Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Imagerie par résonance magnétique (IRM) du cœur

Par

Michael J. Shea

, MD, Michigan Medicine at the University of Michigan;


Thomas Cascino

, MD, MSc, Michigan Medicine, University of Michigan

Dernière révision totale oct. 2019| Dernière modification du contenu oct. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle

Dans l’imagerie par résonance magnétique Imagerie par résonance magnétique (IRM) L’imagerie par résonance magnétique (IRM) utilise un champ magnétique puissant et des ondes radio de très haute fréquence pour produire des images de haute résolution. L’IRM n’utilise pas de... en apprendre davantage Imagerie par résonance magnétique (IRM) (IRM), un puissant champ magnétique et des ondes radio sont utilisés pour produire des images détaillées du cœur et du thorax. Cette procédure coûteuse et sophistiquée est surtout employée pour détecter des maladies cardiaques complexes présentes à la naissance (congénitales) et différencier les tissus normaux et anormaux.

L’IRM présente certains inconvénients. La prise d’images est plus longue avec l’IRM qu’avec la tomodensitométrie Tomodensitométrie (TDM) du cœur Une tomodensitométrie (TDM) peut être utilisée pour détecter des anomalies structurelles du cœur, du sac qui l’enveloppe (péricarde), des vaisseaux sanguins principaux, des poumons et des structures... en apprendre davantage (TDM). Comme le cœur bouge, les images obtenues avec une IRM sont plus floues que celles d’une TDM. Toutefois, les examens IRM plus récents qui sont synchronisés pour correspondre à des parties spécifiques de l’électrocardiogramme (ECG, appelé IRM synchronisée) sont nettement plus clairs que les examens IRM conventionnels. L’IRM ne peut pas être utilisée lorsque certains types d’objets métalliques ont été implantés, tels que des stimulateurs cardiaques, des implants cochléaires, des pompes à médicaments ou des stimulateurs neuraux implanté(e)s, des clips dans le cerveau utilisés pour traiter les anévrismes, ou des éclats de balles.

L’angiographie par résonance magnétique Angio-IRM (ARM) L’imagerie par résonance magnétique (IRM) utilise un champ magnétique puissant et des ondes radio de très haute fréquence pour produire des images de haute résolution. L’IRM n’utilise pas de... en apprendre davantage Angio-IRM (ARM) (angio-IRM) est un type d’IRM qui cible les vaisseaux sanguins et non pas les organes. L’ARM produit des images des vaisseaux sanguins et du flux sanguin dont la qualité est similaire à celle produite par l’angiographie conventionnelle Angiographie Dans l’angiographie, des rayons X sont utilisés pour produire des images détaillées des vaisseaux sanguins. Elle est parfois appelée angiographie conventionnelle pour la distinguer de l’angiographie... en apprendre davantage , mais cette procédure n’est pas invasive. L’ARM peut être utilisée pour détecter des dilatations (anévrismes Anévrismes aortiques Avec un diamètre d’environ 2,5 cm, l’aorte est la plus grosse artère de l’organisme. Elle reçoit du sang riche en oxygène par le ventricule gauche et le répartit dans tout l’organisme, sauf... en apprendre davantage ) de l’aorte, des sténoses des artères qui irriguent les reins (sténose rénale) et des sténoses ou obstructions des artères qui irriguent le cœur (maladie des artères coronaires Vue d’ensemble de la maladie des artères coronaires (MAC) Dans la maladie des artères coronaires, le flux sanguin vers le muscle cardiaque est partiellement ou complètement obstrué. Le muscle cardiaque a besoin d’un apport constant en sang riche en... en apprendre davantage Vue d’ensemble de la maladie des artères coronaires (MAC) ) ou les bras et les jambes (maladie artérielle périphérique Vue d’ensemble des maladies vasculaires périphériques Les maladies vasculaires périphériques provoquent une diminution du flux sanguin vers les artères du tronc, des bras et des jambes. La plupart des médecins utilisent le terme de « maladie artérielle... en apprendre davantage Vue d’ensemble des maladies vasculaires périphériques ). Certaines techniques d’ARM nécessitent l’injection d’un agent de contraste L’imagerie par résonance magnétique (IRM) utilise un champ magnétique puissant et des ondes radio de très haute fréquence pour produire des images de haute résolution. L’IRM n’utilise pas de... en apprendre davantage (une substance qui permet aux organes et aux structures d’être visualisés plus facilement à l’IRM) dans une veine du bras. Cependant, les personnes atteintes de problèmes rénaux ne doivent pas recevoir d’agents de contraste pour l’ARM en raison du risque d’effets secondaires graves touchant la peau, les articulations, les yeux et les organes internes (fibrose systémique néphrogène). Les agents de contraste plus récents, qui ne comportent pas ce risque, peuvent permettre de réaliser l’examen chez les personnes présentant des problèmes rénaux.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Testez vos connaissances
Bloc auriculoventriculaire
Le bloc auriculoventriculaire est un retard dans la conduction (le déplacement) du courant électrique cardiaque qui circule à travers le cœur en provoquant la contraction ou le battement des cavités cardiaques. Parmi les propositions suivantes, laquelle n’est PAS une des causes de bloc auriculoventriculaire ?
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
HAUT DE LA PAGE