Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Excès de vitamine E

(Toxicité de la vitamine E)

Par

Larry E. Johnson

, MD, PhD, University of Arkansas for Medical Sciences

Dernière révision totale oct. 2019| Dernière modification du contenu oct. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

La toxicité de la vitamine E est rare, mais parfois des doses élevées entraînent un risque de saignement, ainsi qu’une faiblesse musculaire, une fatigue, des nausées et une diarrhée.

  • Le risque le plus élevé de toxicité de la vitamine E est le saignement.

  • Le diagnostic se base sur les symptômes de la personne.

  • L’arrêt des suppléments de vitamine E et la prise de vitamine K, si nécessaire, permettent de faire disparaître les symptômes.

La vitamine E (tocophérol) est un antioxydant. Elle protège les cellules contre les dégâts provoqués par les radicaux libres, sous-produits issus de l’activité cellulaire normale et qui participent aux réactions chimiques à l’intérieur des cellules. Certaines de ces réactions peuvent être délétères. (Voir aussi Généralités sur les vitamines.)

Beaucoup de personnes prennent des suppléments de vitamine E pour aider à prévenir certains troubles. Les suppléments de vitamine E ne protègent pas contre les troubles cardiaques et vasculaires. Il n’existe aucune preuve convaincante que la vitamine E, même à dose élevée, ralentit la progression de la maladie d’Alzheimer. L’éventuel effet protecteur des suppléments de vitamine E contre la dyskinésie tardive (mouvements répétitifs involontaires de la bouche, de la langue, des bras ou des jambes, un effet secondaire des médicaments antipsychotiques) est controversé. On ne sait pas non plus si ces suppléments augmentent ou diminuent le risque de cancer de la prostate.

La vitamine E, comme les vitamines A, D et K, est une vitamine liposoluble qui se dissout dans les lipides et s’absorbe mieux quand elle est ingérée avec des matières grasses. De bonnes sources de vitamine E incluent les huiles végétales, les noix, les graines, les légumes verts à feuilles et le germe de blé.

Beaucoup d’adultes prennent des doses relativement importantes de vitamine E pendant des mois ou des années sans dommage apparent. Des doses élevées en vitamine E peuvent cependant augmenter le risque de saignement, en particulier chez les adultes qui prennent également un anticoagulant (tout spécialement la warfarine), qui rend le sang moins susceptible de coaguler. Parfois, les adultes qui en consomment des quantités très élevées développent une faiblesse musculaire, une asthénie, des nausées et une diarrhée.

Le diagnostic de la toxicité de la vitamine E est basé sur l’historique d’utilisation des suppléments de vitamine E et sur les symptômes.

Le traitement de la toxicité de la vitamine E consiste à arrêter de prendre des suppléments de vitamine E. Si nécessaire, on peut donner de la vitamine K qui favorise la coagulation, pour arrêter les saignements.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Bypass gastrique avec anse de Roux en Y
Vidéo
Bypass gastrique avec anse de Roux en Y
Le processus digestif commence dans la bouche, où la mastication et la salive dégradent les...
Présentation des vitamines et des minéraux
Vidéo
Présentation des vitamines et des minéraux
Le corps humain a besoin de différents minéraux et vitamines pour se développer. Nombre de...

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE