Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Épanchement pleural

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale août 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Deux couches d’une membrane fine, appelée plèvre, recouvrent les poumons. Il est normal que les deux membranes se touchent. Cependant, l’espace entre les membranes, appelé cavité pleurale, se remplit parfois d’air ou de liquide.

La présence de liquide dans la cavité pleurale est appelée épanchement pleural. La présence d’air dans la cavité pleurale est appelée pneumothorax.

Qu’est-ce qu’un épanchement pleural ?

Une accumulation de liquide est appelée épanchement. Ainsi, un épanchement pleural est une accumulation de liquide dans la cavité pleurale.

  • Un épanchement pleural peut être provoqué par de nombreux problèmes, tels qu’une infection, une tumeur ou une lésion

  • Le liquide peut être aqueux ou contenir du sang ou du pus

  • La personne peut présenter un essoufflement et une douleur thoracique, en particulier lorsqu’elle respire profondément ou qu’elle tousse

  • Les médecins peuvent détecter un épanchement pleural sur une radiographie ou une échographie du thorax

  • Les médecins traitent le problème à l’origine de l’épanchement pleural et peuvent drainer le liquide à l’aide d’une aiguille

Quelles sont les causes d’un épanchement pleural ?

De nombreux problèmes peuvent provoquer un épanchement pleural :

Quels sont les symptômes d’un épanchement pleural ?

En cas d’épanchement pleural, la personne peut ne présenter aucun symptôme, ou peut présenter les symptômes suivants :

  • Essoufflement

  • Douleur thoracique, en particulier lorsque la personne respire profondément ou tousse

  • Parfois, douleur dans la partie supérieure de l’abdomen, le cou ou l’épaule

Comment les médecins peuvent-ils déterminer la présence d’un épanchement pleural ?

Pour déterminer la présence d’un épanchement pleural, les médecins réalisent les examens suivants :

Lorsqu’un épanchement pleural est détecté, les médecins peuvent réaliser d’autres examens et procédures :

  • Prélèvement d’un échantillon de liquide à l’aide d’une aiguille

  • Parfois, insertion d’une sonde d’observation dans le thorax

Comment les médecins traitent-ils un épanchement pleural ?

Les médecins traitent le problème à l’origine de l’épanchement pleural. Par exemple, en cas d’infection pulmonaire, des antibiotiques peuvent être administrés.

Si la quantité de liquide est peu importante, les médecins peuvent :

  • Attendre de voir si le liquide disparaît spontanément

S’il y a beaucoup de liquide, ou si le liquide complique la respiration, les médecins peuvent :

  • Drainer le liquide à l’aide d’une aiguille

L’aiguille ou la sonde est insérée sur le côté du thorax, entre deux côtes. Si du liquide s’accumule à nouveau après la ponction, ils laissent parfois une petite sonde dans le thorax pour que le liquide continue à s’écouler.

Si la présence de liquide était due à un cancer, les médecins peuvent administrer un médicament ou une autre substance par le biais de la sonde. Le médicament irrite la plèvre, ce qui entraîne une cicatrisation et empêche le liquide de s’accumuler.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Bronchopneumopathie chronique obstructive
Vidéo
Bronchopneumopathie chronique obstructive
Pendant la respiration normale, l’air passe par le nez, descend dans la trachée puis dans...
Inhalateurs
Vidéo
Inhalateurs
Certaines personnes ont des difficultés respiratoires dues à des maladies, telles que l’asthme...

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE