Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link
Les faits en bref

Communications interauriculaires et interventriculaires

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale juin 2020| Dernière modification du contenu juin 2020
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
Ressources liées au sujet

Le cœur se compose de quatre compartiments (cavités), deux à droite et deux à gauche. Les cavités cardiaques se relâchent pour se remplir de sang, puis se contractent pour éjecter le sang.

  • Les deux cavités supérieures (l’oreillette droite et l’oreillette gauche) laissent entrer le sang dans le cœur.

  • Les deux cavités inférieures (ventricules droit et gauche) éjectent le sang.

  • Les deux cavités droites renvoient le sang de l’organisme vers les poumons.

  • Les deux cavités gauches renvoient vers l’organisme le sang revenant des poumons.

Le sang va vers les poumons pour récupérer de l’oxygène et se débarrasser du dioxyde de carbone.

Que sont les communications interauriculaires et interventriculaires ?

Une cloison est une paroi entre deux cavités.

  • Les communications interauriculaires et interventriculaires sont des orifices situés dans les parois qui séparent les côtés droit et gauche du cœur.

  • Ces orifices sont présents à la naissance.

  • Les orifices laissent passer du sang de la mauvaise manière à travers le cœur.

  • Plus l’orifice est important, plus la quantité de sang qui circule de la mauvaise façon est importante.

Les communications interauriculaires (CIA) sont des orifices situés entre les cavités supérieures du cœur (oreillettes).

Les communications interventriculaires (CIV) sont des orifices situés entre les cavités inférieures du cœur (ventricules).

  • Les CIA et CIV font partie des malformations cardiaques congénitales les plus fréquentes.

  • Parfois, ces malformations sont asymptomatiques, bien qu’un orifice important puisse constituer un problème grave.

  • Les médecins diagnostiquent une CIA et une CIV au moyen d’une échocardiographie (échographie du cœur).

  • Les CIA et les CIV de petite taille se referment parfois spontanément ; le cas échéant, cela se produit généralement vers l’âge de 3 ans.

  • Pour réparer ces malformations, les médecins peuvent réaliser une intervention chirurgicale.

Parfois, les enfants présentant une CIA ou une CIV ont également d’autres malformations cardiaques.

Septal Defect: A Hole in the Heart's Wall

Une communication septale est un orifice situé dans la paroi (septum) qui sépare le cœur droit du cœur gauche. Les communications interauriculaires sont situées entre les cavités supérieures du cœur (oreillettes). Les communications interventriculaires sont situées entre les cavités inférieures (ventricules). Dans les deux cas, une partie du sang oxygéné destiné au corps est court-circuitée. Il est renvoyé directement aux poumons au lieu d’être distribué dans le reste du corps.

Septal Defect: A Hole in the Heart's Wall

Quelles sont les causes des CIA et des CIV ?

La CIA ou la CIV est présente à la naissance. Les médecins ne savent pas vraiment ce qui les provoque.

Quels sont les symptômes des CIA et des CIV ?

Les symptômes dépendent beaucoup de la taille de l’orifice et de son emplacement.

La CIA est généralement asymptomatique, bien que parfois l’enfant grandisse plus lentement que prévu. En cas de CIA de taille importante non traitée, l’enfant peut avoir des problèmes de santé à l’âge adulte, tels que :

Une CIV de petite taille peut être asymptomatique. Cependant, les CIV plus grosses commencent généralement à causer des problèmes lorsque l’enfant est âgé de 4 à 6 semaines. Les symptômes comprennent :

  • Respiration plus rapide

  • Tétées difficiles

  • Transpiration lors des tétées

  • Prise de poids lente

Il s’agit de signes d’insuffisance cardiaque.

Si la CIV n’est pas traitée, elle peut provoquer :

  • Tension artérielle élevée dans les poumons (hypertension pulmonaire)

Comment les médecins peuvent-ils déterminer la présence d’une CIA ou d’une CIV chez un enfant ?

Les médecins suspectent une CIA ou une CIV s’ils entendent certains types de souffles cardiaques (son inhabituel produit par un flux sanguin anormal dans le cœur). Les médecins confirment le diagnostic par :

Ils réalisent également d’autres examens tels que :

  • ECG (examen indolore qui mesure les courants électriques du cœur et les enregistre sur un support papier)

  • Parfois, radiographies du thorax

Comment les médecins traitent-ils les CIA et les CIV ?

Les CIA et les CIV de petite taille se referment souvent spontanément avant l’âge de 3 ans. Le traitement dépend de la taille de l’orifice et des symptômes de l’enfant.

Si une CIA ne s’est pas refermée spontanément lorsque l’enfant est âgé de 2 ou 3 ans, les médecins peuvent :

  • Insérer un cathéter (sonde fine souple) dans une veine pour atteindre le cœur de l’enfant et obstruer l’orifice à l’aide d’un petit dispositif

  • Parfois, réaliser une intervention chirurgicale pour réparer l’orifice dans le cœur

Les CIV de petite taille ne nécessitent généralement pas de traitement. Si un traitement est nécessaire, les médecins peuvent :

  • Réaliser une chirurgie pour refermer l’orifice

Avant l’intervention, les médecins administrent généralement à l’enfant des médicaments cardiaques pour soulager les symptômes. Les médicaments peuvent également laisser le temps à l’orifice de se refermer spontanément.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE