Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Lichen plan

Par

Shinjita Das

, MD, Harvard Medical School

Dernière révision totale nov. 2018| Dernière modification du contenu nov. 2018
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

Le lichen plan, une affection cutanée récurrente et accompagnée de démangeaisons, débute par l’apparition d’une éruption cutanée caractérisée par de petites papules légèrement rouges ou pourpres distinctes qui, par la suite, confluent pour former des plaques rugueuses et squameuses.

  • La cause peut être une réaction à certains médicaments ou à des organismes infectieux.

  • Les symptômes typiques incluent une éruption cutanée, accompagnée de démangeaisons, présentant de petites papules rouges ou pourpres qui forment des plaques squameuses sur différentes parties du corps, et parfois dans la bouche ou sur les parties génitales.

  • Cette pathologie peut durer plus d’un an et récidiver.

  • Les médicaments potentiellement responsables du lichen plan doivent être évités.

  • Le lichen plan disparaît généralement spontanément, mais les symptômes être traités avec des corticoïdes, une exposition à la lumière ultraviolette ou des bains de bouche contenant de la lidocaïne.

L’étiologie du lichen plan est inconnue, mais il pourrait s’agir d’une réaction du système immunitaire à différents médicaments (tout spécialement les bêtabloquants, les anti-inflammatoires non stéroïdiens [AINS], les inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine [ECA], les sulfonylurées, les médicaments antipaludéens, la pénicillamine et les thiazides). Le trouble en lui-même n’est pas contagieux. La maladie peut survenir chez les personnes atteintes d’une hépatite B ou C (voir Tableau des virus hépatiques) ou de certaines pathologies hépatiques.

Symptômes

L’éruption du lichen plan provoque presque toujours des démangeaisons, parfois intenses. Les papules sont généralement violettes et ont des bords angulaires. Lorsque la lumière est dirigée sur un côté des papules, elles présentent un éclat distinctif. De nouvelles papules peuvent se former là où apparaissent des lésions de grattage ou de petites lésions cutanées. Une coloration foncée persiste parfois après la guérison (ce que l’on appelle hyperpigmentation).

En général, l’éruption est symétrique et similaire des deux côtés, le plus fréquemment, au niveau du torse, de la face interne du poignet, des jambes et de la zone génitale. La peau du visage est atteinte moins fréquemment. L’éruption peut être particulièrement étendue, épaisse et squameuse au niveau des jambes. L’éruption provoque parfois des zones de calvitie au niveau du cuir chevelu. Le lichen plan n’est pas fréquent chez les enfants.

Près de la moitié des personnes présentant un lichen plan présentent des ulcérations buccales. Dans la bouche, le lichen plan induit en général l’apparition de lésions blanc-bleu en dentelles, sous forme linéaire et en ramifications (appelées stries de Wickham). Souvent, ce type de lésions buccales n’est pas douloureux et les personnes ne s’en aperçoivent pas. Des lésions ulcéreuses et douloureuses apparaissent parfois dans la bouche et gênent l’alimentation (dont les boissons).

Le lichen plan touche les ongles, dans près de 10 % des cas. Certaines personnes peuvent présenter des symptômes bénins, comme une dyschromie du lit des ongles, un amincissement des ongles et la formation de stries sur les ongles. D’autres peuvent perdre la totalité de leurs ongles et présenter des cicatrices allant des cuticules de la base de l’ongle (le repli de l’ongle) à la peau sous-tendant l’ongle (le lit de l’ongle).

Diagnostic

  • Examen clinique

  • Biopsie cutanée

Le diagnostic du lichen plan est généralement basé sur l’aspect de l’éruption et sur sa localisation. Cependant, étant donné le nombre d’autres troubles ressemblant au lichen plan (comme le lupus érythémateux sur le corps, et la candidose ou la leucoplachie dans la bouche), les médecins réalisent généralement une biopsie (examen du tissu au microscope).

Une fois le lichen plan diagnostiqué, les médecins peuvent pratiquer des test de la fonction hépatique et un dépistage des infections hépatiques.

Pronostic

Le lichen plan guérit en général spontanément en 1 ou 2 ans, même s’il peut parfois persister plus longtemps, notamment en cas de lésions buccales. Les symptômes réapparaissent chez près de 20 % des personnes. Un traitement prolongé peut être nécessaire pendant les poussées d’éruption. Cependant, entre les poussées, aucun traitement n’est nécessaire.

Les personnes qui ont des lésions buccales ulcérées présentent un léger risque de cancer de la bouche, mais l’éruption cutanée en elle-même n’a jamais d’évolution maligne. Les lésions buccales restent généralement à vie.

Le lichen plan du vagin peut être chronique et difficile à traiter, ce qui réduit la qualité de vie et peut laisser des cicatrices.

Traitement

  • Mesures visant à soulager les démangeaisons

  • Injections de corticoïdes, comprimés ou lotions à base de corticoïdes

  • photothérapie

  • Mesures visant à soulager la douleur buccale

Les personnes asymptomatiques n’ont pas besoin de traitement. Les médicaments potentiellement responsables du lichen plan doivent être évités.

Lichen plan sur la peau

Des traitements standards peuvent être utilisés pour soulager les démangeaisons (voir Traitement du prurit).

Des corticoïdes peuvent être injectés dans les papules, appliqués sur la peau, ou administrés par voie orale, parfois en association avec d’autres médicaments, comme l’acitrétine, la griséofulvine ou la ciclosporine.

La photothérapie (exposition à une lumière ultraviolette), parfois associée aux psoralènes (médicaments qui rendent la peau plus sensible aux effets de la lumière ultraviolette) peut également présenter un intérêt ( Photothérapie : La lumière ultraviolette pour traiter les troubles cutanés). L’association de la lumière UVA et des psoralènes s’appelle PUVA (psoralène plus UVA). L’utilisation d’une lumière UVB à spectre étroit est appelée « lumière ultraviolette B à spectre étroit ».

L’aprémilast est un médicament administré par voie orale, qui est actuellement à l’étude pour le traitement des femmes présentant un lichen plan au niveau du vagin.

Lichen plan dans la bouche

En cas de lésions ulcéreuses douloureuses de la bouche, un bain de bouche contenant de la lidocaïne, un anesthésique, peut être pris avant les repas afin de former une barrière contre la douleur. Les bains de bouche à la lidocaïne ne doivent pas être utilisés plus souvent qu’indiqué.

Une pommade à base de tacrolimus ou des bains de bouche, des injections ou des comprimés de corticoïde également être efficaces en cas de lésions de la bouche.

La dapsone par voie orale ou la ciclosporine par voie orale ou en bain de bouche peuvent également être utiles.

Médicaments mentionnés dans cet article

Nom générique Sélectionner les dénominations commerciales
PROGRAF
ACZONE
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Vessie iléale
Vidéo
Vessie iléale
Le système urinaire est composé de deux reins, deux uretères, de la vessie et de l’urètre...
Modèles 3D
Tout afficher
Poussée lymphangitique
Modèle 3D
Poussée lymphangitique

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE