Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link
Maladie

Reishi

Par

Laura Shane-McWhorter

, PharmD, University of Utah College of Pharmacy

Examen médical janv. 2022
AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE

Qu’est-ce que le reishi ?

Le reishi est un champignon de couleur foncée dont le nom botanique est Ganoderma lucidum. Le reishi est considéré comme un adaptogène Adaptogènes , c’est-à-dire un composé qui pourrait aider l’organisme à faire face au stress et stimuler le système immunitaire.

  • Le reishi est important dans les systèmes de médecine traditionnelle de plusieurs pays d’Asie, notamment la Chine, le Japon et la Corée.

  • Ce champignon est également appelé reishi rouge, basidiomycètes, ling zhi ou ling chih (en Chine) et mannentake (au Japon).

  • Il est possible de consommer la totalité du champignon, mais les formulations le plus souvent utilisées en médecine traditionnelle ou alternative sont les poudres et extraits.

  • Le champignon entier pèse environ 25 à 100 grammes.

  • Les doses habituelles d’extrait de champignon séché varient entre 1,5 et 9 grammes par jour. (Cependant, contrairement aux médicaments sur ordonnance, la pureté et la dose des compléments, y compris de leurs principes actifs, sont souvent peu garanties.)

Quelles propriétés le reishi est-il censé avoir ?

Les partisans du reishi affirment qu’il apporte divers bienfaits pour la santé, notamment :

  • Stimuler le système immunitaire Présentation du système immunitaire (bien qu’on ne sache pas vraiment ce que cela signifie ou quel mécanisme l’expliquerait) pour prévenir ou traiter les infections

  • Traiter la fatigue

  • Réduire la tension artérielle et les taux de cholestérol

  • Augmenter la force et l’endurance

  • Traiter le VIH et le SIDA

  • Prévenir ou traiter le cancer

  • Réduire l’inflammation

Le reishi est-il efficace ?

Il est très peu probable qu’un seul composé, y compris le reishi, présente autant de bienfaits pour la santé. Par conséquent, il est très peu probable que des données probantes confirment ces multiples bienfaits.

  • Des études menées chez l’animal et en laboratoire ont montré que le reishi peut protéger les reins et le foie des lésions, tuer les cellules cancéreuses et combattre les infections.

  • Les études menées chez l’Homme n’ont pas confirmé ces résultats.

Les données probantes issues d’études menées chez l’Homme afin de prouver les bienfaits présumés pour la santé du reishi sont limitées. Nombre de ces études sont de petite taille et de mauvaise qualité, et certaines se contredisent.

Une revue bien menée a révélé que les preuves étaient insuffisantes pour démontrer que le reishi peut être utilisé comme traitement initial du cancer. Les données probantes n’attestent pas que le reishi peut prolonger la survie chez les personnes atteintes d’un cancer.

De petites études dotées de méthodologies de faible qualité ont également montré qu’un traitement à base de reishi réduit la douleur et favorise la guérison des lésions douloureuses dues au virus varicelle-zona Varicelle Varicelle chez les adultes plus âgés. D’autres études de petite taille ont indiqué que le reishi pourrait réduire la fatigue et améliorer la qualité de vie des personnes ayant eu un cancer du sein. D’autres données probantes indiquent que le reishi pourrait contribuer à soulager les symptômes des voies urinaires chez les hommes atteints d’une hypertrophie de la prostate Hyperplasie prostatique bénigne (HPB) .

Quels sont les effets secondaires possibles du reishi ?

La prise d’extrait de reishi pendant un an pourrait être sans danger, mais la prise de poudre de reishi pendant plus d’un mois pourrait endommager le foie.

  • Les autres effets secondaires du reishi comprennent la sécheresse buccale, les éruptions cutanées, les troubles gastriques, la diarrhée, les maux de tête, les saignements de nez et les vertiges.

  • La sécurité d’emploi du reishi chez les femmes enceintes et allaitantes n’a pas été évaluée de manière approfondie.

  • Des doses élevées de reishi pourraient augmenter le risque d’hémorragie chez les personnes atteintes de certains troubles hémorragiques, notamment de thrombocytopénie (faible taux de plaquettes dans le sang).

  • Des doses élevées de reishi avant ou pendant une intervention chirurgicale pourraient augmenter le risque d’hémorragie.

  • Comme le reishi pourrait réduire la tension artérielle, il est possible qu’il aggrave l’hypotension chez les personnes dont la tension artérielle est déjà basse.

Quelles sont les interactions médicamenteuses avec le reishi ?

Le reishi pourrait réduire la tension artérielle. De fait, la prise de reishi et de médicaments qui réduisent la tension artérielle (comme le captopril, l’énalapril, le lisinopril, l’amlodipine, l’hydrochlorothiazide) pourrait entraîner une baisse excessive de la tension artérielle.

  • Le reishi pourrait ralentir la coagulation du sang, de sorte que l’association reishi et médicaments qui ralentissent la coagulation (comme le clopidogrel, l’ibuprofène, naproxène, l’héparine et la warfarine) pourrait augmenter le risque d’hémorragie et d’hématome.

  • Le reishi pourrait affecter l’efficacité de certains médicaments chimiothérapeutiques, en les rendant plus ou moins efficaces.

  • Le reishi pourrait interférer avec les analyses de laboratoire visant à mesurer un marqueur tumoral sérique (CA72-4) qui indique la présence de certains types de cancers.

  • D’après les études menées chez l’animal, le reishi pourrait interagir avec les médicaments antidiabétiques visant à réduire la glycémie. Cela n’a pas été démontré chez l’Homme.

Recommandations

Chez la plupart des gens, la prise de reishi semble n’avoir aucun intérêt particulier.

Aucun bienfait pour la santé du reishi n’a été confirmé par des études de haute qualité menées chez l’Homme.

Cependant, le reishi est probablement sans danger pour la plupart des personnes. Néanmoins :

  • Les femmes enceintes et allaitantes, les personnes atteintes d’une hypotension ou de certains troubles hémorragiques, et celles qui doivent faire l’objet d’une intervention chirurgicale doivent éviter de prendre du reishi.

  • Les personnes qui prennent certains médicaments (notamment des médicaments pour ralentir la coagulation et des médicaments chimiothérapeutiques) doivent consulter leur médecin avant de prendre du reishi.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
quiz link

Test your knowledge

Take a Quiz! 
iOS ANDROID
iOS ANDROID
iOS ANDROID
HAUT DE LA PAGE