Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Numération plaquettaire élevée

(Thrombocytémie)

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale juil. 2018| Dernière modification du contenu juil. 2018
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Les plaquettes sont de minuscules cellules sanguines qui facilitent la coagulation du sang. Une numération plaquettaire élevée peut provoquer des problèmes de coagulation sanguine.

  • Parfois, l’organisme produit trop de plaquettes

  • Des caillots peuvent alors se former dans les vaisseaux sanguins ou des saignements peuvent survenir de façon inhabituelle

  • La personne atteinte peut percevoir une sensation de brûlure et de fourmillements dans les mains et les pieds

  • Les médecins effectuent des analyses de sang pour déterminer la raison du nombre excessif de plaquettes et parfois, ils prélèvent un petit échantillon de moelle osseuse

  • Les médecins prescrivent des médicaments visant à apaiser les symptômes et à réduire la numération plaquettaire

Quelles sont les causes d’une numération plaquettaire élevée ?

L’organisme fabrique les plaquettes et d’autres cellules sanguines, telles que les globules rouges et les globules blancs, dans la moelle osseuse. La moelle est la matière molle qui se trouve au centre des os. Les plaquettes sont issues des mêmes cellules hématopoïétiques qui fabriquent les autres cellules sanguines.

Une numération plaquettaire élevée peut être provoquée par :

  • un problème avec les cellules hématopoïétiques

  • une réaction liée à une maladie

Parfois les cellules hématopoïétiques fabriquent simplement trop de plaquettes. C’est généralement lié à un problème avec l’un des gènes qui contrôlent la production des plaquettes. Ce problème survient généralement chez des personnes âgées de plus de 50 ans environ, mais il peut parfois se produire chez des femmes jeunes. Plus rarement, le trouble implique des gènes qui contrôlent également d’autres cellules sanguines. Cela peut entraîner un trouble sanguin plus grave.

Une numération plaquettaire élevée est souvent due à une maladie telle que certains cancers, certaines infections ou des troubles du système immunitaire.

Quelles sont les complications associées à une numération plaquettaire élevée ?

Les personnes atteintes ne présentent parfois aucune complication. Lorsqu’il y a des complications, elles sont classées en deux types principaux :

  • coagulation excessive

  • Saignement excessif

Une coagulation excessive et des saignements excessifs peuvent paraître contradictoires. Pourtant les deux phénomènes peuvent être la conséquence d’un nombre trop élevé de plaquettes.

Coagulation excessive

Dans un premier temps, le fait d’avoir trop de plaquettes facilite la coagulation sanguine (les plaquettes sont responsables de la coagulation sanguine). Des caillots peuvent se former dans les jambes (TVP), dans le cerveau (accident vasculaire cérébral) ou dans les poumons (embolie pulmonaire).

Saignement excessif

Lorsque la numération plaquettaire est extrêmement élevée, les plaquettes en excès interfèrent avec la coagulation sanguine. Les vaisseaux sanguins peuvent laisser du sang s’échapper spontanément ou après une blessure qui n’est que mineure.

Quels sont les symptômes d’une numération plaquettaire élevée ?

La numération plaquettaire élevée ne provoque généralement aucun symptôme par elle-même. Toutefois, la personne atteinte peut percevoir :

  • une sensation de brûlure ou de picotements dans le bout des doigts, dans les mains et les pieds

  • Céphalées

  • une sensation de faiblesse, de vertige et de fatigue

Les symptômes d’une coagulation sanguine anormale comprennent :

  • une jambe douloureuse, enflée

  • une douleur thoracique et un essoufflement

  • une faiblesse d’un côté du corps

Les symptômes de saignement excessif incluent :

  • les saignements de nez

  • les saignements des gencives

  • la tendance aux ecchymoses

Comment les médecins peuvent-ils déterminer la présence d’une numération plaquettaire élevée ?

Les plaquettes sont comptées dans le cadre d’un test standard appelé numération formule sanguine (NFS). Pour savoir pourquoi la numération plaquettaire est élevée, les médecins peuvent réaliser d’autres analyses de sang, y compris des tests génétiques particuliers. Ils peuvent également avoir besoin de prélever un petit échantillon (biopsie) de moelle osseuse pour l’examiner au microscope.

Comment les médecins traitent-ils la numération plaquettaire élevée ?

Les médecins traiteront tout problème médical à l’origine de la numération plaquettaire élevée. La résolution de ce problème devrait entraîner la diminution de la numération plaquettaire.

Les médecins pourront prescrire de faibles doses d’aspirine pour soulager les symptômes légers. L’hospitalisation est probable en présence de nombreux saignements, ou si les caillots résultant de la numération plaquettaire élevée ont provoqué une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral.

Les médecins peuvent essayer de diminuer le nombre de plaquettes dans le sang à l’aide de :

  • médicaments

  • thrombaphérèse (les médecins enlèvent du sang, en retirent les plaquettes, puis le réinjectent dans l’organisme)

  • plus rarement, greffe de cellules souches si la personne est jeune, qu’elle a un donneur et que les autres traitements ont échoué

Des analyses de sang régulières seront nécessaires pour s’assurer que la numération plaquettaire n’a pas augmenté à nouveau.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Les caillots sanguins : colmatage des plaies
Vidéo
Les caillots sanguins : colmatage des plaies
L’hémorragie survient lorsque la paroi d’un vaisseau sanguin se rompt. Le contrôle de l’hémorragie...
Drépanocytose
Vidéo
Drépanocytose
La drépanocytose est une maladie héréditaire du sang transmise par les deux parents. Cette...

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE