Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link
Les faits en bref

Hémophilie

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale avr. 2020| Dernière modification du contenu avr. 2020
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées

Qu’est-ce que l’hémophilie ?

L’hémophilie est une maladie héréditaire dans laquelle le sang ne coagule pas normalement.

  • L’hémophilie entraîne un saignement important en présence de lésions minimes, voire sans lésion du tout.

  • Presque toutes les personnes atteintes d’hémophilie sont des hommes.

  • L’hémophilie est transmise aux garçons par leur mère.

  • Les personnes atteintes d’hémophilie ne peuvent pas produire suffisamment de facteur de coagulation (protéines qui permettent au sang de coaguler).

  • Une analyse de sang permet au médecin de diagnostiquer l’hémophilie.

  • Des injections intraveineuses (IV) de facteur de coagulation peuvent être nécessaires.

Quelles sont les causes de l’hémophilie ?

Les facteurs de coagulation sont des protéines présentes dans le sang qui contribuent à la formation de caillots sanguins. Les caillots sanguins bouchent les vaisseaux sanguins qui saignent. Il existe plus d’une douzaine de facteurs de coagulation différents.

  • Dans l’hémophilie, la personne atteinte hérite d’un gène anormal qui entraîne la production insuffisante de l’un des facteurs de coagulation.

  • Il existe deux types d’hémophilie, A et B, selon le facteur de coagulation qui est diminué.

Les gènes anormaux qui provoquent l’hémophilie sont transmis par la mère (lié au sexe).

Le degré de gravité de l’hémophilie n’est pas le même chez toutes les personnes qui en souffrent. Certaines personnes produisent très peu du facteur de coagulation touché. D’autres personnes produisent une certaine quantité de facteur de coagulation, mais pas assez. Moins le facteur de coagulation est produit, plus la tendance aux saignements est importante.

Quels sont les symptômes de l’hémophilie ?

Principal symptôme de l’hémophilie :

Le saignement peut être externe, comme lors d’une coupure ou d’un saignement de nez. Ou il peut être interne. Par exemple, si la personne se tord le genou ou se cogne la jambe, ils peuvent s’enfler et le sang peut s’y accumuler.

Les hémophiles naissent avec cette maladie ; les troubles de la coagulation apparaissent donc en général chez les jeunes enfants, sauf si le problème est très léger.

L’importance du saignement dépend de la gravité de l’hémophilie.

En cas d’hémophilie légère, la personne peut :   

  • Saigner plus que la normale, mais uniquement après une intervention chirurgicale, dentaire ou une blessure

  • Ne jamais être diagnostiquée

En cas d’hémophilie modérée, la personne peut :

  • Parfois, saigner sans lésion apparente

  • Pendant une intervention chirurgicale ou après une blessure, présenter des saignements abondants difficiles à contrôler et pouvant entraîner le décès

En cas d’hémophilie sévère, la personne peut :

  • Présenter souvent des saignements graves après une blessure mineure ou sans raison apparente

  • Avoir la langue enflée en raison d’un saignement à l’intérieur du muscle de la langue, ce qui peut empêcher le passage de l’air

  • Présenter un saignement important dans le cerveau dû à léger coup à la tête, entraînant des lésions cérébrales ou le décès

Des saignements dans la même articulation peuvent provoquer des lésions articulaires invalidantes.

Comment les médecins peuvent-ils déterminer qu’une personne est atteinte d’hémophilie ?

Les médecins suspectent une hémophilie chez un enfant (en particulier un garçon) qui saigne beaucoup et présente facilement des ecchymoses, en particulier si l’enfant a des antécédents familiaux d’hémophilie.

Pour diagnostiquer l’hémophilie, les médecins réalisent des analyses de sang pour déterminer si les caillots sanguins se forment à un rythme normal et s’il y a suffisamment de facteurs de coagulation.

Des tests génétiques peuvent montrer si une femme est porteuse des gènes anormaux responsables de l’hémophilie. Les femmes enceintes porteuses de ces gènes peuvent faire dépister leur bébé pendant la grossesse.

Comment les médecins traitent-ils l’hémophilie ?

En cas d’hémophilie, les médecins peuvent :

  • Effectuer des transfusions de facteurs de coagulation pour faciliter la coagulation sanguine

  • Parfois, prescrire des médicaments pour réduire les saignements

Les médecins conseilleront également de :

  • Éviter les situations qui pourraient provoquer une blessure et un saignement

  • Éviter les médicaments, tels que l’aspirine, qui peuvent aggraver les saignements

  • Prendre soin des dents et de la bouche, pour éviter un éventuel arrachage de dent

Où obtenir plus d’informations sur l’hémophilie ?

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

AUTRES SUJETS DANS CE CHAPITRE

Saignement dû à des troubles de la coagulation
Voir les
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID

Testez vos connaissances

Trouble obsessionnel compulsif
Le trouble obsessionnel compulsif se caractérise par des obsessions ou des compulsions. Les obsessions sont des pensées, des urgences ou des images problématiques qui occupent l’esprit de manière excessive. Les compulsions (rituels) sont des actes réels ou mentaux que les personnes se sentent obligées d’accomplir de manière répétitive afin de soulager leur anxiété. À quelle période le TOC apparaît-il généralement pour la première fois ?
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
HAUT DE LA PAGE