Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Cathétérisme cardiaque

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale sept. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

Qu’est-ce que le cathétérisme cardiaque ?

« Cardiaque » est un terme médical relatif au cœur. Le cathétérisme consiste à placer un fin tube creux (cathéter) dans une partie du corps. Donc, en cas de cathétérisme cardiaque (cath cardiaque) :

  • Le médecin place un tube fin en plastique dans le cœur

Le tube ne peut pas aller directement dans le cœur. Les médecins placent le tube dans le cœur en le faisant passer, au choix, par :

  • Une grosse artère de l’aine

  • Une petite artère du poignet

Les artères sont reliées au cœur. Ainsi, le médecin peut pousser le cathéter dans l’artère jusqu’au cœur.

Une fois le cathéter placé dans le cœur, le médecin injecte un liquide spécial dedans. Ce liquide (appelé agent de contraste) apparaît de manière lumineuse sur les radiographies et délimite les contours de l’intérieur du cœur. Le médecin place aussi généralement le cathéter dans chacune des artères alimentant le cœur (artères coronaires) et injecte également l’agent de contraste dedans. Cela délimite l’intérieur de ces artères. Cette procédure est appelée angiographie coronaire.

Pourquoi un cathétérisme cardiaque peut-il être nécessaire ?

Le plus souvent, les médecins réalisent un cathétérisme cardiaque pour :

  • Déterminer si les artères arrivant au cœur sont obstruées

  • Traiter les artères obstruées le cas échéant

Les médecins peuvent suspecter une obstruction des artères du cœur (maladie des artères coronaires) :

Moins souvent, un cathétérisme cardiaque peut être nécessaire pour déterminer la présence :

  • D’une malformation congénitale

  • D’une tumeur dans le cœur

  • D’une valvule cardiaque défaillante

  • D’un problème au niveau des principaux vaisseaux sanguins qui partent du cœur

Comment le cathétérisme cardiaque est-il réalisé ?

Le cathétérisme cardiaque est réalisé dans un service spécial à l’hôpital. Il est généralement possible de rentrer chez soi après l’examen, sauf si le médecin décèle un problème nécessitant une hospitalisation.

  • Le personnel infirmier installe 1 ou 2 voies IV et branchent des appareils surveillant le cœur et la tension artérielle

  • L’examen est réalisé alors que la personne est consciente, mais un médicament relaxant est généralement administré par voie intraveineuse

  • Les médecins injectent tout d’abord un médicament pour anesthésier la peau au-dessus de l’artère du bras ou de l’aine

  • Une fois la peau anesthésiée, ils réalisent une petite incision et insèrent le cathéter

  • Ils font avancer le cathéter dans les principaux vaisseaux sanguins et dans le cœur

  • Puis, les médecins injectent l’agent de contraste dans le cathéter

  • Le contraste apparaît sur les films radiographiques que les médecins observent sur un écran vidéo

Les médecins peuvent également utiliser des cathéters avec certains outils fixés à leur extrémité, à savoir :

  • Une sonde laser ou à ultrasons pour observer ou prendre des clichés de l’intérieur des vaisseaux sanguins

  • Des outils tranchants pour prélever un petit échantillon de tissu cardiaque afin de l’observer au microscope (biopsie)

Après le cathétérisme, un pansement spécial appuyant sur le bras ou l’aine sera appliqué pour contrôler le saignement.

Traitement pendant le cathétérisme cardiaque

Parfois, les médecins peuvent également traiter le cœur pendant un cathétérisme cardiaque en :

  • Dégageant une artère obstruée (angioplastie)

  • Ouvrant une valvule cardiaque partiellement obstruée (valvuloplastie)

Lors d’une angioplastie, le médecin gonfle un petit ballonnet à l’extrémité du cathéter. Le ballonnet pousse l’obstruction pour réaliser une ouverture. Souvent, un tube en treillis métallique (stent) est fixé à l’extrémité du cathéter, ce qui permet au médecin de le faire glisser dans la zone obstruée. Le tube en treillis métallique permet de maintenir la zone obstruée ouverte.

Lors d’une valvuloplastie, le médecin gonfle un ballonnet plus gros afin de pousser une valvule obstruée pour l’ouvrir.

Néanmoins, certains problèmes décelés pendant un cathétérisme cardiaque requièrent une intervention chirurgicale. D’autres problèmes peuvent être traités avec des médicaments.

Le cathétérisme cardiaque comporte-t-il des effets secondaires ?

Il existe 3 types d’effets secondaires avec le cathétérisme cardiaque. À savoir :

  • L’agent de contraste

  • Le cathéter dans le cœur

  • L’orifice réalisé par le cathéter dans l’artère

L’agent de contraste procure une sensation de chaleur dans le corps lorsqu’il est injecté. Certaines personnes ont des nausées. Dans de rares cas, il peut y avoir des effets secondaires graves, tels qu’une hypotension artérielle, une réaction allergique grave ou une lésion rénale.

Parfois, le cathéter placé dans le cœur irrite le muscle cardiaque et entraîne un rythme cardiaque anormal. Dans de rares cas, le rythme cardiaque anormal est dangereux et requiert de recevoir un choc électrique au niveau du cœur (ce que l’on appelle défibrillation).

Généralement, l’orifice dans l’artère n’est que peu douloureux et cicatrise rapidement. Néanmoins, il commence parfois à saigner ou cicatrise de manière anormale. Dans de rares cas, l’artère se bouche et le sang n’irrigue plus le bras ou la jambe. Parfois, une intervention chirurgicale devra être réalisée pour résoudre ces problèmes.

Le risque de complications graves dépend beaucoup de :

  • L’état de santé général

  • L’âge

  • La sévérité du problème cardiaque

Globalement, le risque de présenter un problème grave, comme une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral, ou de décéder suite à l’examen est faible.

Que peuvent apprendre les médecins d’un cathétérisme cardiaque ?

  • Si les artères qui irriguent le muscle cardiaque (artères coronaires) sont obstruées

  • Si le cœur pompe correctement le sang

  • Si les valvules cardiaques sont obstruées ou si elles fuient

  • Si une malformation congénitale ou une tumeur cardiaque est présente

  • Le meilleur traitement des symptômes

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Crise cardiaque (infarctus du myocarde)
Vidéo
Crise cardiaque (infarctus du myocarde)
Le cœur est le principal organe du système cardiovasculaire. Il s’agit d’un muscle qui bat...
Épreuves de tolérance à l’effort (épreuve d’effort)
Vidéo
Épreuves de tolérance à l’effort (épreuve d’effort)
Durant une épreuve de tolérance à l’effort, le patient marche de plus en plus rapidement sur...

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE