Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Ecchymoses et hémorragies

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale sept. 2018| Dernière modification du contenu sept. 2018
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Il est tout à fait normal de développer une ecchymose ou de saigner suite à une blessure.

Cependant, certaines personnes sont atteintes de troubles de la coagulation sanguine qui augmentent le risque de formation d’ecchymoses ou les font saigner trop facilement, comme après des lésions très légères ou même en l’absence de lésion.

  • Les saignements surviennent le plus souvent dans le nez, la bouche ou le tube digestif

  • Les saignements dans le cerveau sont moins fréquents, mais très dangereux

  • Les causes fréquentes de saignement excessif incluent les maladies du foie, une numération plaquettaire basse et certains médicaments

  • Moins souvent, il s’agit d’un problème héréditaire

  • Les médecins effectuent des analyses de sang pour trouver la cause du saignement excessif

Quelles sont les causes de la tendance aux ecchymoses et aux hémorragies ?

Un caillot sanguin est un amas de matériaux que l’organisme fabrique pour boucher le saignement d’un vaisseau sanguin. Les caillots de sang sont constitués de matériaux qui circulent dans le sang, y compris :

  • plaquettes (particules sanguines semblables à des cellules)

  • protéines spéciales appelées facteurs de coagulation

Des problèmes avec les plaquettes ou avec les facteurs de la coagulation peuvent empêcher le sang de coaguler correctement. Il en résulte un saignement excessif ou des ecchymoses.

Un problème de plaquettes peut impliquer :

  • trop peu de plaquettes

  • trop de plaquettes

  • des plaquettes qui ne fonctionnent pas correctement

  • l’utilisation de médicaments anti-plaquettaires, tels que l’aspirine ou les AINS (tels que l’ibuprofène)

Certains cancers et des infections graves peuvent entraîner des problèmes plaquettaires.

Un problème avec les facteurs de coagulation peut être provoqué par :

La tendance aux ecchymoses peut simplement s’expliquer par le fait que les vaisseaux sanguins sont plus fragiles que la normale (une affection appelée purpura simplex). Cette affection est fréquente et elle est rarement préoccupante si la personne ne présente aucun autre signe de saignement excessif.

Quels sont les symptômes d’un trouble du saignement ?

Les symptômes d’un trouble du saignement comprennent :

  • saignements de nez inexpliqués

  • saignement persistant après de petites coupures, des analyses de sang, une intervention chirurgicale ou dentaire mineure, le brossage des dents ou l’utilisation de fil dentaire

  • marques inexpliquées sur la peau, y compris des points rouges ou violets, des ecchymoses et de petits vaisseaux sanguins visibles dans la peau

  • des saignements supplémentaires ou prolongés pendant les règles chez les femmes

Quand faut-il consulter un médecin ?

Il faut consulter immédiatement un médecin en cas de tendance au saignement et aux ecchymoses, accompagnée d’un ou de plusieurs des signes avant-coureurs suivants :

  • impossibilité d’arrêter le saignement

  • vomissements contenant du sang ou du « vieux sang » (particules noirâtres qui ressemblent à du marc de café)

  • selles contenant du sang ou une substance noirâtre semblable à du goudron

  • symptômes reflétant une perte de sang grave, comme une sudation, une sensation de faiblesse ou d’évanouissement, des vertiges, des nausées, ou une soif excessive

  • grossesse ou accouchement récent

  • signes d’infection, tels que fièvre, frissons, diarrhée ou sensation générale de malaise

  • symptômes cérébraux, tels que céphalées et confusion

En l’absence de signes avant-coureurs, mais si la personne remarque une tendance à saigner ou à développer des ecchymoses facilement, il faut consulter le médecin.

Que va-t-il se passer lors de la consultation chez le médecin ?

Le médecin pose des questions sur les symptômes et les antécédents médicaux de la personne et réalise un examen clinique. Le médecin prescrira généralement aussi :

  • Analyses de sang

Comment les médecins traitent-ils la tendance aux ecchymoses et aux hémorragies ?

Les médecins traitent la cause spécifique des ecchymoses ou du saignement, en faisant ce qui suit :

  • arrêt des médicaments qui provoquent un saignement

  • prescription de vitamine K en cas de carence en vitamine K

  • traitement du cancer ou de l’infection

Parfois, les médecins administrent des plaquettes ou des facteurs de coagulation à la personne par voie intraveineuse.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Les caillots sanguins : colmatage des plaies
Vidéo
Les caillots sanguins : colmatage des plaies
L’hémorragie survient lorsque la paroi d’un vaisseau sanguin se rompt. Le contrôle de l’hémorragie...
Drépanocytose
Vidéo
Drépanocytose
La drépanocytose est une maladie héréditaire du sang transmise par les deux parents. Cette...

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE