Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link
Maladie

Vitaminothérapie intraveineuse (cocktail de Myers)

Par

Laura Shane-McWhorter

, PharmD, University of Utah College of Pharmacy

Examen médical janv. 2022
AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE

Qu’est-ce que la vitaminothérapie intraveineuse ?

La vitaminothérapie intraveineuse (IV), également appelée thérapie par micronutriments IV et thérapie d’hydratation, est un moyen d’administrer de fortes concentrations de vitamines et de minéraux directement dans la circulation sanguine, ce qui permet une absorption rapide de doses plus élevées de vitamines et de minéraux qu’avec des aliments ou des compléments.

  • Ces liquides sont administrés par l’intermédiaire d’un petit tube inséré dans une veine.

  • Les perfusions durent généralement de 20 minutes à 1 heure, selon le volume du cocktail et la taille des veines de la personne.

  • La vitaminothérapie IV est louée par de nombreuses célébrités et est disponible dans de nombreux « bars à perfusion ».

Un mélange appelé cocktail de Myers est l’une des formules de vitaminothérapie IV populaires chez les prestataires de médecine alternative et complémentaire.

  • La formule de Myers se compose de fortes doses de vitamines B, de vitamine C et de minéraux (magnésium et calcium) mélangés à de l’eau stérile.

  • Le Dr John Myers a développé et administré les premières vitaminothérapies IV à Baltimore, dans les années 1970.

  • Tous types de vitamines et de minéraux peuvent faire l’objet d’une perfusion intraveineuse, et certains médecins qui administrent cette perfusion ont modifié les quantités de vitamines contenues dans le cocktail de Myers (cocktail de Myers modifié). Certains médecins personnalisent également les doses pour les personnes fragiles, les personnes âgées et les enfants.

Quelles propriétés la vitaminothérapie intraveineuse est-elle censée avoir ?

La vitaminothérapie IV est censée être particulièrement utile chez les personnes qui ne peuvent pas obtenir suffisamment de vitamines et de minéraux parce qu’elles ne peuvent pas manger suffisamment d’aliments ou parce qu’une maladie les empêche d’absorber les nutriments.

En revanche, certains partisans de la vitaminothérapie IV revendiquent qu’elle pourrait également améliorer le bien-être des personnes qui ne présentent pas de carences en vitamines (ou en minéraux). Les cliniques et les sociétés qui proposent le cocktail de Myers et d’autres formulations de vitaminothérapie IV à forte dose affirment que ces perfusions peuvent :

  • Traiter la déshydratation après une activité physique extrême ou une consommation excessive d’alcool

  • Stimuler le système immunitaire Présentation du système immunitaire (bien qu’on ne sache pas vraiment ce que cela signifie ou quel mécanisme l’expliquerait)

  • Augmenter les niveaux d’énergie et réduire la fatigue

  • Soulager le stress, l’anxiété et la dépression

  • Éliminer les toxines de l’organisme

  • Améliorer la santé de la peau

  • Traiter la « gueule de bois » et les maux de tête

  • Traiter l’asthme, les allergies, la sinusite chronique, l’hypertension artérielle, la fibromyalgie, le diabète, les maladies cardiaques, les spasmes musculaires aigus et la maladie de Parkinson

  • Traiter la migraine et les céphalées de tension

Les vendeurs de vitaminothérapie IV affirment également que ces perfusions sont plus efficaces que les sources alimentaires de vitamines, car :

  • Les perfusions peuvent être administrées aux personnes présentant diverses sensibilités alimentaires.

  • De grandes quantités de vitamines et de minéraux sont administrées directement dans la circulation sanguine, de sorte qu’elles ont une voie plus directe jusqu’aux cellules et aux mitochondries, où elles auraient des effets bénéfiques.

La vitaminothérapie intraveineuse est-elle efficace ?

Très peu d’études ont évalué l’efficacité du cocktail de Myers ou de toute autre forme de vitaminothérapie IV à forte dose chez des personnes qui ne présentent pas de carence en vitamines ou en minéraux. (De plus, aucune donnée probante publiée à ce jour n’a démontré que ce traitement était efficace pour toute maladie grave ou chronique.) Ainsi, les preuves disponibles sont principalement anecdotiques, ce qui signifie qu’elles sont limitées à l’expérience personnelle. Les preuves anecdotiques ne sont généralement pas considérées comme des preuves solides.

  • Les injections de vitamines ou de minéraux individuels sont des traitements éprouvés pour les personnes présentant des carences spécifiques ou pour traiter les effets secondaires de certains médicaments.

  • Cependant, les données probantes montrent également que la meilleure façon d’obtenir les vitamines, les minéraux et les autres nutriments nécessaires est le régime alimentaire, à quelques exceptions près (par ex., le fer ou la vitamine B12).

  • Les quelques études qui ont été menées étaient de petite taille, n’incluaient pas de groupe placebo ou ont montré que les perfusions n’étaient pas plus efficaces qu’un placebo.

En 2018, la Commission fédérale américaine du commerce (Federal Trade Commission, FTC) a accusé une société qui promouvait et commercialisait un cocktail de Myers et d’autres perfusions de vitamines et de minéraux par voie IV de faire des « revendications de santé trompeuses et infondées » concernant la capacité de ces perfusions à traiter des maladies telles que le cancer, la sclérose en plaques, le diabète, la fibromyalgie et l’insuffisance cardiaque.

  • Selon la FTC, ces bienfaits revendiqués en termes de traitement et d’efficacité étaient faux ou non étayés par des preuves scientifiques solides et fiables.

Quels sont les effets secondaires possibles de la vitaminothérapie intraveineuse ?

Comme pour tout traitement par voie IV, la vitaminothérapie IV peut rendre l’organisme plus vulnérable aux infections et provoquer des caillots sanguins, ainsi qu’une sensation de brûlure au niveau du site d’injection.

  • Chez les personnes présentant des anomalies des taux sanguins de magnésium ou de potassium (par ex., à cause d’une maladie rénale, de la prise de diurétiques ou d’une consommation excessive d’alcool), les perfusions contenant du magnésium (ou, moins fréquemment, du potassium) peuvent provoquer des problèmes tels que des troubles du rythme cardiaque ou une faiblesse musculaire.

  • Chez les personnes atteintes d’affections cardiaques ou d’hypertension artérielle, une perfusion de doses élevées de vitamines pourrait entraîner une surcharge liquidienne, qui peut endommager de manière temporaire, mais parfois définitive, les reins, le cerveau et/ou le cœur.

  • Si la perfusion est administrée trop rapidement, elle peut faire chuter la tension artérielle (probablement en raison du magnésium), ce qui peut entraîner vertiges et évanouissements.

  • Selon quelques rapports d’étude, les perfusions du cocktail de Myers ou d’une autre association de vitamines et de minéraux peuvent entraîner des symptômes de dépression, d’insomnie et de troubles gastriques.

  • Un excès de vitamines et de minéraux peut être dangereux. Par exemple, de fortes doses IV de thiamine, une vitamine B, peuvent provoquer une anaphylaxie Réactions anaphylactiques , une réaction allergique potentiellement mortelle. De plus, des doses élevées de vitamine B6 peuvent endommager les nerfs périphériques (neuropathie périphérique Polyneuropathie ).

  • La sécurité d’emploi de la vitaminothérapie IV n’a pas été étudiée chez les femmes enceintes et allaitantes.

Quelles sont les interactions médicamenteuses avec la vitaminothérapie intraveineuse ?

Les médicaments qui interagissent avec la vitaminothérapie IV dépendent des vitamines et des minéraux qui sont perfusés, ainsi que des doses utilisées. Voici quelques exemples d’interactions :

  • La vitamine B6 par voie intraveineuse peut entraîner une réduction des réponses aux médicaments qui stimulent la production de cellules sanguines (par ex., l’érythropoïétine, l’époétine alfa et la darbépoétine alfa), souvent utilisés chez les personnes atteintes d’une maladie rénale chronique ou d’un cancer.

  • Le magnésium peut interagir avec les antihypertenseurs, entraînant une hypotension.

  • La ceftriaxone, un traitement par injection contre certaines infections bactériennes, peut se lier au calcium perfusé dans le sang, ce qui pourrait endommager les reins, les poumons ou la vésicule biliaire.

Recommandations

L’utilisation d’une vitaminothérapie IV doit être découragée chez les personnes en bonne santé, car aucun des effets revendiqués sur la santé n’a été confirmé.

La sécurité d’emploi de la vitaminothérapie IV n’est pas évidente, en partie parce qu’elle dépend des vitamines et des minéraux qui sont perfusés, de la rapidité d’administration de la perfusion et de la dose de chaque nutriment.

  • Les femmes enceintes et allaitantes, ainsi que les personnes atteintes d’une maladie rénale, d’une hypertension artérielle ou d’une maladie cardiaque, doivent éviter de prendre le cocktail de Myers ou d’autres types de vitaminothérapies IV à forte dose.

  • Les personnes qui ne présentent pas de carence en vitamines ou en minéraux et celles qui prennent certains médicaments (notamment des médicaments pour stimuler la production de globules rouges et de la ceftriaxone) doivent consulter leur médecin avant de prendre le cocktail de Myers ou toute autre vitaminothérapie IV à forte dose.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
quiz link

Test your knowledge

Take a Quiz! 
iOS ANDROID
iOS ANDROID
iOS ANDROID
HAUT DE LA PAGE