Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Pendant une journée d’hôpital

Par

Michael Joseph Pistoria

, MEng, DO, Lehigh Valley Hospital - Coordinated Health

Examen médical août 2021
AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE

Souvent, une journée à l’hôpital commence avec un prélèvement de sang réalisé par un infirmier ou un technicien, généralement entre 5 h et 8 h du matin. Le sang est prélevé de bonne heure afin que les membres de l’équipe de l’hôpital Membres de l’équipe de soins à l’hôpital puissent examiner les résultats relativement tôt dans la journée.

Les rondes des médecins sont effectuées au moins une fois par jour. Pendant ces visites, un médecin :

  • Interroge les personnes au sujet de leurs symptômes

  • Réalise un examen clinique

  • Avise les personnes de tous les examens prévus et des changements apportés à leurs plans de traitement

  • Leur donne les dernières nouvelles concernant leur évolution globale

Ces visites sont généralement effectuées le matin. Le médecin peut voir les personnes plusieurs fois par jour si la maladie est grave ou si elle empire. Dans certains cas, le médecin peut être accompagné d’un infirmier, d’un pharmacien, d’un interne ou de plusieurs de ces professionnels de santé.

Afin de se préparer à ces visites, les personnes (ou leur représentant) peuvent :

  • Écrire leurs questions au long de la journée pour les aider à se rappeler ce qu’elles aimeraient demander à leur médecin lors de ses visites

  • Prendre des notes pendant les visites, parce que la quantité d’information peut être très importante

  • S’assurer que des membres de la famille et des amis sont présents lors des visites (surtout quand les personnes ne peuvent pas communiquer ou comprendre la situation à cause d’une démence ou d’un autre trouble grave)

  • Désigner un membre de la famille pour dire aux autres membres de la famille et amis ce qui se passe, afin que le médecin ou les autres membres de l’équipe de l’hôpital n’aient pas besoin de répéter les informations

Comme il peut y avoir des urgences dans l’hôpital, le moment des visites du médecin peut être imprévisible. Les personnes peuvent demander à leur médecin de leur donner une fenêtre d’une à deux heures pour leur visite. Il peut être utile d’avoir une idée du moment auquel le médecin viendra, si des membres de la famille ou des amis souhaitent être présents. Les chirurgiens peuvent effectuer leurs rondes très tôt le matin (entre 6 h et 9 h) s’ils ont une intervention chirurgicale programmée dans la matinée.

D’autres membres du personnel viennent généralement plusieurs fois par jour et fournissent la plupart des soins quotidiens à l’hôpital. À savoir :

  • Les infirmiers, qui administrent généralement leurs médicaments aux personnes

  • Les kinésithérapeutes et les ergothérapeutes, qui peuvent venir régulièrement pour aider à faire de l’exercice

  • Les techniciens de soins aux patients (ou aide-soignants), qui aident les personnes à s’alimenter, à aller aux toilettes et à accomplir d’autres tâches de soins personnels, si une telle aide est nécessaire

Les membres de la famille peuvent aider à dispenser des soins à l’hôpital, mais ils doivent coordonner ces soins avec le personnel hospitalier pour que ceux-ci soient aussi efficaces, sûrs et efficients que possible.

Les infirmiers et les autres membres du personnel encouragent toutes les personnes qui restent à l’hôpital à sortir du lit, à moins qu’un médecin ne leur enjoigne de rester au lit à cause de leur maladie. Un alitement prolongé peut provoquer de nombreux problèmes, notamment une faiblesse musculaire, des caillots sanguins et une constipation (voir la page Problèmes dus à l’alitement prolongé Problèmes dus à l’alitement prolongé ). Pour tenter de prévenir ces problèmes, les personnes peuvent marcher dans les couloirs plusieurs fois par jour et manger dans une chaise à côté du lit plutôt que de manger au lit. Les personnes doivent vérifier auprès de leur infirmier si elles peuvent faire ces activités par elles-mêmes ou si elles ont besoin de la supervision ou de l’aide d’un membre du personnel.

Les repas sont servis dans la chambre d’hôpital. Une fois qu’un régime alimentaire est prescrit en fonction des besoins médicaux des personnes, celles-ci peuvent commander les repas en avance à partir du menu de l’hôpital. Si les personnes éprouvent des difficultés à communiquer, un membre du personnel peut les aider à commander leur nourriture. Faute d’avoir commandé un repas, un repas présélectionné répondant aux besoins médicaux des personnes est envoyé. Si un régime alimentaire spécial (comme un régime alimentaire pauvre en sucres pour des personnes diabétiques) a été prescrit, il se peut que les personnes ne soient pas en mesure de commander certains des aliments du menu. Comme certains problèmes médicaux exigent des régimes alimentaires spécialisés, les personnes et les membres de la famille ne doivent généralement pas apporter leur nourriture de la maison ou d’un restaurant à l’hôpital, sauf si cela a été autorisé par l’infirmier ou le diététicien.

Ce qui peut se passer pendant un séjour à l’hôpital

Si un examen ou une intervention chirurgicale est programmé, les personnes peuvent se voir interdire de manger ou de boire pendant une certaine période (débutant souvent à minuit la veille de l’examen ou de la procédure). Pendant cette période, des liquides sont administrés aux personnes par une ligne intraveineuse (IV) Lignes intraveineuses (IV) Les hôpitaux fournissent des ressources et une expertise étendues qui permettent aux médecins de diagnostiquer et de traiter rapidement un vaste éventail de maladies. L’hôpital peut cependant... en apprendre davantage , qui est généralement placée quand elles sont admises à l’hôpital. La programmation des examens et des procédures peut changer soudainement si une urgence survient. Dans de tels cas, les personnes peuvent devenir frustrées si on leur a restreint la nourriture ou l’eau.

Des transferts d’une chambre à une autre (parfois à un étage différent) peuvent se produire pour de nombreuses raisons. Par exemple, les personnes peuvent être transférées dans une zone de l’hôpital qui dispose de moins d’équipement de surveillance si leur état s’améliore. Si au contraire leur état empire, elles peuvent être transférées dans une unité de soins intensifs, qui dispose d’équipement spécialisé pour les soutenir.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
quiz link

Test your knowledge

Take a Quiz! 
iOS ANDROID
iOS ANDROID
iOS ANDROID
HAUT DE LA PAGE