Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Troubles alimentaire chez les jeunes enfants

Par

Stephen Brian Sulkes

, MD, Golisano Children’s Hospital at Strong, University of Rochester School of Medicine and Dentistry

Dernière révision totale mars 2020| Dernière modification du contenu mars 2020
Cliquez ici pour la version professionnelle
Les faits en bref

Certains troubles alimentaires sont d’ordre comportemental. Les parents de jeunes enfants ont souvent peur que leur enfant soit un mangeur difficile, ne mange pas assez ou mange trop, qu’il ne mange pas de manière équilibrée, ou s’inquiètent s’il refuse certains aliments ou s’il se comporte de manière inappropriée à table (par exemple en donnant à manger en cachette à un animal domestique ou en jetant ou faisant tomber des aliments de manière intentionnelle). La plupart des troubles alimentaires ne durent pas assez longtemps pour entraver la croissance et le développement de l’enfant. L'utilisation de courbes de croissance Poids La croissance physique correspond à une augmentation des dimensions du corps (longueur ou taille et poids) et des organes. De la naissance à l’âge de 1 ou 2 ans, les enfants grandissent rapidement... en apprendre davantage peut aider les parents à déterminer si la croissance de leur enfant est normale ou non. Les parents doivent consulter un médecin si leur enfant :

  • Exprime sans cesse des inquiétudes sur son apparence ou son poids

  • Perdre du poids

  • Commence à prendre du poids plus rapidement que d’habitude

Sous-alimentation

Une baisse de l’appétit, provoquée par la diminution de la vitesse de croissance, est fréquente chez les enfants d’environ 1 an. Un problème alimentaire peut toutefois se produire si l’un des parents, ou l’une des personnes qui s’occupent de l’enfant, essaie de le forcer à manger ou se montre excessivement inquiet à propos de son appétit ou de ses habitudes alimentaires. L’attention supplémentaire que les enfants souffrant de troubles alimentaires reçoivent lorsque les parents menacent ou essaient de les amadouer peut involontairement récompenser et donc renforcer la tendance de l’enfant à refuser de s’alimenter. Certains peuvent même réagir par des vomissements aux tentatives d’alimentation forcée.

Diminuer la tension et les émotions négatives au moment des repas est bénéfique. Bien des scènes éprouvantes peuvent être évitées en posant le repas devant l’enfant et en l’enlevant après 20 à 30 minutes, sans faire de commentaires. L’enfant doit être autorisé à manger ce qu’il choisit parmi les aliments proposés à l’heure du repas et des collations programmées du matin et de l’après-midi. À tout autre moment, il faut limiter la consommation d’aliments et de boissons, en dehors de l’eau. Aux jeunes enfants, il convient de proposer 3 repas et 2 à 3 collations par jour. Les repas doivent être pris en même temps que ceux des autres membres de la famille. Les distractions telles que la présence d’animaux de compagnie ou la télévision sont à éviter. L’enfant doit être encouragé à s’asseoir à table. Lorsque l’enfant jette ou fait tomber des aliments de manière intentionnelle, il faut veiller à ce qu’il participe au nettoyage. Ces techniques permettent de maintenir l’équilibre entre l’appétit de l’enfant, la quantité de nourriture ingérée et les besoins nutritionnels.

Le saviez-vous ?

  • Les inquiétudes excessives des parents quant au comportement alimentaire de leur enfant peuvent contribuer au développement d’un trouble alimentaire.

Suralimentation

La suralimentation constitue un autre problème provoqué par de nombreux facteurs et peut aboutir à une obésité infantile L’obésité chez les adolescents L’obésité est définie par un indice de masse corporelle (IMC) supérieur ou égal au 95e percentile pour l’âge et le sexe. Bien que certains facteurs génétiques et certains troubles puissent entraîner... en apprendre davantage . Une fois les cellules adipeuses formées, elles ne disparaissent jamais. Ainsi, les enfants obèses ont un risque beaucoup plus élevé de devenir des adultes obèses que ceux qui ont un poids normal. L’obésité infantile pouvant conduire à l’obésité chez l’adulte Obésité L’obésité est un poids corporel excessif. L’obésité est influencée par une association de facteurs, qui entraînent généralement une prise de calories supérieure aux besoins de l’organisme. Ces... en apprendre davantage Obésité , elle doit être prévenue ou traitée.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID

Testez vos connaissances

Microcéphalie
La microcéphalie se caractérise par une tête anormalement petite. Souvent, la tête est petite car le cerveau est petit et anormalement développé. Parmi les énoncés suivants concernant la microcéphalie, lequel n’est PAS correct ?
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
HAUT DE LA PAGE