Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Méningite chez l’enfant

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale déc. 2019| Dernière modification du contenu déc. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Qu’est-ce qu’une méningite ?

La méningite est une infection des couches de tissu (que l’on appelle méninges) recouvrant le cerveau et la moelle épinière. La méningite est souvent provoquée par un virus, mais le type de méningite le plus grave est causé par des bactéries. Les méningites virales et bactériennes peuvent provoquer des problèmes cérébraux.

  • Les enfants plus âgés atteints de méningite présentent en général une raideur de la nuque, de la fièvre et des céphalées.

  • Les bébés atteints de méningite sont généralement irritables (même lorsqu’ils sont portés), se nourrissent mal ou vomissent.

  • Les médecins peuvent déterminer si un enfant présente une méningite en réalisant une rachicentèse et des analyses de sang.

  • Les vaccins (injections réalisées chez les enfants en bonne santé pour les protéger contre certaines infections) peuvent prévenir certains types d’infections bactériennes provoquant une méningite.

  • Les médecins traitent la méningite bactérienne avec des antibiotiques.

  • La méningite peut être mortelle chez certains enfants même avec un traitement.

Quelles sont les causes de la méningite ?

La méningite est provoquée par une infection bactérienne ou virale.

Chez le nouveau-né, la méningite découle généralement d’une infection bactérienne du sang. Cette infection est causée par la présence de bactéries dans le canal utérin de la mère.

Les nourrissons plus grands et les enfants contractent généralement une méningite en ayant été en contact avec d’autres personnes malades. Grâce aux vaccins, certaines causes de méningite bactérienne sont devenues très rares.

Quelles sont les personnes les plus susceptibles de contracter une méningite ?

Tous les nourrissons et les enfants peuvent contracter une méningite, mais certains bébés et enfants sont exposés à un risque accru. Facteurs de risque :

  • Contact au cours des jours précédents avec quelqu’un qui a contracté une méningite

  • Présence d’une drépanocytose

  • Ablation de la rate (organe dans la partie supérieure gauche de l’abdomen) en raison d’un cancer ou d’une lésion

  • Malformations congénitales du visage ou de la tête

Quels sont les symptômes de la méningite ?

Les symptômes de la méningite varient selon l’âge. À tous les âges, les symptômes de la méningite bactérienne peuvent s’aggraver très rapidement. Un « signe avant-coureur » est un enfant malade qui devient inhabituellement somnolent ou qui commence à se comporter de façon confuse. Un enfant malade qui n’est pas totalement éveillé ou qui ne se comporte pas normalement doit être conduit à l’hôpital immédiatement.

Chez les bébés âgés de moins de 12 mois, les symptômes précoces incluent :

  • Irritabilité ou mauvaise humeur, même lorsque l’enfant est porté

  • Refus de manger, ou mauvaise alimentation

  • Température élevée ou basse

  • Vomissements

  • Éruption cutanée

  • Convulsions

  • Gonflement de la fontanelle chez les nourrissons âgés de moins de 3 mois

Chez les enfants plus grands et les adolescents, la méningite commence souvent par un rhume. Puis, les symptômes suivants se développent :

  • Fièvre

  • Céphalées

  • Nuque raide

  • Convulsions

Il faut observer attentivement les enfants qui présentent ces symptômes, car ils peuvent rapidement devenir somnolents ou en état de confusion et devront être traités en urgence.

Comment les médecins peuvent-ils déterminer la présence d’une méningite chez un enfant ?

Les médecins suspectent une méningite à la vue des symptômes de l’enfant. Pour confirmer leur diagnostic, les médecins peuvent réaliser :

  • Ponction lombaire (rachicentèse) : le médecin insère une aiguille dans le bas du dos de l’enfant pour prélever un échantillon de liquide céphalorachidien qui entoure la moelle épinière

  • Analyses de sang

Avant de réaliser une rachicentèse chez les bébés, les médecins réalisent parfois une échographie ou une TDM à la recherche d’autres problèmes éventuels.

Comment les médecins traitent-ils la méningite ?

Si l’enfant a une méningite bactérienne, les médecins administrent :

  • Antibiotiques par voie intraveineuse (IV)

  • Parfois, corticoïdes par voie intraveineuse

Si l’enfant présente un certain type de méningite virale, les médecins peuvent administrer des antiviraux. Généralement, l’enfant recevra simplement des médicaments contre la douleur et la fièvre, comme de l’ibuprofène.

Même avec un traitement, certains bébés et enfants décèdent ou gardent des manifestations à long terme en raison de leur méningite bactérienne.

Comment prévenir la méningite ?

Les vaccins peuvent prévenir de nombreux cas de méningite bactérienne.

Les enfants ayant été en contact avec une personne atteinte de méningite bactérienne reçoivent souvent des antibiotiques pour pouvoir prévenir l’infection.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Implant cochléaire
Vidéo
Implant cochléaire
Lorsque les ondes sonores atteignent l’oreille, elles sont rassemblées par l’oreille externe...

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE