Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Comment le sang coagule-t-il ?

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale sept. 2018| Dernière modification du contenu sept. 2018
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

Qu’est-ce qu’un caillot sanguin ?

Un caillot sanguin est un amas de matériaux que l’organisme fabrique pour boucher le saignement d’un vaisseau sanguin. Les caillots sanguins ont l’apparence d’une gelée de couleur violet foncé. Ils sont constitués de matériaux présents dans le sang :

  • plaquettes (particules sanguines semblables à des cellules)

  • globules rouges

  • protéines spéciales appelées facteurs de coagulation

Une fois que le vaisseau sanguin est cicatrisé, le caillot sanguin n’est plus nécessaire. L’organisme détruit alors le caillot (il le dissout).

Comment le sang coagule-t-il ?

Les plaquettes, les globules rouges et les facteurs de coagulation circulent dans le sang. De cette façon, ils se trouvent sur place lorsqu’un vaisseau sanguin est incisé ou endommagé. Quand un vaisseau sanguin est incisé, un caillot sanguin se forme :

  • le vaisseau sanguin se rétrécit pour ralentir le débit du sang

  • les plaquettes adhèrent à la zone lésée du vaisseau sanguin

  • les plaquettes libèrent des substances qui activent les facteurs de coagulation

  • les facteurs de coagulation forment un réseau qui retient les globules rouges et d’autres plaquettes

L’amas de matériaux s’étend rapidement jusqu’à ce qu’il ait un volume suffisant pour obstruer le vaisseau sanguin.

Les caillots sanguins : colmatage des plaies

Lorsqu’un traumatisme entraîne la rupture d’une paroi des vaisseaux, les plaquettes du sang sont activées. Elles passent d’une forme ronde à une forme épineuse, s’agglutinent entre elles et adhèrent à la paroi des vaisseaux lésés pour initier le colmatage de la plaie. De plus, elles interagissent avec d’autres protéines du sang pour former de la fibrine. Les filaments de fibrine forment un réseau qui capte davantage de plaquettes et de cellules sanguines, constituant un caillot qui colmate la lésion.

Les caillots sanguins : colmatage des plaies

Qu’est-ce qui peut mal se passer au cours du processus de coagulation ?

Coagulation excessive

Certains problèmes de santé entraînent la formation d’un nombre excessif de caillots sanguins (coagulation sanguine excessive). Les facteurs de coagulation peuvent être hyperactifs. Ou le système responsable de la dissolution des caillots peut être défectueux.

Une coagulation excessive peut conduire à d’autres problèmes tels que :

  • un accident vasculaire cérébral dû à l’obstruction de vaisseaux sanguins du cerveau

  • une crise cardiaque due à l’obstruction des vaisseaux conduisant au cœur

  • une embolie pulmonaire, un problème survenant quand le sang transporte des caillots depuis les jambes, le bassin ou l’abdomen jusqu’aux poumons

Coagulation insuffisante

Certains problèmes de santé entraînent une coagulation insuffisante. Même une lésion mineure d’un vaisseau sanguin peut entraîner des ecchymoses et des hémorragies graves. La personne atteinte peut ne pas avoir suffisamment de plaquettes, ou celles-ci peuvent ne pas fonctionner correctement. Ou elle pourrait ne pas avoir suffisamment de facteurs de coagulation. Certains médicaments altèrent la capacité à former des caillots.

Comment les médecins traitent-ils les caillots sanguins ?

Si le sang d’une personne coagule trop, les médecins peuvent lui prescrire :

  • des médicaments tels que l’aspirine qui inhibent les plaquettes

  • des médicaments qui inhibent les facteurs de coagulation

Les médicaments qui inhibent les facteurs de coagulation sont parfois appelés « fluidifiants du sang ».

Si une personne présente un caillot de sang dangereux dans le cerveau ou dans le cœur, les médecins pourront prescrire un médicament thrombolytique. Les médicaments thrombolytiques peuvent également dissoudre les caillots sanguins utiles, de sorte que la personne peut se mettre à saigner (toutefois ce phénomène est rare).

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Drépanocytose
Vidéo
Drépanocytose
La drépanocytose est une maladie héréditaire du sang transmise par les deux parents. Cette...
Les caillots sanguins : colmatage des plaies
Vidéo
Les caillots sanguins : colmatage des plaies
L’hémorragie survient lorsque la paroi d’un vaisseau sanguin se rompt. Le contrôle de l’hémorragie...

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE