Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Leucémie myéloïde chronique (LMC)

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale janv. 2020| Dernière modification du contenu janv. 2020
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Qu’est-ce qu’une leucémie ?

Une leucémie est un cancer des globules blancs. Les globules blancs ont de nombreux rôles, notamment ils aident le système immunitaire de l’organisme à combattre les infections. Les globules blancs sont produits dans la moelle osseuse, le tissu spongieux qui se trouve à l’intérieur des os.

Une personne atteinte de leucémie a un nombre très élevé de globules blancs. Mais, les globules blancs cancéreux ne fonctionnent pas correctement, et la personne risque de contracter des infections. Ces infections peuvent menacer le pronostic vital.

Par ailleurs, les globules blancs cancéreux s’accumulent dans la moelle osseuse, et de ce fait elle ne peut plus produire de cellules sanguines normales telles que :

Il existe de nombreux types de globules blancs, mais seulement 2 principaux types de leucémie :

  • la leucémie lymphoïde : cancer des lymphocytes (un type de globules blancs) ;

  • la leucémie myélogène : cancer qui atteint tous les autres types de globules blancs.

Les leucémies lymphoïdes et myélogènes peuvent être aiguës ou chroniques :

  • Forme aiguë : cancer touchant de jeunes cellules qui se propage rapidement et peut entraîner la mort en 3 à 6 mois sans traitement.

  • Forme chronique : cancer de cellules matures qui se propage plus lentement.

Qu’est-ce que la leucémie myéloïde chronique (LMC) ?

La leucémie myéloïde chronique (LMC) est un type de cancer à progression lente de l’un des nombreux types différents de globules blancs. Les cellules cancéreuses se multiplient et se propagent dans le sang et jusqu’à d’autres régions du corps.

  • La LMC survient le plus souvent chez les adultes âgés de 40 à 60 ans.

  • La personne atteinte peut se sentir fatiguée, sans appétit, et perdre du poids.

  • Tandis que le cancer se développe, la personne peut aussi être pâle et avoir facilement des ecchymoses et des saignements.

  • Les médecins établissent le diagnostic de la LMC à l’aide d’analyses de sang et d’examens de moelle osseuse.

  • La LMC est traitée par des médicaments appelés inhibiteurs de la tyrosine kinase (tyrosine kinase inhibitors, TKI).

  • Plus de 90 % des personnes traitées suffisamment tôt survivent au moins 5 ans.

La LMC a trois phases :

  • Phase chronique : les premiers mois ou les premières années lorsque le cancer se développe très lentement.

  • Phase accélérée : le cancer commence à progresser plus rapidement, les traitements ne sont plus aussi efficaces et les symptômes s’aggravent.

  • Phase blastique : de très jeunes cellules cancéreuses appelées blastes apparaissent et le cancer empire considérablement, accompagné de problèmes tels que de graves infections et des saignements.

Quelles sont les causes de la LMC ?

Un problème au niveau d’un des chromosomes est à l’origine de la LMC. Chacune des cellules de l’organisme comporte 46 chromosomes. Les chromosomes contiennent l’ADN qui détermine comment les cellules fonctionnent.

Dans la LMC, un des chromosomes présente une anomalie. Le chromosome anormal s’appelle le chromosome Philadelphie. Il produit une substance qui entraîne le développement anormal et incontrôlable d’un type de globules blancs.

Quels sont les symptômes de la LMC ?

Initialement, la LMC peut ne provoquer aucun symptôme. Quand les symptômes apparaissent, dans un premier temps, ils peuvent comprendre :

  • Sensation de faiblesse et de fatigue

  • Perte d’appétit

  • Perte de poids

  • Fièvre

  • Transpiration pendant la nuit

  • Sensation de ballonnement dans la partie supérieure du ventre (en raison de l’hypertrophie du foie et de la rate)

Plus tard, l’état de la personne peut s’aggraver et elle peut présenter des symptômes tels que :

  • Fièvre (due à des infections ou à la leucémie)

  • Ecchymose

  • Saignement

Comment les médecins peuvent-ils déterminer la présence d’une LMC ?

Pour confirmer la présence d’une LMC, les médecins :

  • Réalisent des analyses de sang

  • Prélèvent un échantillon de moelle osseuse pour l’analyser (examen de la moelle osseuse)

  • Effectuent des analyses moléculaires pour rechercher le chromosome Philadelphie

Comment la LMC est-elle traitée ?

La LMC est traitée par :

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Les caillots sanguins : colmatage des plaies
Vidéo
Les caillots sanguins : colmatage des plaies
L’hémorragie survient lorsque la paroi d’un vaisseau sanguin se rompt. Le contrôle de l’hémorragie...
Drépanocytose
Vidéo
Drépanocytose
La drépanocytose est une maladie héréditaire du sang transmise par les deux parents. Cette...

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE