Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Présentation des poumons

Par

The Manual's Editorial Staff

Examen médical avr. 2022
AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
Voir les données détaillées
Ressources liées au sujet

Que sont les poumons ?

Les poumons sont les organes impliqués dans la respiration.

  • La respiration correspond à l’entrée et à la sortie d’air des poumons

  • Nous recevons de l’oxygène lorsque nous inspirons et nous éliminons le dioxyde de carbone lorsque nous expirons

Toutes les cellules Cellules Cellules de l’organisme ont besoin d’oxygène pour transformer les aliments en énergie. Le processus de transformation des aliments en énergie crée des déchets sous forme de dioxyde de carbone, lequel doit être éliminé de l’organisme.

Il y a deux poumons dans le thorax, entourés de la cage thoracique. L’air pénètre dans les poumons par la trachée. La trachée se divise en voies aériennes plus petites appelées bronches. Tout comme les branches d’un arbre, les bronches se divisent en voies aériennes encore plus petites, les bronchioles. Les bronchioles se terminent en plusieurs millions de minuscules sacs d’air appelés alvéoles.

Les voies aériennes sont recouvertes de poils minuscules. Les voies aériennes fabriquent également du mucus qui tapisse leur muqueuse. Ensemble, les poils et le mucus filtrent et piègent la poussière et les germes afin qu’ils ne pénètrent pas dans les poumons. Une petite lame appelée épiglotte empêche les aliments de passer dans la trachée lors de la déglutition.

Structure des poumons et des voies respiratoires

Structure des poumons et des voies respiratoires

Comment fonctionne la respiration ?

Un adulte moyen respire environ 15 fois par minute au repos. Une personne modérément active respire pratiquement 20 000 litres d’air toutes les 24 heures.

Le cerveau envoie automatiquement des messages pour respirer, même lorsque l’on dort ou que l’on est inconscient.

  • Le cerveau surveille les taux d’oxygène, de dioxyde de carbone et d’acide dans le sang

  • Ces taux déterminent à quelle vitesse et à quelle profondeur le cerveau fait respirer la personne

Le cerveau envoie des signaux aux muscles des côtes et du diaphragme pour que la respiration ait lieu. Pour inspirer, les muscles se trouvant entre les côtes se contractent et le diaphragme se contracte également. Le diaphragme est un gros muscle plat qui sépare le thorax du ventre. Les poumons ne possèdent pas leurs propres muscles.

  • Lors de la contraction des muscles des côtes et du diaphragme, le thorax se dilate et de l’air est inspiré

  • Lorsque ces muscles se relâchent, le thorax s’abaisse et l’expiration a lieu

Rôle du diaphragme dans la respiration

Lorsque le diaphragme se contracte et se déplace vers le bas, la cage thoracique s’agrandit, ce qui réduit la pression à l’intérieur des poumons. Pour égaliser les pressions, l’air s’engouffre dans les poumons. Lorsque le diaphragme se détend et remonte, l’élasticité des poumons et de la paroi thoracique permet le rejet d’air hors des poumons.

Rôle du diaphragme dans la respiration

Qu’advient-il de l’air dans les poumons ?

Les poumons contiennent de minuscules sacs d’air appelés alvéoles. Le sang circule dans les parois des alvéoles et prend l’oxygène de l’air qui se trouve dans les sacs. En même temps, le dioxyde de carbone quitte le sang et va dans les alvéoles. Le dioxyde de carbone peut ensuite quitter l’organisme lors de l’expiration.

L’ensemble du sang de l’organisme passe par les poumons chaque minute environ. Cela signifie que les poumons ont besoin d’un grand nombre de gros vaisseaux sanguins.

Échange gazeux entre les espaces alvéolaires et capillaires

Le système respiratoire permet l’échange entre deux gaz : l’oxygène et le dioxyde de carbone. L’échange gazeux se produit entre les millions d’alvéoles pulmonaires et les capillaires qui les enveloppent. Comme illustré ci-dessous, l’oxygène inhalé passe des alvéoles au sang des capillaires, et le dioxyde de carbone du sang des capillaires à l’air dans les alvéoles.

Échange gazeux entre les espaces alvéolaires et capillaires

Quels peuvent être les problèmes au niveau des poumons et de la respiration ?

Des problèmes impliquant le cerveau, comme un accident vasculaire cérébral Accident vasculaire cérébral , un surdosage médicamenteux ou une intoxication alcoolique extrême, peuvent affecter la partie du cerveau qui contrôle la respiration. Ces problèmes peuvent entraîner un ralentissement, voire un arrêt, de la respiration.

Les voies respiratoires et les poumons peuvent s’infecter, entraînant une bronchite Bronchite aiguë , une bronchiolite Bronchiolite ou une pneumonie Pneumonie , selon la localisation de l’infection. La pneumonie est une infection des alvéoles.

Les voies respiratoires peuvent rétrécir en cas d’ asthme Asthme Asthme ou être obstruées par un corps étranger, comme un morceau de nourriture.

Les vaisseaux sanguins à l’intérieur des poumons peuvent être obstrués par des caillots sanguins. Il s’agit d’une embolie pulmonaire Embolie pulmonaire (EP) .

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
quiz link

Test your knowledge

Take a Quiz! 
iOS ANDROID
iOS ANDROID
iOS ANDROID
HAUT DE LA PAGE