Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link
Les faits en bref

Vue d’ensemble des troubles du rythme cardiaque

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale juil. 2020| Dernière modification du contenu juil. 2020
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
Ressources liées au sujet

Votre cœur est un muscle qui pompe le sang pour l’envoyer dans l’ensemble du corps. Votre fréquence cardiaque est la rapidité à laquelle votre cœur bat. Votre cœur doit toujours battre de façon régulière et rythmique, comme le tic-tac d’une horloge.

Qu’est-ce qu’un trouble du rythme cardiaque ?

Les troubles du rythme cardiaque sont des battements cardiaques qui sont :

  • Irréguliers

  • Trop rapides (tachycardie, « tachy » signifie rapide)

  • Trop lents (bradycardie, « brady » signifie lent)

Les troubles du rythme cardiaque sont aussi appelés des arythmies.

Quels sont les facteurs qui contrôlent mon rythme cardiaque ?

Votre rythme cardiaque est contrôlé par :

  • Les cellules pacemaker dans votre cœur

  • Votre cerveau

  • Des hormones, des minéraux et d’autres substances présentes dans votre sang

Des cellules pacemaker spéciales sont présentes dans une partie de votre cœur, appelée le nœud SA (nœud sino-auriculaire).

  • Les cellules pacemaker envoient des signaux électriques réguliers à votre muscle cardiaque pour qu’il se contracte

Les cellules pacemaker ont leur propre rythme naturel, qui varie de 60 à 100 signaux par minute. Cependant, les nerfs de votre cerveau peuvent envoyer des messages vers les cellules, en leur indiquant d’accélérer ou de ralentir.

  • Le système de conduction transmet les signaux du stimulateur cardiaque au reste de votre cœur

Le système de conduction comprend une voie d’accès appelée le nœud AV (nœud auriculo-ventriculaire). Le nœud AV contrôle la manière dont les signaux passent des cavités supérieures du cœur (oreillettes) vers les cavités inférieures (ventricules). Lorsque le système de conduction fonctionne correctement, les signaux atteignent chacune de vos cellules musculaires cardiaques juste au bon moment, de telle sorte que votre cœur produit un battement puissant et de bonne qualité, qui pompe le sang correctement.

Des hormones, telles que les hormones thyroïdiennes Que sont les hormones thyroïdiennes ? La thyroïde est une glande située en dessous de la pomme Adam, dans la partie antérieure du cou. Les glandes produisent et libèrent des hormones. Les hormones stimulent l’activité d’autres cellules... en apprendre davantage fabriquées par votre thyroïde, affectent votre rythme cardiaque. De nombreux médicaments, drogues et produits chimiques affectent également votre rythme cardiaque.

Quelles sont les causes des troubles du rythme cardiaque ?

Votre rythme cardiaque peut devenir anormal en cas de problème avec :

  • Vos cellules pacemaker

  • Votre système de conduction du cœur

  • La présence de produits chimiques et de médicaments dans votre sang

La cause la plus fréquente de trouble du rythme cardiaque est une maladie cardiaque, comme :

Une maladie des artères coronaires bloque le flux sanguin vers des parties de votre cœur. Cela peut endommager les cellules pacemaker ou le système de conduction.

Les autres causes de troubles du rythme cardiaque comprennent :

  • Médicaments

  • Anomalies cardiaques que vous avez depuis la naissance

Parfois, les médecins ne peuvent pas déterminer ce qui provoque votre trouble du rythme cardiaque.

Quels sont les symptômes d’un trouble du rythme cardiaque ?

Vos symptômes dépendent essentiellement du fait que votre cœur :

  • Pompe suffisamment de sang

  • Ne pompe pas suffisamment de sang

Si votre cœur pompe suffisamment de sang, vous pouvez vous sentir normal. Vous pouvez aussi avoir la sensation que votre cœur saute des battements (ce qu’on appelle des palpitations). Certaines personnes disent que lorsqu’elles ont de fortes palpitations, elles ont l’impression qu’un poisson s’agite dans leur thorax.

Si votre cœur ne pompe pas suffisamment de sang, vous pouvez également présenter :

  • Faiblesse

  • Problèmes lorsque vous faites de l’exercice physique

  • Essoufflement

  • Sensation de vertiges ou d’étourdissements

  • Douleur thoracique

  • Évanouissement

Consultez un médecin si vous présentez l’un de ces symptômes.

Comment les médecins peuvent-ils déterminer la présence d’un trouble du rythme cardiaque ?

Les médecins palpent votre pouls et réalisent :

L’ECG est un examen rapide et indolore qui mesure l’activité électrique de votre cœur à l’aide de pastilles autocollantes et de câbles fixés sur votre thorax, vos bras et vos jambes.

Si l’ECG montre un trouble du rythme, les médecins réalisent en général d’autres examens en fonction de vos symptômes, notamment :

Si l’ECG ne montre pas de trouble, cela peut être dû au fait que votre rythme cardiaque n’était pas anormal lorsque que le test a été réalisé. Les médecins peuvent ensuite vous demander :

Si les médecins pensent que vous avez un problème cardiaque dangereux, ils vous feront admettre à l’hôpital. Vous serez placé dans une unité où votre fréquence cardiaque et votre rythme cardiaque pourront être enregistrés et examinés par le personnel infirmier et les médecins.

Si les médecins ont besoin de davantage d’informations sur votre trouble du rythme cardiaque, ils peuvent réaliser :

Un examen électrophysiologique est similaire à un cathétérisme cardiaque Cathétérisme cardiaque « Cardiaque » est un terme médical relatif au cœur. Le cathétérisme consiste à placer un fin tube creux (cathéter) dans une partie du corps. Donc, en cas de cathétérisme cardiaque (cath cardiaque)... en apprendre davantage Cathétérisme cardiaque . Les médecins insèrent un fin tube souple (cathéter) dans un gros vaisseau sanguin (par exemple, dans votre jambe) et le déplacent jusque dans votre cœur. Le cathéter comporte à son extrémité des électrodes qui enregistrent, de l’intérieur, l’activité électrique de votre cœur. Le cathéter peut également stimuler votre cœur électriquement pour évaluer sa réponse.

Comment les médecins traitent-ils les troubles du rythme cardiaque ?

Certains troubles du rythme cardiaque sont bénins et ne nécessitent pas de traitement.

Parfois, des changements du mode de vie sont utiles, par exemple :

  • Modifier ou arrêter l’un de vos médicaments

  • Ne pas boire d’alcool ni de caféine

  • Ne pas fumer

  • Ne pas faire d’exercices physiques intenses (si le trouble du rythme cardiaque se produit pendant un exercice physique)

Des troubles du rythme différents nécessitent des traitements différents. Les médecins peuvent :

  • Médicaments

  • Un stimulateur cardiaque artificiel (un petit dispositif électrique que les médecins placent dans votre thorax ou votre ventre pour signaler à votre cœur à quel moment il doit battre)

  • Un choc électrique pour rétablir le rythme normal du cœur (processus appelé cardioversion, défibrillation ou électroversion)

  • Un traitement appelé ablation pour détruire le tissu cardiaque anormal

Les stimulateurs cardiaques artificiels incluent parfois un défibrillateur afin que le même appareil puisse déclencher un battement cardiaque normal ou arrêter un rythme anormal par un choc. Ce dispositif d’association est appelé un DCI.

Les médecins effectuent une ablation s’ils découvrent qu’une petite quantité de tissu cardiaque est la cause du trouble du rythme. Le fait de retirer le tissu permet souvent d’éliminer le trouble du rythme. Souvent, ils effectuent une ablation au cours de l’examen électrophysiologique. Ils utilisent un cathéter pour délivrer un courant électrique à haute fréquence qui détruit une petite zone du cœur.

Vous devrez peut-être arrêter de conduire pendant un certain temps jusqu’à ce que les médecins déterminent si le traitement est efficace.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Testez vos connaissances
Infections du post-partum dans l’utérus
Les infections qui se développent après l’accouchement surviennent généralement dans l’utérus. La probabilité de développer une infection utérine est accrue avec quel type d’accouchement ?
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
HAUT DE LA PAGE