Risque plus élevé d’avoir un cancer du sein (après avoir pris pendant 3 à 5 ans un traitement d’association ou après avoir pris des œstrogènes pendant au moins 10 ans)

  • Incontinence urinaire (avec des œstrogènes seuls)

  • Taux plus faibles de « bon » cholestérol (HDL) (avec des progestatifs seuls)

La prise de doses plus faibles peut diminuer ces risques.

Généralement, les femmes qui sont atteintes d’un cancer du sein, d’une maladie coronarienne ou de caillots sanguins dans les jambes, qui ont présenté un AVC ou présentent des facteurs de risque pour ces maladies ne doivent pas avoir recours à un traitement par œstrogènes.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Accouchement par césarienne
Vidéo
Accouchement par césarienne
Toutes les femmes n’accouchent pas de manière traditionnelle par le vagin. En cas de souffrance...
Accouchement
Vidéo
Accouchement
Pendant la grossesse, l’utérus de la femme nourrit et protège le fœtus en développement au...

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE