Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Purpura thrombopénique idiopathique (PTI)

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale oct. 2019| Dernière modification du contenu oct. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

Qu’est-ce que le purpura thrombopénique idiopathique (PTI) ?

Les thrombocytes, aussi appelées plaquettes, sont des petites cellules qui circulent dans le sang et contribuent à sa coagulation. « -Pénie » signifie trop peu. Le terme « thrombopénique » signifie un nombre de plaquettes circulant dans le sang trop faible.

On parle de purpura thrombopénique idiopathique lorsque la personne présente trop peu de plaquettes, parce que son propre système immunitaire les détruit.

  • Lorsque le nombre de plaquettes est trop faible, la personne saigne facilement.

  • La personne peut présenter de minuscules taches violettes sur la peau et des saignements de nez et des gencives.

  • Les médecins diagnostiquent un PTI en effectuant des analyses de sang.

  • Chez les enfants, le PTI disparaît généralement spontanément.

  • Les adultes atteints de PTI peuvent prendre des corticoïdes ou d’autres médicaments pour freiner leur système immunitaire.

  • Si vous êtes un adulte et que les médicaments ne sont pas efficaces, les médecins pourront procéder à une ablation de la rate.

Quelle est la cause du PTI ?

Un PTI survient lorsque le système immunitaire produit des anticorps qui attaquent et détruisent les plaquettes. Les médecins ne savent pas pourquoi cela arrive, mais chez les enfants, le PTI survient souvent après une infection virale.

Quels sont les symptômes du PTI ?

Les symptômes du PTI peuvent apparaître soudainement ou se développer lentement. Vous pourriez présenter :

  • Minuscules boutons rouges sur la peau ou à l’intérieur de la bouche

  • Ecchymoses après des blessures très légères

  • Saignement des gencives

  • Règles très abondantes

Plus le nombre de plaquettes est faible, plus vous êtes susceptible de saigner. Les personnes qui ont très peu de plaquettes peuvent présenter des saignements abondants dans les intestins ou des hémorragies cérébrales potentiellement mortelles.

Comment les médecins peuvent-ils déterminer la présence d’un PTI ?

Ce que font les médecins :

  • Analyses de sang pour compter le nombre de plaquettes dans un échantillon de sang

  • Examens à la recherche d’autres causes pouvant expliquer une numération plaquettaire faible

Dans de rares cas, les médecins prélèvent un petit échantillon de moelle osseuse (biopsie médullaire) pour déterminer si la production des plaquettes par l’organisme est normale.

Comment les médecins traitent-ils le PTI ?

Les médecins traitent le PTI avec :

  • Corticoïdes

  • Médicaments pour aider l’organisme à fabriquer plus de plaquettes

  • Médicaments qui freinent l’activité du système immunitaire

  • Dans de rares cas, ablation chirurgicale de la rate (splénectomie)

En cas de saignement menaçant le pronostic vital, les médecins peuvent prescrire une transfusion de plaquettes. Les transfusions de plaquettes ne sont généralement pas très efficaces, car les anticorps présents dans le sang attaquent également les plaquettes transfusées.

L’ablation de la rate peut contribuer à maintenir une plus grande quantité de plaquettes circulant dans le sang.

Chez les adultes, le PTI est généralement de longue durée, mais chez les enfants il disparaît souvent spontanément.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Drépanocytose
Vidéo
Drépanocytose
La drépanocytose est une maladie héréditaire du sang transmise par les deux parents. Cette...
Les caillots sanguins : colmatage des plaies
Vidéo
Les caillots sanguins : colmatage des plaies
L’hémorragie survient lorsque la paroi d’un vaisseau sanguin se rompt. Le contrôle de l’hémorragie...

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE