Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Troubles alimentaire chez les jeunes enfants

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale oct. 2018| Dernière modification du contenu oct. 2018
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées

De nombreux parents s’inquiètent des habitudes alimentaires de leurs jeunes enfants. Certains enfants ne veulent pas manger certains aliments. Certains acceptent de manger uniquement certains aliments. Le fait d’être difficile est rarement à l’origine de problèmes de santé. Ceci est dû au fait que la plupart des préférences alimentaires des jeunes enfants ne durent pas suffisamment longtemps pour nuire à leur croissance.

Quels sont les troubles alimentaires qui peuvent affecter les jeunes enfants ?

Les très jeunes enfants ne présentent pas vraiment de troubles alimentaires, tels que l’anorexie et la boulimie. Ces problèmes ne commencent généralement pas avant le collège ou le lycée.

Les troubles alimentaires chez les jeunes enfants impliquent généralement :

  • Ne pas manger au cours des repas

  • Excès alimentaires et surpoids

Pourquoi l’enfant ne mange-t-il pas au cours des repas ?

La plupart du temps, les jeunes enfants ne mangent pas au cours des repas, car :

  • Leur croissance ralentit naturellement

  • Ils mangent des collations et des aliments malsains à la place de leurs repas

Les bébés grandissent très rapidement, donc ils ont besoin de manger beaucoup. Mais la croissance ralentit vers l’âge de 1 an. Lors de cette période, les enfants mangent moins car ils en ont moins besoin. Les parents qui n’ont pas connaissance de cela peuvent pousser leur enfant à manger. Ils peuvent s’inquiéter trop au sujet de ce que mange leur enfant. Généralement, l’enfant va bien.

Les collations sont nécessaires, mais peuvent causer des problèmes. Les enfants ont généralement besoin de manger quelque chose entre les repas. Cependant, un nombre trop important de collations coupe l’appétit et l’enfant ne mange pas au cours des repas. Il est facile de consommer une trop grande quantité de collations savoureuses, en particulier des sucreries, telles que les bonbons, biscuits et sodas. Même les jus de fruits contiennent beaucoup de sucre.

Le fait de ne pas manger pendant un certain temps n’est que rarement un signe de problème médical. S’il s’agit d’un problème médical, l’enfant :

  • Ne grandit pas ou ne se développe pas normalement pour son âge

  • Perdre du poids

  • Se sent généralement malade ou présente d’autres symptômes

Pourquoi l’enfant mange-t-il trop ?

Chez les jeunes enfants, la suralimentation et la prise de poids sont rarement provoquées par un problème médical. Le surpoids a tendance à être héréditaire. Et les enfants apprennent souvent les mauvaises habitudes alimentaires de leur famille.

Cependant, la suralimentation en elle-même peut causer des problèmes. Le fait d’être en surpoids n’est pas sain et expose l’enfant à un risque de :

  • Diabète (glycémie élevée)

  • Hypertension artérielle

  • Surpoids à l’âge adulte

  • Moqueries ou intimidations

Si l’enfant se suralimente régulièrement, consulter un médecin pour voir si la quantité et les types d’aliments consommés sont problématiques.

Comment les médecins peuvent-ils déterminer la présence d’un trouble alimentaire ?

Au cours de bilans réguliers, les médecins posent des questions sur le régime alimentaire de l’enfant. Ils souhaitent savoir quels types d’aliments sont consommés par l’enfant et les quantités. Il est particulièrement important d’avoir un équilibre entre les collations et les repas et entre les aliments sains et malsains.

Les médecins déterminent la gravité d’un problème en observant comment l’enfant grandit. Ils :

Les courbes de croissance comparent la taille et le poids de l’enfant avec ceux d’autres enfants du même âge. Certains enfants sont grands et forts et d’autres sont petits. Mais chaque enfant reste habituellement au même niveau de la courbe par rapport aux autres enfants. Par exemple, si l’enfant a toujours été au centre de la courbe de poids, il devrait rester dans la moyenne en grandissant. Toute diminution par rapport aux autres enfants est un signe de problèmes.

Comment s’assurer que l’enfant mange les bons aliments ?

Il ne faut pas faire toute une histoire d’un enfant en bonne santé qui ne semble pas manger suffisamment. Principales choses à faire :

  • Donner à l’enfant 3 repas par jour

  • Limiter les collations à 2 à 3 par jour

Au cours des repas :

  • Faire manger l’enfant en même temps que les autres membres de la famille et demander à ce que tout le monde soit assis à table

  • Limiter les distractions : éteindre la télévision et les appareils numériques, et laisser les animaux domestiques dans une autre pièce

  • Laisser l’enfant décider des aliments qu’il souhaite manger dans son assiette

  • Retirer l’assiette de l’enfant 20 à 30 minutes après le début du repas

  • Ne pas faire de remarque sur ce qu’il reste dans l’assiette de l’enfant

Un enfant qui ne mange pas beaucoup au cours de quelques repas ne va pas mourir de faim. Il faut juste s’assurer que l’enfant ne se gave pas d’aliments malsains après les repas.

Pour les collations :

  • Servir de petites quantités d’aliments sains, tels que fruits, fromage, petit sandwich ou lait

  • Éviter les collations hautement caloriques comme les bonbons, les biscuits, les chips et les aliments de restauration rapide

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Implant cochléaire
Vidéo
Implant cochléaire
Lorsque les ondes sonores atteignent l’oreille, elles sont rassemblées par l’oreille externe...

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE