Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Tomodensitométrie et imagerie par résonance magnétique du tube digestif

Par

Jonathan Gotfried

, MD, Lewis Katz School of Medicine at Temple University

Dernière révision totale juin 2019| Dernière modification du contenu juin 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

La tomodensitométrie (TDM, Tomodensitométrie (TDM)) et l’imagerie par résonance magnétique (IRM, Imagerie par résonance magnétique (IRM)) sont de bons outils pour évaluer la taille et l’emplacement des organes abdominaux. Par ailleurs, ces examens permettent souvent de détecter des tumeurs cancéreuses (malignes) ou non cancéreuses (bénignes). Ils peuvent également déceler des anomalies vasculaires. Une inflammation, de l’appendice (appendicite) ou des diverticules (diverticulite) par exemple, peut souvent être détectée. Parfois, ces examens sont réalisés pour guider des procédures radiologiques ou chirurgicales.

Pour la TDM et l’IRM du tube digestif, les médecins administrent parfois des substances qui peuvent être visualisées par des examens en imagerie (agents de contraste) pour aider à différencier un tissu ou une structure des éléments adjacents. Les agents de contraste peuvent être administrés par voie orale, par voie intraveineuse, par lavement, ou une combinaison de ces voies d’administration.

Entérographie par TDM

Cet examen permet aux médecins d’examiner clairement la muqueuse de l’intestin grêle et de rechercher des tumeurs ou un saignement. Pour cet examen, les personnes boivent un volume important (environ 1,5 litre) d’un agent de contraste liquide, tel que le baryum. L’agent de contraste distend l’intestin grêle de sorte que les médecins puissent mieux l’examiner.

Colonographie par TDM

Cet examen génère des images bi- et tridimensionnelles du côlon qui peuvent mettre en évidence des tumeurs ou d’autres problèmes. Certains médecins utilisent cet examen plutôt qu’une coloscopie pour détecter un cancer du côlon.

Pour cet examen, le patient avale un agent de contraste et son côlon est dilaté par des gaz introduits via une sonde insérée dans le rectum. Avant cet examen, des laxatifs ou des lavements, similaires à ceux nécessaires pour une coloscopie standard, sont administrés afin d’éliminer complètement les selles. Bien que la colonographie par TDM permette de détecter des excroissances anormales (polypes intestinaux), voire un cancer du côlon, il faut toujours effectuer une coloscopie pour extraire les polypes ou les anomalies détectés pendant l’examen.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Coloscopie : Prélèvement d’un échantillon de biopsie
Vidéo
Coloscopie : Prélèvement d’un échantillon de biopsie
La coloscopie est une forme d’endoscopie utilisée pour visualiser le gros intestin. Initialement...
Modèles 3D
Tout afficher
Gros intestin
Modèle 3D
Gros intestin

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE