Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Douleur thoracique

Par

Andrea D. Thompson

, MD, PhD, University of Michigan;


Michael J. Shea

, MD, Michigan Medicine at the University of Michigan

Dernière révision totale sept. 2020| Dernière modification du contenu sept. 2020
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

La douleur thoracique est un trouble très fréquent. La douleur peut être aiguë ou sourde, mais certaines personnes souffrant de trouble thoracique décrivent une sensation de gêne, d’oppression, de pression, de gaz, de brûlure ou de douleur. Il arrive parfois que le patient ressente une douleur dans le dos, le cou, la mâchoire, la partie supérieure de l’abdomen ou le bras. D’autres symptômes, comme nausée, toux, ou difficulté à respirer, peuvent être présents selon la cause de la douleur thoracique.

De nombreux patients savent qu’une douleur thoracique est un indicateur de troubles menaçant potentiellement le pronostic vital et demandent une évaluation pour de très légers symptômes. D’autres, dont de nombreux patients atteints de maladie grave, minimisent ou ignorent ces indicateurs.

Causes de douleur thoracique

De nombreux troubles causent une gêne ou une douleur thoracique. Tous ces troubles n’engagent pas que le cœur. La douleur thoracique peut également être causée par des troubles du système digestif, des poumons, des muscles, des nerfs ou des os.

Causes fréquentes

En général, les causes les plus fréquentes de la douleur thoracique sont les suivantes :

Les syndromes coronariens aigus Syndromes coronariens aigus(Crise cardiaque ; infarctus du myocarde ; angor instable) Les syndromes coronariens aigus résultent de l'obstruction soudaine d'une artère coronaire. Cette obstruction provoque un angor instable ou une crise cardiaque (infarctus du myocarde), selon... en apprendre davantage Syndromes coronariens aigus(Crise cardiaque ; infarctus du myocarde ; angor instable) (infarctus du myocarde ou angor instable) entraînent l’obstruction soudaine d’une artère cardiaque (artère coronaire) qui coupe l’apport en sang à une partie du muscle cardiaque. Quand une partie du muscle cardiaque meurt parce qu’elle n’est pas suffisamment irriguée, on parle de crise cardiaque (infarctus du myocarde). Dans l’angor Angor L’angor est une douleur thoracique temporaire ou une sensation de pression qui survient alors que le muscle cardiaque ne reçoit pas suffisamment d’oxygène Une personne souffrant d’angor ressent... en apprendre davantage stable, le rétrécissement à long terme d’une artère coronaire (par une athérosclérose Athérosclérose L’athérosclérose est une maladie dans laquelle des dépôts épars de substance graisseuse (athéromes ou plaques athérosclérotiques) se forment dans les parois des artères de moyen et gros calibre... en apprendre davantage Athérosclérose , par exemple) limite le flux sanguin dans cette artère. Cette limitation du flux sanguin cause une douleur thoracique pendant l’effort.

Causes mettant la vie en danger

Certaines causes de douleur thoracique menacent le pronostic vital, mais sont moins fréquentes, à l’exception de la crise cardiaque ou de l’angor instable :

Les autres causes vont des menaces potentielles graves à des troubles qui sont simplement désagréables.

Évaluation de la douleur thoracique

Les personnes souffrant de douleur thoracique doivent être examinées par un médecin. Les informations suivantes peuvent les aider à décider quand une évaluation est nécessaire et à savoir à quoi s’attendre durant cette évaluation.

Signes avant-coureurs

Chez les personnes souffrant de douleur thoracique ou d’inconfort thoracique, certains symptômes et certaines caractéristiques sont source d’inquiétude. À savoir :

  • Douleur caractérisée par une sensation d’oppression ou d’écrasement

  • Essoufflement

  • Sueurs

  • Nausées ou vomissements

  • Douleur dans le dos, la nuque, la mâchoire, la partie supérieure de l’abdomen, l’une des épaules ou l’un des bras

  • Vertiges ou évanouissement

  • Sensation de battements cardiaques rapides ou irréguliers

Quand consulter un médecin

Bien que toutes les causes de douleur thoracique ne soient pas graves, étant donné que certaines causes menacent le pronostic vital, il faut consulter un médecin immédiatement dans les cas suivants :

  • Nouvelle douleur thoracique (depuis plusieurs jours)

  • Présence d’un signe d’alerte

  • Suspicion de survenue d’un infarctus du myocarde (par exemple, parce que les symptômes ressemblent à un infarctus du myocarde précédent)

Cette personne doit appeler les services d’urgence (15) ou se faire conduire aux urgences le plus vite possible. Elle ne doit pas se rendre elle-même à l’hôpital.

Une douleur thoracique qui dure quelques secondes (moins de 30 secondes) est rarement causée par une maladie cardiaque. Les personnes qui ressentent une douleur thoracique très brève doivent voir un médecin, mais il n’est généralement pas nécessaire qu’elles se rendent aux urgences.

Quand la douleur thoracique dure plus longtemps (une semaine ou plus), les personnes doivent voir un médecin dès que possible, sauf si elles développent des signes précurseurs ou si la douleur s’aggrave progressivement ou se produit plus souvent, dans quel cas elles doivent se rendre immédiatement à l’hôpital.

Que fait le médecin

Les médecins posent d’abord des questions sur les symptômes et les antécédents médicaux de la personne puis procèdent à un examen clinique. Les indices fournis par les antécédents et l’examen clinique du patient suggèrent souvent une cause de la douleur thoracique et les tests qui peuvent s’avérer nécessaires.

Toutefois, les symptômes dus à des troubles thoraciques dangereux et inoffensifs se chevauchent et varient considérablement. Ainsi, bien qu’un infarctus du myocarde typique cause une douleur thoracique sourde et constrictive, certaines personnes subissant un infarctus du myocarde ressentent seulement un léger malaise thoracique ou se plaignent seulement d’indigestion ou de douleur au bras ou à l’épaule (douleur projetée, Qu’est-ce qu’une douleur projetée ? Qu’est-ce qu’une douleur projetée ? La douleur est une sensation désagréable indiquant une blessure réelle ou potentielle. La douleur est la raison la plus fréquente pour laquelle les personnes consultent leur médecin. La douleur... en apprendre davantage ). En revanche, les personnes souffrant d’indigestion peuvent simplement souffrir de maux d’estomac, et si la douleur est située dans l’épaule, il peut simplement s’agir de muscles douloureux. De même, bien que la poitrine soit sensible au toucher chez les personnes souffrant d’une paroi thoracique musculosquelettique douloureuse, elle peut également être sensible chez les personnes qui subissent un infarctus du myocarde. Les médecins soumettent donc les personnes souffrant de douleur thoracique à des tests.

Tableau
icon

Examens

Les adultes souffrant de douleur thoracique soudaine sont soumis à des tests pour éliminer les causes dangereuses. Pour la plupart d’entre eux, les tests initiaux sont les suivants :

  • Mesure des taux d’oxygène à l’aide d’un capteur placé sur un doigt (oxymétrie de pouls)

  • Électrocardiographie (ECG)

  • Radiographie du thorax

Si les symptômes suggèrent un syndrome coronarien aigu ou en l’absence d’une autre cause évidente (notamment chez les personnes à haut risque), les médecins mesurent généralement les taux de substances qui indiquent des lésions cardiaques (marqueurs cardiaques) dans le sang (à au moins deux reprises séparées de quelques heures) et effectuent plusieurs ECG Électrocardiographie L’électrocardiographie (ECG) est un procédé rapide, simple et indolore, qui consiste à amplifier et enregistrer les impulsions électriques traversant le cœur. Cet enregistrement, l’électrocardiogramme... en apprendre davantage Électrocardiographie .

Si ces tests n’indiquent aucun syndrome coronarien aigu, les médecins effectuent souvent une épreuve d’effort Épreuve d’effort Exposer le cœur à un effort (par l’activité physique ou en administrant des stimulants pour le forcer à battre plus rapidement et plus fort) permet d’identifier une maladie des artères coronaires... en apprendre davantage Épreuve d’effort ou une angiographie par TDM avant que les personnes ne retournent chez elles ou dans les jours qui suivent. Cependant, si un marqueur cardiaque plus récent, appelé troponine hypersensible, est utilisé et que ce test ne montre aucun signe de lésion cardiaque, des tests supplémentaires peuvent ne pas être nécessaires. Pour une épreuve d’effort, un ECG ou un examen d’imagerie (comme une échocardiographie Échocardiographie et autres procédures échographiques L’échographie utilise des ondes à haute fréquence (ultrasons) qui sont réfléchies sur les structures internes pour produire une image en mouvement. Elle n’utilise pas de rayons X. L’échographie... en apprendre davantage Échocardiographie et autres procédures échographiques ) est effectué pendant une activité physique (souvent sur un tapis roulant) ou après l’administration d’un médicament pour accélérer les battements cardiaques ou augmenter la circulation sanguine dans les artères coronaires (dipyridamole, par exemple).

Si une embolie pulmonaire est suspectée, une tomodensitométrie Imagerie thoracique Les examens d’imagerie thoracique comprennent les suivants : Radiographies Tomodensitométrie (TDM) Imagerie par résonance magnétique (IRM) Tomoscintigraphie en apprendre davantage (TDM) des poumons ou un scanner pulmonaire est effectué(e). Si l'on considère qu'une embolie pulmonaire est seulement légèrement possible, une analyse de sang est souvent effectuée (test D-dimer) pour détecter la présence de caillots sanguins. Si cette analyse est négative, une embolie pulmonaire est peu probable, mais si elle est positive, d’autres examens, comme une échographie des jambes ou une TDM du thorax, sont souvent effectués.

En cas de douleur thoracique de longue durée, il est peu probable que la vie soit en danger immédiat. La plupart des médecins effectuent d’abord une radiographie thoracique et puis d’autres tests basés sur les symptômes et les résultats de l’examen du patient.

Traitement de la douleur thoracique

Les troubles spécifiques identifiés sont traités. Si la cause n’est pas clairement bénigne, le patient est généralement hospitalisé ou admis dans un service d’observation pour une surveillance cardiaque et une évaluation plus extensive. Les symptômes sont traités avec de l’acétaminophène ou des opioïdes selon le besoin jusqu’à ce qu’un diagnostic soit établi.

Points clés concernant la douleur thoracique

  • La douleur thoracique peut être causée par des troubles potentiellement menaçant le pronostic vital, par conséquent les personnes souffrant d’une douleur thoracique d’apparition récente (dans un délai de quelques jours) doivent voir immédiatement un médecin.

  • Comme les symptômes de troubles menaçant le pronostic vital ou non, des examens sont généralement nécessaires pour en déterminer la cause.

Médicaments mentionnés dans cet article

Nom générique Sélectionner les dénominations commerciales
PERSANTINE
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Testez vos connaissances
Bloc auriculoventriculaire
Le bloc auriculoventriculaire est un retard dans la conduction (le déplacement) du courant électrique cardiaque qui circule à travers le cœur en provoquant la contraction ou le battement des cavités cardiaques. Parmi les propositions suivantes, laquelle n’est PAS une des causes de bloc auriculoventriculaire ?
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
HAUT DE LA PAGE