Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Décès et agonie des enfants

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale oct. 2019| Dernière modification du contenu oct. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Comment le décès d’un enfant affecte-t-il une famille ?

La perte d’un enfant est très douloureuse et difficile pour une famille.

  • Les parents endeuillés peuvent avoir des difficultés à répondre aux besoins des enfants vivants.

  • Parfois, les parents ont rapidement un autre enfant pour « remplacer » l’enfant décédé. Dans ces situations, les parents peuvent surprotéger le nouvel enfant ou avoir du mal à créer des liens avec lui.

  • Un encadrement par une équipe apportant des conseils psychologiques peut aussi aider à supporter cette difficile épreuve.

  • Dans la communauté, il y a peut-être un groupe de soutien pour les parents qui ont perdu un enfant.

Comment expliquer le décès d’un membre de la famille ou d’un proche aux enfants ?

  • Il faut donner aux enfants des explications simples à un niveau qu’ils peuvent comprendre.

  • Les enfants plus âgés peuvent être capables de comprendre davantage. Il faut leur indiquer que c’est normal d’être curieux et de poser des questions.

  • Il ne faut pas comparer le décès et le fait d’aller dormir et de ne jamais se réveiller car les enfants peuvent ensuite avoir peur d’aller au lit.

Si un enfant devient très triste ou se met en retrait, arrête de participer à des activités, ou a un comportement agressif, il faut consulter un conseiller pour le faire aider.

Les enfants doivent-ils rendre visite à des personnes malades ou mourantes à l’hôpital ?

Il faut demander au médecin de l’enfant s’il peut rendre visite à la personne.

L’enfant doit être préparé avant la visite :

  • Lui expliquer que la personne aura peut-être l’air différent, mais qu’il s’agit de la même personne.

  • Préparer l’enfant aux changements physiques, comme une prise de poids ou une perte de cheveux.

  • Préparer l’enfant aux équipements médicaux qu’il verra peut-être.

Les enfants doivent-ils assister aux funérailles d’un proche ?

Il s’agit d’une décision personnelle. Si l’enfant assiste aux funérailles, il faut qu’il y ait quelqu’un avec lui pour répondre à ses besoins et pour l’accompagner s’il souhaite partir.

Il faut expliquer à l’enfant qu’il peut poser des questions sur la mort et sur le fait de mourir.

Il faut proposer à l’enfant un moyen d’aider. Il peut :

  • Écrire une carte ou faire un dessin

  • Ramasser des fleurs

  • Emballer un cadeau

  • Recueillir de la nourriture, de l’argent ou des jouets

Où trouver des informations supplémentaires ?

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Implant cochléaire
Vidéo
Implant cochléaire
Lorsque les ondes sonores atteignent l’oreille, elles sont rassemblées par l’oreille externe...

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE