Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Poils incarnés de la barbe

(Pseudofolliculite de barbe)

Par

Wendy S. Levinbook

, MD, Hartford Dermatology Associates

Dernière révision totale oct. 2019| Dernière modification du contenu oct. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Les faits en bref
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

Les poils incarnés de la barbe s’enflamment lorsque les poils pénètrent dans la peau avant de sortir de leur follicule pileux ou après être sortis du follicule et s’être recourbés dans la peau.

Ce trouble pileux se produit le plus souvent dans la région de la barbe et du cou des hommes noirs ayant des poils très frisés, et qui se rasent. Il peut également apparaître chez les femmes qui se rasent, principalement dans la zone pubienne et partout où les poils sont rasés ou épilés. Chaque poil incarné forme un petit bouton légèrement douloureux, avec un poil frisé au centre. Il peut laisser une cicatrice.

Les médecins diagnostiquent ce trouble par son aspect typique.

Traitement

  • Technique de rasage adaptée et compresses chaudes

  • En cas d’inflammation, crèmes (corticoïdes, antibiotiques, peroxyde de benzoyle ou rétinoïdes), ou médicaments oraux

Le traitement des furoncles implique d’arrêter de se raser et d’appliquer des compresses chaudes plusieurs fois par jour pour apaiser la zone. Les poils incarnés peuvent être libérés à l’aide d’une aiguille ou d’un cure-dent stérile.

En cas d’inflammation légère, les médecins prescrivent parfois des crèmes à base d’antibiotiques ou de corticoïdes peu fortes à appliquer directement sur la zone enflammée.

Si l’inflammation est modérée ou sévère, les médecins peuvent prescrire des antibiotiques par voie orale. Les crèmes à base de peroxyde de benzoyle et les crèmes, gels ou liquides à base de rétinoïdes peuvent se révéler utiles pour les cas légers ou modérés, mais elles peuvent irriter la peau.

Certaines personnes nécessitent un court traitement par corticoïdes oraux.

Une fois le rasage repris, une technique adaptée doit être utilisée.

Prévention

Le meilleur traitement préventif est d’arrêter le rasage et de laisser pousser la barbe. Les poils longs ne peuvent pas friser et pénétrer dans la peau.

Cependant, les hommes qui ne désirent pas porter la barbe peuvent utiliser un produit dépilatoire (une lotion ou une crème qui enlève les poils indésirables), car la dépilation chimique ne déclenche pas les mêmes problèmes que le rasage, même si ces produits irritent souvent la peau. Par ailleurs, les poils peuvent être supprimés de manière permanente par électrolyse ou traitement par laser.

Le rasage, s’il est poursuivi, doit être pratiqué après humidification de la barbe et dans le sens de la pousse du poil. Il est déconseillé de se raser de près en passant plusieurs fois le rasoir.

L’application d’une crème à l’éflornithine peut permettre de ralentir la pousse des poils, de sorte que le rasage soit moins fréquent.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Cancer de la peau
Vidéo
Cancer de la peau
La peau est l’organe le plus étendu du corps humain. Elle remplit de nombreuses fonctions...
Modèles 3D
Tout afficher
Poussée lymphangitique
Modèle 3D
Poussée lymphangitique

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE