Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Cutis laxa

Par

Frank Pessler

, MD, PhD, Hannover, Germany

Dernière révision totale mai 2019| Dernière modification du contenu juin 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

La cutis laxa est une pathologie rare du tissu conjonctif, où la peau est flasque et forme de grands plis.

Dans la cutis laxa, les fibres élastiques (fibres qui permettent au tissu de s’étirer et de revenir en place) contenues dans le tissu conjonctif (tissu résistant, souvent fibreux, qui maintient les structures du corps ensemble et confère soutien et élasticité) deviennent lâches. Parfois seule la peau est affectée, mais tout l’organisme peut être concerné.

La cutis laxa est, en général, héréditaire. Dans certains types de cutis laxa, les altérations génétiques provoquent des troubles non liés au tissu conjonctif. Par exemple, ces altérations génétiques peuvent causer des troubles cardiaques, pulmonaires ou digestifs ou un déficit intellectuel. Dans de rares cas, des nourrissons peuvent développer une cutis laxa après une maladie générant de la fièvre ou après une réaction allergique à la pénicilline. Chez les enfants ou les adolescents, la cutis laxa se développe généralement après une maladie grave entraînant de la fièvre, une inflammation des organes comme la paroi pulmonaire ou cardiaque ou un érythème polymorphe (plaques rouges et enflées sur la peau). Chez l’adulte, elle peut se développer avec d’autres troubles, notamment des maladies des plasmocytes.

Symptômes

Les symptômes de la cutis laxa peuvent être modérés et n’affecter que l’apparence de la personne, ou sévères et toucher des organes internes. La peau peut soit être très lâche dès la naissance, soit le devenir au cours des années suivantes. La flaccidité de la peau est souvent plus visible au niveau du visage, avec un aspect de vieillissement précoce et un nez crochu. Les poumons, le cœur, l’intestin ou les artères peuvent subir de nombreux troubles sévères.

Bien que les symptômes apparaissent en général peu après la naissance, ils peuvent débuter brusquement pendant l’enfance ou l’adolescence. Chez certains sujets, les troubles se développent progressivement à l’âge adulte.

Diagnostic

  • Examen clinique

  • Parfois, biopsie cutanée

Le médecin pose le diagnostic de cutis laxa en examinant la peau.

Il est parfois nécessaire de prélever un échantillon de tissu pour l’examiner au microscope (biopsie).

D’autres examens, comme une échocardiographie ou une radiographie du thorax, peuvent être réalisés à la recherche de troubles cardiaques et pulmonaires associés. Les personnes ayant développé une cutis laxa à un âge précoce ou qui ont des membres de leur famille atteints de cette pathologie doivent réaliser des analyses génétiques. Les résultats des analyses génétiques peuvent déterminer s’il existe un risque pour que ces personnes transmettent la pathologie à leurs enfants et si des organes autres que la peau peuvent être affectés.

Pronostic

Les complications cardiaques, pulmonaires, artérielles ou intestinales graves peuvent être fatales.

Traitement

  • Parfois, chirurgie esthétique

Il n’y a pas de traitement spécifique pour la cutis laxa.

La chirurgie esthétique améliore souvent l’aspect de la peau, mais parfois de manière temporaire. Les troubles associés n’affectant pas la peau, comme les affections cardiaques et pulmonaires, sont traités de manière appropriée.

La kinésithérapie peut parfois aider à augmenter le tonus cutané.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Comment prendre la température d’un nourrisson ou...
Vidéo
Comment prendre la température d’un nourrisson ou...
Modèles 3D
Tout afficher
La mucoviscidose dans les poumons
Modèle 3D
La mucoviscidose dans les poumons

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE