Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Dents fracturées, luxées et perdues

Par

Michael N. Wajdowicz

, DDS, USAF

Dernière révision totale juin 2019| Dernière modification du contenu juin 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

Les dents fracturées, luxées ou délogées constituent certaines des urgences dentaires qui nécessitent une consultation rapide. Les dents sont fréquemment fendues (fracturées), luxées ou perdues (avulsées) en cas de traumatisme violent au niveau de la bouche. Parfois, les dents déjà affaiblies sont fracturées ou luxées par la mastication.

Dents fracturées

Les dents antérieures supérieures sont sujettes aux traumatismes et aux fractures. Une douleur intense et brève au cours de la mastication ou au contact d’un aliment froid peut traduire une fracture incomplète d’une dent à n’importe quel endroit de la bouche. Tant que la dent est seulement fissurée et qu’un morceau ne s’est pas détaché, le dentiste peut souvent corriger le problème à l’aide d’une simple obturation. Les fractures plus importantes peuvent nécessiter une couronne, avec ou sans traitement du canal radiculaire.

Si une dent n’est pas sensible au passage de l’air froid ou de l’eau froide, il est probable que seule la couche externe dure (émail) ait été endommagée. Même si l’émail n’a été que légèrement ébréché, un soin immédiat n’est pas nécessaire. Les fractures de la couche intermédiaire de la dent (dentine) sont généralement douloureuses au passage de l’air et/ou des aliments, de sorte que les personnes présentant de telles fractures consultent rapidement leur dentiste. Si la fracture touche la partie la plus centrale de la dent (pulpe), on retrouve un point rouge et souvent un peu de sang au niveau de la fracture. Un traitement du canal radiculaire de la dent, pour enlever la pulpe restante, peut s’avérer nécessaire avant qu’elle ne provoque une douleur intense.

Les différentes couches de la dent

Les différentes couches de la dent

Dents luxées

Devant une dent luxée dans la cavité alvéolaire après un traumatisme, ou devant un saignement important du tissu gingival adjacent, il est conseillé de consulter un dentiste immédiatement, car la racine ou la cavité alvéolaire peuvent être fracturées. Une dent luxée qui est repositionnée et stabilisée rapidement est en général conservée définitivement. Les dents de lait (temporaires) antérieures très luxées sont souvent extraites afin d’éviter une atteinte des dents définitives existantes.

Dents délogées

En cas de dent de lait ou définitive délogée, la personne doit se rendre immédiatement chez le dentiste le plus proche. Les dents de lait délogées ne doivent pas être réimplantées parce qu’elles peuvent s’infecter et parce que, en les réimplantant, elles peuvent gêner l’éruption des dents définitives. Par contre, l’expulsion d’une dent définitive nécessite un traitement immédiat.

Si possible, la dent définitive doit être immédiatement replacée dans sa cavité alvéolaire (sans toucher les racines). Si la personne ne peut pas replacer la dent dans sa cavité alvéolaire, la dent doit être enveloppée dans une serviette en papier humide ou, mieux encore, placée dans un verre de lait pendant le transport jusque chez le dentiste. (Le lait est un bon milieu de conservation de la dent.) Si la personne est consciente et qu’elle ne risque pas d’inhaler ou d’avaler la dent, cette dernière peut être placée dans la bouche pendant le trajet jusque chez le dentiste. Il est possible de rincer soigneusement la dent sous l’eau froide pendant 10 secondes, sans la frotter, car le frottement risquerait de retirer le tissu sur la racine nécessaire pour rattacher la dent.

Si on ne retrouve pas la dent expulsée, elle peut avoir été inhalée dans les poumons (aspirée) ou avalée accidentellement. Une radiographie du thorax peut être effectuée pour rechercher la dent dans les poumons, sachant qu’une dent avalée est inoffensive. Souvent, on ne réalise pas de radiographie pour rechercher une dent dans le tube digestif. En cas de dent délogée destinée à la réimplantation, la personne doit prendre un antibiotique pendant plusieurs jours. Si la dent a été en contact avec des impuretés, le médecin évalue généralement également le statut vaccinal contre le tétanos de la personne.

La probabilité de sauver une dent délogée est bonne si elle est réimplantée dans sa cavité alvéolaire dans un délai de 30 minutes à 1 heure. Au bout de 30 minutes, plus la dent reste longtemps hors de la cavité alvéolaire, moins les chances de succès à long terme sont bonnes. En général, le dentiste ancre la dent sur les dents adjacentes pendant 7 à 10 jours. Si l’os adjacent à la dent est également fracturé, une immobilisation de la dent est alors nécessaire pendant 6 à 10 semaines. Les dents réimplantées nécessitent par la suite un traitement du canal radiculaire.

Le saviez-vous ?

  • Un récipient avec du lait peut être employé pour porter une dent expulsée chez le dentiste.

Informations supplémentaires

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Canal radiculaire
Vidéo
Canal radiculaire
Après le repas, des particules et des liquides alimentaires contenant des sucres et des amidons...
Modèles 3D
Tout afficher
Bouton de fièvre
Modèle 3D
Bouton de fièvre

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE