Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link
Maladie

Chrome

Par

Laura Shane-McWhorter

, PharmD, University of Utah College of Pharmacy

Examen médical janv. 2022
AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE

Qu’est-ce que le chrome ?

Le chrome (plus précisément, le chrome trivalent) est un minéral dont l’organisme a besoin en petite quantité. Il permet à l’insuline d’agir.

  • La plupart des personnes absorbent suffisamment de chrome par le biais de l’alimentation.

  • Les produits à base de céréales complètes sont de bonnes sources de chrome, tout comme les carottes, les pommes de terre, le brocoli et la mélasse.

  • Le picolinate est souvent associé au chrome dans les compléments alimentaires (picolinate de chrome), afin d’aider l’organisme à absorber le chrome plus efficacement.

  • Dans l’organisme, le chrome forme un composé qui semble augmenter les effets de l’insuline et réduire la glycémie.

  • Plusieurs études ont démontré que des doses quotidiennes allant jusqu’à 1 000 microgrammes de chrome sont sans danger.

Quelles propriétés le chrome est-il censé avoir ?

Le chrome est utilisé pour traiter la carence en chrome Carence en chrome . Le picolinate de chrome est censé

  • Favoriser la perte de poids

  • Augmenter la masse musculaire

  • Réduire la graisse corporelle

  • Réduction du taux de lipoprotéines de basse densité (LDL, c’est-à-dire le mauvais cholestérol) et augmentation du taux de lipoprotéines de haute densité (HDL, c’est-à-dire le bon cholestérol).

Le picolinate de chrome est utilisé pour traiter le diabète, l’hypercholestérolémie, ainsi qu’un trouble hormonal qui entraîne une hypertrophie des ovaires et des kystes ovariens (syndrome des ovaires polykystiques ou SOPK), et de nombreuses autres affections, mais il n’existe aucune preuve scientifique solide pour étayer la plupart de ces utilisations.

Le chrome est-il efficace ?

Bien qu’une carence en chrome altère l’activité de l’insuline, ces compléments alimentaires ne sont pas adaptés aux personnes diabétiques, sauf en cas de faible variation de la glycémie.

Certaines données indiquent qu’il pourrait favoriser la perte de poids, mais son effet est minime. En particulier, une revue d’ essais contrôlés randomisés Types d’essais cliniques Les personnes s’attendent à ce que les médecins utilisent des traitements efficaces et arrêtent d’utiliser ceux qui ne le sont pas. Cependant, il est parfois difficile pour les médecins et pour... en apprendre davantage portant sur le picolinate de chrome chez des adultes en surpoids ou obèses a révélé une perte de poids faible mais significative. Cependant, les chercheurs ont indiqué qu’il n’existait aucune donnée probante globale étayant l’utilisation du chrome. De même, aucune donnée probante ne suggère que le picolinate de chrome apporte des bienfaits en termes de composition corporelle ou de taux de cholestérol et de triglycérides.

Quels sont les effets secondaires possibles du chrome ?

Les compléments à base de chrome peuvent interférer avec l’absorption du fer. Certaines formes de chrome peuvent provoquer une irritation ou des ulcères gastriques. Dans de rares cas, des lésions rénales ou hépatiques ont été signalées. Par conséquent, les personnes atteintes de troubles rénaux ou hépatiques ne doivent pas prendre de chrome.

Des preuves suggèrent que le chrome induit des anomalies chromosomiques et, par conséquent, peut être nocif ou à l’origine de cancers.

Le taux maximal sûr d’apport en chrome est inconnu. Cependant, plusieurs études ont démontré que des doses quotidiennes allant jusqu’à 1 000 microgrammes de chrome sont sans danger.

Quelles sont les interactions médicamenteuses avec le chrome ?

Le chrome pourrait avoir tendance à réduire la glycémie, en particulier lorsqu’il est associé à de l’insuline ou de la metformine, mais ni cette association médicamenteuse ni d’autres n’ont été éprouvées.

Recommandations

L’utilisation du chrome comme complément alimentaire n’est pas recommandée, même si cette utilisation pourrait entraîner une légère diminution de la glycémie ou du poids. L’American Diabetes Association (Association américaine du diabète) déconseille de prendre du chrome pour réduire la glycémie.

Bien que les compléments à base de chrome soient généralement sûrs à des doses allant jusqu’à 1 000 microgrammes par jour, les bienfaits pour la santé semblent insuffisants pour compenser le faible risque d’effets secondaires dangereux.

Les compléments à base de chrome ne doivent pas être utilisés par les personnes atteintes de troubles rénaux ou hépatiques, ou par les personnes présentant une carence en fer.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
quiz link

Test your knowledge

Take a Quiz! 
iOS ANDROID
iOS ANDROID
iOS ANDROID
HAUT DE LA PAGE