Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Asthme

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale sept. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

Qu’est-ce que l’asthme ?

L’asthme est une pathologie dans laquelle les voies respiratoires des poumons deviennent plus étroites. Quand les voies respiratoires sont étroites, il est difficile de respirer. La respiration fait souvent un bruit chantant aigu appelé sifflement.

  • L’asthme se manifeste par des crises qui vont et viennent

  • Une activité physique, le stress, ou le fait de respirer la poussière dans l’air peuvent déclencher une crise d’asthme

  • Pendant une crise d’asthme, la personne atteinte a une respiration sifflante et se sent essoufflée

  • Les crises d’asthme vont de légères à sévères, jusqu’à potentiellement mortelles

  • Au cours d’une crise d’asthme, la personne peut prendre un médicament qui ouvre rapidement les voies respiratoires

  • Pour éviter les crises d’asthme, il faut éviter les facteurs déclencheurs de ces crises

  • Certaines personnes prennent des médicaments pour les aider à prévenir les crises

Structure des poumons et des voies respiratoires

Structure des poumons et des voies respiratoires

Quelles sont les causes de l’asthme ?

Pendant une crise d’asthme, plusieurs choses contribuent à réduire le diamètre des voies respiratoires. La muqueuse des voies respiratoires gonfle. Les voies respiratoires se remplissent d’un liquide épais (mucus). Les muscles autour des voies respiratoires se contractent, ce qui contribue à la fermeture des voies respiratoires.

L’asthme a tendance à être héréditaire et apparaît souvent durant l’enfance, même s’il peut commencer à tout moment de la vie.

De nombreux facteurs sont susceptibles de déclencher une crise d’asthme chez un asthmatique. Ces déclencheurs ne provoqueront pas l’asthme chez une personne qui n’est pas asthmatique.

Les déclencheurs courants de l’asthme comprennent :

  • Les choses auxquelles la personne est allergique (allergènes), telles que le pollen, la poussière, et les poils d’animaux

  • Une infection qui touche les voies respiratoires, comme un rhume

  • Exercice physique

  • Des agents irritants dans l’air, comme la fumée de cigarette et les fumées épaisses

D’autres facteurs peuvent déclencher l’asthme chez certaines personnes :

  • L’air froid

  • Les reflux acides (RGO), qui font que l’acide de l’estomac peut pénétrer dans les voies respiratoires

  • L’aspirine, souvent chez les personnes souffrant d’un asthme sévère

  • Les sulfites (conservateurs utilisés dans certains vins et aliments)

Quels sont les symptômes d’une crise d’asthme ?

Généralement, la personne se sent bien jusqu’au début de la crise. La crise peut être légère ou sévère.

Les symptômes de l’asthme peuvent durer plusieurs minutes, plusieurs heures ou plusieurs jours. La plupart des personnes récupèrent avec le bon traitement, même lorsque la crise est sévère. Les crises d’asthme peuvent toutefois être mortelles.

Symptômes courants de l’asthme :

  • Sensation de serrement dans la poitrine

  • Sifflement

  • Essoufflement

Parfois, la toux est le seul symptôme apparent.

Les symptômes d’une crise d’asthme sévère comprennent :

  • Difficultés à respirer

  • Sensation de ne pas pouvoir inspirer ou expirer

  • Confusion

  • Ne pas avoir suffisamment d’air pour marcher ou parler

  • Lèvres ou doigts bleus en raison d’une faible concentration d’oxygène dans le sang

Si vous présentez l’un de ces symptômes, appelez un médecin d’urgence ou rendez-vous au service des urgences immédiatement.

Une crise sévère est potentiellement mortelle. Vous avez besoin d’un traitement administré par un professionnel le plus vite possible. Si vous faites des crises d’asthme sévères, portez un bracelet ou un collier de signalement médical. Ayez toujours un téléphone portable avec vous pour pouvoir appeler le service des urgences.

Comment les médecins peuvent-ils savoir si je suis asthmatique ?

Les médecins suspectent généralement l’asthme à partir des symptômes. Pour confirmer le diagnostic, ils feront ce qui suit :

Si les tests montrent que vous êtes asthmatique, les médecins essaieront de déterminer quelle en est la cause. En particulier, ils essaieront de déterminer si vous avez des allergies.

Si vous faites une crise sévère, les médecins vérifient généralement aussi le taux d’oxygène dans votre sang. Dans certains cas, ils effectueront une radiographie du thorax.

Comment les médecins traitent-ils l’asthme ?

Pour traiter une crise d’asthme légère vous-même :

  • Utilisez un inhalateur contenant un médicament qui ouvre les voies respiratoires (appelé bronchodilatateur) : prendre 1 à 3 bouffées ; si une fois n’est pas efficace, attendez 20 minutes et utilisez l’inhalateur à nouveau

  • Rendez-vous dans un endroit bien aéré

  • Asseyez-vous et reposez-vous jusqu’à pouvoir respirer plus facilement

En cas de crise d’asthme sévère, appelez les urgences ou rendez-vous au service des urgences immédiatement. Les médecins utiliseront un médicament pour ouvrir rapidement vos voies respiratoires, et ils pourront aussi :

  • Vous donner un bronchodilatateur avec un nébuliseur, un appareil spécial

  • Vous donner des corticoïdes par voie intraveineuse

  • Vous donner de l’oxygène si votre taux d’oxygène est bas

  • Vous hospitaliser jusqu’à ce que vous respiriez mieux

Les médecins utilisent généralement un médicament appelé albutérol en guise de bronchodilatateur, mais parfois ils l’utilisent en association avec l’ipratropium en second bronchodilatateur. Si vous éprouvez trop de difficultés à respirer pour utiliser un nébuliseur, les médecins pourront vous administrer une injection d’adrénaline, qui est un bronchodilatateur à action rapide.

Si la crise d’asthme est très sévère, les médecins devront peut-être :

  • Placer un tube allant de votre bouche à votre trachée (intubation) et vous mettre sous respiration artificielle

Les médecins utilisent de nombreux médicaments différents pour traiter l’asthme. Ils peuvent vous donner les médicaments avec :

  • Inhalateurs doseurs

  • Nébuliseurs

Il est essentiel d’utiliser correctement l’inhalateur ou le nébuliseur, sinon le médicament n’atteindra pas vos voies respiratoires. Votre médecin ou votre professionnel de la santé peut vous apprendre à vous servir de ces appareils.

Inhalateurs doseurs

Les inhalateurs doseurs sont le moyen de plus courant d’administrer des médicaments anti-asthmatiques. Ils transforment une dose de médicament en une pulvérisation que vous pouvez inspirer.

Il est préférable d’utiliser un tube d’espacement ou une chambre d’inhalation pour administrer la bonne quantité de médicament dans les poumons. Les inhalateurs doseurs sont suffisamment petits pour être transportés dans un sac à main ou dans un sac à dos.

Inhalateur doseur

  • Agiter l’inhalateur après avoir enlevé le capuchon.

  • Expirer pendant 1 ou 2 secondes.

  • Introduire l’inhalateur dans la bouche ou le placer à une distance de 2,5 à 5 cm, puis inspirer lentement, comme pour aspirer une boisson chaude.

  • Pendant cette inspiration, presser le sommet de l’inhalateur.

  • Inspirer lentement jusqu’à remplir les poumons. (Cette opération dure environ 5 ou 6 secondes.)

  • Retenir la respiration pendant 10 secondes (ou aussi longtemps que possible).

  • Expirer et, si une seconde dose est nécessaire, renouveler l’opération après 1 minute.

  • En cas de difficulté à coordonner la respiration avec cette méthode, un tube d’espacement peut être utilisé.

Inhalateur doseur

Nébuliseurs

Les nébuliseurs sont des appareils électriques ou à piles qui transforment un médicament liquide en une pulvérisation que vous pouvez inspirer. Ils sont faciles à utiliser, mais trop gros pour un sac à main ou un sac à dos.

Comment prévenir l’asthme ?

Les mesures suivantes contribuent à prévenir les crises d’asthme :

  • Éviter les déclencheurs autant que possible, en particulier la fumée de cigarette

  • Prendre les médicaments préventifs prescrits par le médecin

  • Si les activités physiques déclenchent l’asthme, utiliser l’inhalateur de bronchodilatateur juste avant de pratiquer l’activité physique

Parfois, il est possible d’éliminer les déclencheurs qui se trouvent à la maison en enlevant les tapis, les coussins, les rideaux, et les autres objets en tissu qui peuvent prendre la poussière. Gardez la maison très propre et utilisez un déshumidificateur. Si vous êtes allergique à votre animal de compagnie, vous devrez peut-être lui trouver une nouvelle famille.

Médicaments mentionnés dans cet article

Nom générique Sélectionner les dénominations commerciales
ATROVENT
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Bronchopneumopathie chronique obstructive
Vidéo
Bronchopneumopathie chronique obstructive
Pendant la respiration normale, l’air passe par le nez, descend dans la trachée puis dans...
Inhalateurs
Vidéo
Inhalateurs
Certaines personnes ont des difficultés respiratoires dues à des maladies, telles que l’asthme...

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE