Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Acné

(Acné simple)

Par

Jonette E. Keri

, MD, PhD, University of Miami, Miller School of Medicine

Dernière révision totale déc. 2018| Dernière modification du contenu déc. 2018
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

L’acné est un trouble fréquent de la peau, caractérisé par la présence de furoncles et d’autres anomalies sur le visage et la partie supérieure du tronc.

  • L’acné est provoquée par une accumulation de cellules cutanées mortes, de bactéries et de sébum sec, qui obstruent les follicules pileux de la peau.

  • Des papules, comme des points noirs, des points blancs, des furoncles, des kystes et parfois des abcès, se forment sur la peau, généralement sur le visage, le thorax, les épaules ou le dos.

  • Pour diagnostiquer l’acné, les médecins examinent la peau.

  • Les traitements courants incluent les antibiotiques et les préparations par voie cutanée pour l’acné légère, les antibiotiques par voie orale pour l’acné modérée et l’isotrétinoïne par voie orale pour l’acné sévère.

L’acné est le trouble cutané le plus fréquent aux États-Unis : elle concerne 80 % de la population à un moment donné de sa vie.

Causes

L’acné est provoquée par l’effet des hormones, qui induit une accumulation de sébum dans lequel des bactéries se développent, ce qui entraîne une inflammation des follicules pileux (pores dans la peau où les poils poussent). L’acné se caractérise par de nombreux types d’anomalies cutanées (lésions). Leur taille et leur sévérité varient, et certaines vont plus profond dans la peau que d’autres :

  • Points noirs (comédons ouverts)

  • Points blancs (comédons fermés)

  • Furoncles (comédons fermés enflammés)

  • Boutons solides en relief (papules)

  • Boutons superficiels contenant du pus (pustules)

  • Boutons fermes plus profonds contenant du pus (nodules)

  • Poches plus grosses contenant du pus (kystes)

  • Parfois, des poches encore plus grosses et plus profondes contenant du pus (abcès)

Les kystes et les abcès sont des poches pleines de pus, mais les abcès sont plus grands et profonds.

Les glandes sébacées, qui sécrètent une substance huileuse (sébum), se trouvent dans le derme, la couche moyenne de la peau. Ces glandes sont collées aux follicules pileux. Le sébum et les cellules cutanées mortes sortent par la glande sébacée et le follicule pileux vers la surface cutanée par les pores.

L’acné se manifeste lorsqu’un ensemble de sébum sec, de cellules cutanées mortes et de bactéries obstrue les follicules pileux, empêchant le sébum de sortir par les pores.

Si l’obstruction est incomplète, un point noir (comédon ouvert) se développe.

Si l’obstruction est complète, un point blanc (comédon fermé) se développe.

Un furoncle est un point blanc enflammé. Le follicule pileux obstrué, rempli de sébum, facilite la multiplication des bactéries de type Propionibacterium acnes normalement présentes dans les follicules pileux. Ces bactéries transforment le sébum en substances qui irritent la peau. L’inflammation qui en résulte provoque des boutons souvent reconnus comme furoncles de l’acné. L’inflammation profonde provoque des kystes et parfois un abcès.

Le déclencheur le plus fréquent de l’acné est le suivant :

L’acné se développe principalement à la puberté, quand les glandes sébacées sont stimulées par l’augmentation des taux hormonaux, principalement des androgènes (comme la testostérone), ce qui entraîne une production excessive de sébum. Lorsque les personnes ont entre 20 et 25 ans environ, les taux d’hormones ont généralement suffisamment baissé pour que l’acné diminue ou disparaisse. Néanmoins, jusqu’à 40 % des femmes peuvent souffrir d’acné à la quarantaine.

Les autres états qui impliquent des changements hormonaux peuvent également entraîner la survenue de l’acné :

  • Grossesse ou menstruation

  • Syndrome des ovaires polykystiques

  • Certains médicaments

  • Certains produits appliqués sur la peau

  • Vêtements trop serrés

  • Humidité élevée et sudation importante

Chez les femmes jeunes, une acné peut apparaître pendant la période menstruelle et s’améliorer ou s’aggraver sensiblement au cours de la grossesse. Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) est un trouble hormonal pouvant perturber le cycle menstruel et pouvant déclencher ou aggraver une acné. L’utilisation de certains médicaments, comme les corticoïdes et les stéroïdes anabolisants, peut aggraver l’acné ou provoquer des poussées d’acné. Certains cosmétiques, produits nettoyants et lotions peuvent aggraver l’acné en bouchant les pores. Des vêtements trop serrés et un taux élevé d’humidité et de transpiration peuvent déclencher l’acné.

L’importance clinique de l’acné variant au fil du temps chez la plupart des personnes (aggravation et amélioration), il est difficile de mettre en évidence les facteurs déclencheurs. L’acné s’aggrave souvent pendant l’hiver et s’améliore en été, peut-être grâce aux effets anti-inflammatoires de la lumière naturelle. À l’inverse, il n’y a aucun rapport entre l’acné et une mauvaise hygiène du visage, la masturbation, l’activité sexuelle ou la plupart des types d’aliments (chocolat ou aliments gras ou épicés, par exemple). Le lien entre l’aggravation de l’acné et les produits laitiers ou les régimes hyperglycémiques n’est pas avéré.

Le saviez-vous ?

  • Il n’y a aucun rapport entre l’acné et une mauvaise hygiène du visage, la masturbation, l’activité sexuelle ou la plupart des types d’aliments.

Symptômes

L’acné se manifeste le plus souvent sur le visage, mais est également fréquente dans le cou, sur les épaules, le dos et la partie supérieure de thorax. La prise de stéroïdes anabolisants provoque une acné des épaules et de la partie supérieure du dos.

Il existe trois niveaux de sévérité de l’acné :

  • Acné légère

  • Acné modérée

  • Acné sévère

Cependant, même une acné modérée peut gêner les personnes, principalement les adolescents, qui voient dans toute petite papule un grave problème esthétique.

Comparaison entre acné modérée et grave

Comparaison entre acné modérée et grave

Les personnes qui ont une acné modérée (superficielle) développent peu de points noirs non inflammatoires ou de petits furoncles discrètement irrités (moins de 20). Des pustules, qui ressemblent à des furoncles au sommet de couleur jaune, peuvent également se développer. Les points noirs apparaissent sous forme de petites papules couleur chair, avec un centre plus foncé. Les points blancs ont un aspect similaire, mais sans le centre foncé. Les furoncles sont légèrement gênants et ont un centre blanc entouré d’une petite zone de peau rouge.

Les personnes atteintes d’acné modérée ont plus de points noirs, de points blancs, de furoncles et de pustules.

Les personnes atteintes d’acné sévère ont un très grand nombre de points noirs et de points blancs, de furoncles et de pustules, ou ont une acné kystique (profonde). Dans l’acné kystique, les personnes ont 5 kystes ou plus, à savoir de gros nodules rouges, douloureux et remplis de pus, qui peuvent fusionner sous la peau et former des abcès suintants.

L’acné légère ne laisse habituellement pas de cicatrices. Cependant, presser les furoncles ou tenter de les ouvrir de toute autre manière augmente l’inflammation et la profondeur de la lésion cutanée, facilitant la formation de cicatrices. Les kystes et les abcès de l’acné grave éclatent souvent et, après la guérison, laissent généralement des cicatrices. Les cicatrices peuvent avoir la forme de petits trous profonds (forme de pic à glace), ou de cavités plus larges de profondeur variable, ou de grandes échancrures. Les cicatrices d’acné persistent toute la vie et, dans certains cas, représentent un problème esthétique et une source de stress psychologique. Les cicatrices peuvent être foncées.

Exemples d’acné

L’acné conglobata est la forme la plus sévère d’acné, et provoque des cicatrices graves et d’autres complications liées aux abcès. L’acné sévère peut se développer sur les bras, l’abdomen, les fesses, voire même le cuir chevelu.

L’acné fulminans et la pyodermite faciale (également appelée rosacée fulminans) sont deux types rares d’acné sévère possiblement liés, qui se développent généralement brutalement.

Diagnostic

  • Examen de la peau

Les médecins basent leur diagnostic de l’acné sur un examen de la peau. Les médecins recherchent certains symptômes, comme des points noirs ou blancs, pour déterminer si les personnes ont de l’acné et non pas un autre trouble cutané, comme la rosacée.

Lorsque le diagnostic est confirmé, les médecins évaluent la sévérité de l’acné (légère, modérée ou sévère) en fonction du nombre et du type de lésions.

Pronostic

L’acné, toutes gravités confondues, diminue spontanément entre 20 et 25 ans, mais chez certaines personnes, en général, les femmes, l’acné peut durer jusqu’à 40 ans environ. Certains adultes développent des lésions acnéiques bénignes et occasionnelles.

L’acné légère guérit généralement sans laisser de cicatrice. L’acné modérée à sévère guérit mais laisse généralement des cicatrices.

L’acné peut provoquer un stress émotionnel chez les adolescents et déclencher un repli social. Un suivi psychologique peut être nécessaire.

Traitement

  • Pour les points blancs et les points noirs, crème à base de trétinoïne

  • Pour l’acné légère, traitement de la peau avec une crème à base de trétinoïne, parfois avec du peroxyde de benzoyle ou un antibiotique, voire les deux

  • Pour l’acné modérée, des antibiotiques par voie orale en association avec un traitement cutané comme pour l’acné légère

  • Pour l’acné sévère, de l’isotrétinoïne par voie orale

  • Pour l’acné kystique, injections de corticoïdes

Le traitement général de l’acné est très simple. Les zones touchées doivent être lavées avec soin une à deux fois par jour avec un savon doux. Les savons antibactériens ou abrasifs, les tampons à l’alcool et les frottements énergiques fréquents n’offrent aucun intérêt et peuvent ultérieurement irriter la peau.

Les cosmétiques doivent être à base d’eau, les produits très gras pouvant aggraver l’acné.

Aucune restriction alimentaire spécifique n’est nécessaire (par exemple, pizza ou chocolat), mais il convient d’avoir une alimentation saine et équilibrée (voir Exigences nutritionnelles). Un régime à faible indice glycémique et une consommation modérée de lait peuvent être envisagés si le traitement contre l’acné se montre inefficace chez les adolescents.

Le saviez-vous ?

  • Un nettoyage et un décapage vigoureux irritent la peau et aggravent l’acné.

Certains traitements de l’acné peuvent être utiles dans des cas spécifiques. Par exemple, des contraceptifs oraux peuvent être administrés aux femmes souffrant d’acné. Un tel traitement est efficace après 6 mois au moins. La spironolactone (médicament inhibant l’action de l’hormone aldostérone) peut également être efficace chez certaines femmes. Divers traitements utilisant la lumière sont utiles pour les personnes présentant une inflammation (avec furoncles ou pustules).

Le traitement de l’acné dépend de la gravité de l’affection. L’acné légère exige le traitement le plus simple, qui entraîne le moins d’effets indésirables. L’acné la plus grave, ou qui ne répond pas au traitement initial, nécessite un traitement complémentaire. Un plan de traitement doit toujours inclure l’éducation, le soutien et l’option la plus pratique pour les personnes. Les personnes devront peut-être voir un spécialiste.

Acné légère

Les médicaments utilisés pour traiter l’acné légère sont appliqués sur la peau (médicaments locaux). Ils agissent en tuant les bactéries (antibiotiques) ou bien en séchant ou désobstruant les pores (comédolytiques). Les crèmes plus anciennes en vente libre, qui contiennent de l’acide salicylique, du résorcinol ou du soufre, agissent en asséchant les furoncles et en provoquant une légère desquamation.

Le médicament local le plus courant pour les points noirs et les points blancs est la trétinoïne. La trétinoïne est très efficace, mais irrite la peau et la rend plus sensible à la lumière du soleil. Pour cette raison, les médecins utilisent ce médicament avec prudence, commençant par une faible fréquence d’applications et une faible concentration, en les augmentant progressivement. Les personnes qui ne supportent pas la trétinoïne reçoivent de l’adapalène, de l’acide azélaïque et de l’acide glycolique ou salicylique par voie cutanée.

Les personnes qui présentent une inflammation (avec des furoncles et des pustules) reçoivent de la trétinoïne avec du peroxyde de benzoyle, un antibiotique local, ou les deux. Les deux agents antibiotiques les plus prescrits sont la clindamycine et l’érythromycine. Les antibiotiques locaux ne doivent pas être utilisés sauf lorsqu’ils sont pris en association avec un rétinoïde ou du peroxyde de benzoyle. Le peroxyde de benzoyle est disponible sur ordonnance ou sans ordonnance. L’acide glycolique peut être utilisé à la place ou en supplément de la trétinoïne.

Les points noirs et les points blancs peuvent être retirés (extraction) par les médecins, à l’aide d’instruments appelés « tire-comédons » et d’aiguilles stériles.

Des antibiotiques par voie orale (comme la doxycycline, la minocycline, la tétracycline et l’érythromycine) peuvent être administrés aux personnes présentant une acné plus étendue, qui peut être traitée avec des médicaments locaux en monothérapie.

Acné modérée

L’acné modérée est généralement traitée avec des antibiotiques administrés par voie orale. Les antibiotiques généralement utilisés sont la doxycycline, la minocycline, la tétracycline, l’azithromycine, l’érythromycine et, parfois, l’association triméthoprime/sulfaméthoxazole. Les personnes utilisent souvent un traitement local comme pour l’acné légère et un antibiotique par voie orale. Les personnes nécessitent parfois un traitement antibiotique d’environ 12 semaines pour obtenir les bénéfices maximaux.

Si possible, le traitement antibiotique oral est arrêté et les traitements locaux sont utilisés pour prolonger le contrôle. L’acné peut récidiver après un traitement à court terme, et il peut être nécessaire de poursuivre le traitement pendant des mois voire des années.

Les femmes prenant des antibiotiques pendant une période prolongée développent parfois des mycoses vaginales (infections vaginales aux levures), qui peuvent nécessiter un traitement.

Les femmes chez qui les antibiotiques par voie orale ne sont pas efficaces peuvent prendre des contraceptifs oraux, de la spironolactone, voire les deux.

Acné sévère

Dans l’acné plus grave, ou dans le cas où les antibiotiques ne sont pas efficaces, le traitement de première intention est l’isotrétinoïne orale. L’isotrétinoïne, molécule semblable à la trétinoïne à utilisation locale, est le seul médicament qui peut potentiellement guérir l’acné. Cependant, elle peut entraîner des effets secondaires graves. L’isotrétinoïne peut nuire au développement fœtal, et les femmes qui l’utilisent doivent utiliser au moins deux formes de contraception avant, pendant et après le traitement pour éviter une grossesse. On peut observer aussi des effets secondaires moins graves.

Le traitement dure généralement 16 à 20 semaines, mais parfois plus.

Les médecins administrent des antibiotiques par voie orale aux personnes atteintes d’acné conglobata. Si les antibiotiques ne sont pas efficaces, les médecins administrent de l’isotrétinoïne par voie orale.

Tableau
icon

Médicaments utilisés dans le traitement de l’acné

Médicament

Quelques effets secondaires

Commentaires

Tue les bactéries (appliqué sur la peau)

Clindamycine

Diarrhée (rare)

Doit être évitée chez les personnes atteintes d’une maladie inflammatoire chronique de l’intestin

Érythromycine

Bien tolérée

Développement fréquent d’une résistance bactérienne

Peroxyde de benzoyle

Peau sèche

Possible délavage des vêtements et des cheveux

Réactions allergiques (rare)

Particulièrement efficace en association avec l’érythromycine et la clindamycine

Peroxyde de benzoyle associé à de l’érythromycine : Réfrigération parfois nécessaire

Désobstrue les pores (appliqué sur la peau)

Trétinoïne

Peau irritée

Photosensibilisation cutanée

Aggravation apparente de l’acné au début du traitement par trétinoïne, nécessitant parfois 3 à 4 semaines avant le début de l’amélioration

Nécessite d’utiliser des vêtements de protection, ainsi qu’un écran solaire lors des expositions au soleil

Doit être évitée pendant la grossesse

Tazarotène

Peau irritée

Photosensibilisation cutanée

Aggravation apparente de l’acné au début du traitement par tazarotène, nécessitant parfois 3 à 4 semaines avant le début de l’amélioration

Nécessite d’utiliser des vêtements de protection, ainsi qu’un écran solaire lors des expositions au soleil

Doit être évité pendant la grossesse

Adapalène

Une certaine rougeur, brûlure

Augmentation de la sensibilité au soleil

Aussi efficace que la trétinoïne mais moins irritant

Nécessite d’utiliser des vêtements de protection, ainsi qu’un écran solaire lors des expositions au soleil

Acide azélaïque

Peut blanchir la peau

Peu irritant

Peut être utilisé seul ou associé à la trétinoïne

Doit être utilisé avec précaution chez les personnes à la peau foncée en raison des risques de blanchiment de la peau, mais peut être efficace pour éclaircir les zones de peau devenues foncées après la cicatrisation

Acide glycolique

Picotement

Légère irritation

Produit en vente libre sous forme de crème, de lotion ou de solution utilisée en complément des produits sur ordonnance

Acide salicylique

Picotement

Légère irritation

Produit en vente libre sous forme de produit nettoyant, de peeling, de masque ou de lotion utilisés en complément des produits sur ordonnance

Tue les bactéries (par voie orale)

Tétracycline

Photosensibilisation cutanée

Peu onéreuse et sûre, mais doit être prise à jeun

Nécessite d’utiliser des vêtements de protection, ainsi qu’un écran solaire lors des expositions au soleil

Doxycycline

Photosensibilisation cutanée

Nécessite d’utiliser des vêtements de protection, ainsi qu’un écran solaire lors des expositions au soleil

Minocycline

Céphalées

Vertiges

Anomalie de coloration de la peau

Il s’agit de l’antibiotique le plus efficace selon certains experts, mais il est onéreux

Érythromycine

Troubles gastriques

Développement fréquent d’une résistance bactérienne à l’érythromycine

Azithromycine

Troubles gastriques

Moins d’effets secondaires que l’érythromycine

Développement fréquent d’une résistance bactérienne à l’azithromycine

Triméthoprime plus sulfaméthoxazole

Troubles gastriques

Éruption cutanée

Développement d’une résistance bactérienne à l’association triméthoprime/sulfaméthoxazole

Désobstrue les pores (par voie orale)

Isotrétinoïne

Possible mise en danger du fœtus

Effet possible sur les cellules sanguines, le foie et les taux lipidiques (triglycérides et cholestérol)

Yeux secs, lèvres parcheminées et assèchement des membranes muqueuses

Douleur ou raideur des articulations et de la zone lombaire associées aux posologies élevées

Associée à une dépression, des pensées suicidaires, des tentatives de suicide, et (dans de rares cas) au passage à l’acte, mais on ne sait pas si l’isotrétinoïne est la cause réelle

L’association avec l’apparition ou l’aggravation d’une maladie inflammatoire chronique de l’intestin demeure inconnue (maladie de Crohn et rectocolite hémorragique)

Pour les femmes sexuellement actives, un test de grossesse doit être réalisé avant le début du traitement par l’isotrétinoïne, puis chaque mois pendant le traitement. Elles doivent également utiliser deux formes de contraception ou pratiquer l’abstinence sexuelle pendant le traitement, en commençant 1 mois avant de débuter le traitement, puis en continuant pendant 1 mois après la fin du traitement

Nécessite des analyses de sang pour vérifier si le médicament affecte les cellules sanguines, le foie ou les taux lipidiques

Acné kystique

Parfois, les médecins traitent les personnes présentant de gros nodules inflammatoires ou des abcès avec des injections de corticoïdes. Parfois, les médecins incisent un nodule ou un abcès pour le drainer.

Cicatrices d’acné

Le traitement des cicatrices d’acné sévère dépend de leur forme, de leur profondeur et de leur localisation.

De nombreuses petites cicatrices superficielles peuvent être traitées avec des peelings chimiques, des traitements par laser, la dermabrasion et/ou un nouveau traitement appelé micro-needling ou soin cutané à micro-aiguilles. Dans le micro-needling, une petite aiguille est injectée, ce qui entraîne des modifications au niveau du collagène de la peau.

La dermabrasion est une procédure dans laquelle la surface cutanée est frottée avec un instrument métallique abrasif pour en retirer la couche supérieure.

Les cicatrices superficielles ou profondes individuelles peuvent être excisées, en suturant ensuite la peau.

Les grandes cicatrices à bords irréguliers peuvent être améliorées esthétiquement par une méthode appelée « subincision », dans laquelle de petites coupures sont pratiquées sous la peau afin de relâcher le tissu cicatriciel. Cette technique permet souvent à la peau de reprendre ses contours normaux. Parfois, on injecte dans les cicatrices différentes substances comme du collagène, de la graisse ou différentes substances synthétiques. Ces substances peuvent relever la cicatrice et rendre ainsi la peau plus lisse. Les traitements de comblement, tels que les injections de collagène, d’acide hyaluronique et de polyméthacrylate de méthyle, sont temporaires et doivent être répétés régulièrement. Certaines autres injections sont permanentes.

Médicaments mentionnés dans cet article

Nom générique Sélectionner les dénominations commerciales
ALDACTONE
PERIOSTAT, VIBRAMYCIN
MINOCIN
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Poux pubiens
Vidéo
Poux pubiens
Les zones génitales des hommes et femmes adultes sont souvent couvertes de poils pubiens épais...
Modèles 3D
Tout afficher
Poussée lymphangitique
Modèle 3D
Poussée lymphangitique

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE