Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Cancer du larynx

Par

Bradley A. Schiff

, MD, Montefiore Medical Center, The University Hospital of Albert Einstein College of Medicine

Dernière révision totale juil. 2018| Dernière modification du contenu août 2018
Cliquez ici pour la version professionnelle
Les faits en bref
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

Le cancer du larynx est un cancer qui a pour origine le larynx, également appelé organe vocal.

  • Les personnes peuvent avoir une voix rauque ou une grosseur dans le cou ou des difficultés respiratoires ou de déglutition.

  • Une biopsie est nécessaire pour poser un diagnostic.

  • Le pronostic dépend de l’avancée du cancer.

  • Le traitement est habituellement la chirurgie et/ou la radiothérapie, mais la chimiothérapie est parfois aussi utilisée.

Le larynx est l’organe vocal, qui comprend la partie la plus supérieure de la trachée et les cordes vocales.

La plupart des cancers du larynx sont des carcinomes épidermoïdes, ce qui signifie qu’ils se développent dans les cellules épidermoïdes recouvrant le larynx.

Le cancer du larynx est un cancer courant de la tête et du cou et est plus fréquent chez les hommes que chez les femmes. La plupart des personnes atteintes d’un cancer du larynx sont âgées de plus de 60 ans. Le tabagisme constitue le plus grand facteur de risque, plus de 95 % des personnes atteintes étant des fumeurs. L’abus d’alcool augmente également le risque. Le nombre de personnes qui développent un cancer du larynx diminue, très probablement en raison des changements d’habitudes liées au tabagisme.

Les cancers des cordes vocales causent généralement des symptômes plus précoces, s’étendent moins et se guérissent plus souvent que les cancers des autres parties du larynx.

Le saviez-vous ?

  • Les personnes qui ont une voix rauque pendant plus de 2 à 3 semaines doivent être contrôlées par les médecins.

Symptômes

Le cancer du larynx débute en général sur les cordes vocales et provoque rapidement un enrouement. Les personnes qui ont une voix rauque pendant plus de 2 à 3 semaines doivent consulter un médecin.

Les cancers qui trouvent leur origine dans d’autres parties du larynx se développent plus lentement et provoquent en premier lieu d’autres symptômes que l’enrouement, tels que

  • Perte de poids

  • Maux de gorge

  • Douleurs à l’oreille

  • Voix de « patate chaude dans la bouche » (comme si les personnes avaient un objet chaud dans la bouche)

  • Difficulté à déglutir ou à respirer

Parfois cependant, il est possible qu’une grosseur dans le cou, liée à la propagation du cancer dans un ganglion lymphatique (métastase) soit remarquée avant tout autre symptôme.

Diagnostic

  • Laryngoscopie

  • Biopsie

  • Tests d’imagerie pour la définition du stade

Pour diagnostiquer un cancer du larynx, les médecins examinent tout d’abord le larynx à l’aide d’une sonde d’observation fine et souple utilisée pour visualiser directement le larynx (laryngoscope) et prélèvent un échantillon de tissu pour l’examiner au microscope (biopsie). La biopsie est le plus souvent réalisée au bloc opératoire, sous anesthésie générale. Si un cancer est présent, la personne peut également faire l’objet de tests de définition du stade pour déterminer l’étendue de la propagation du cancer, y compris une

Pronostic

Plus la taille de la tumeur laryngée primitive et la diffusion des métastases sont importantes, et moins le pronostic est bon. Si le cancer a aussi envahi les muscles, les os ou le cartilage, la guérison est peu probable. Entre 85 et 95 % des personnes qui sont atteintes d’un cancer des cordes vocales de petite taille qui ne s’est pas propagé (métastasé) survivent 5 ans, alors que chez les personnes dont le cancer du larynx s’est propagé aux ganglions lymphatiques locaux, moins de 45 % survivent. Dans le cas où le cancer s’est propagé au-delà des ganglions lymphatiques locaux, les chances de survie à plus de 5 ans sont d’environ 30 %.

Traitement

  • Chirurgie

  • Radiothérapie

  • Chimiothérapie

Le traitement du cancer du larynx dépend de son stade et de sa localisation exacte.

Traitement du cancer de stade précoce

En cas de cancer de stade précoce, les médecins peuvent traiter la personne par chirurgie ou par radiothérapie. Si les cordes vocales sont touchées, on peut privilégier la radiothérapie par rapport à la chirurgie pour essayer de préserver une voix normale. Néanmoins, pour les cancers du larynx de stade très précoce, les médecins peuvent préférer la microchirurgie à la radiothérapie, car elle peut être aussi efficace et, contrairement à la radiothérapie, elle est réalisée en une seule fois. La microchirurgie utilise un laryngoscope (sonde d’observation fine et souple) qui comporte des instruments ou un rayon de lumière de haute énergie (un faisceau laser). Contrairement à la chirurgie traditionnelle qui utilise un scalpel pouvant affecter la voix de la personne, la microchirurgie entraîne moins de problèmes de déglutition et d’élocution.

Traitement des cancers de stade modéré

Pour les tumeurs du larynx de plus grande taille qui peuvent s’être modérément propagées aux tissus environnants, les médecins peuvent utiliser la radiothérapie associée à la chimiothérapie (appelée chimio-radiothérapie) plutôt que la chirurgie, qui peut se révéler tout aussi efficace et avoir un impact moins important sur la voix. Néanmoins, une chirurgie peut tout de même être nécessaire pour retirer tout cancer restant après la chimio-radiothérapie.

Traitement des cancers de stade avancé

Si le cancer du larynx s’est propagé aux os ou aux cartilages, les médecins préfèrent habituellement utiliser une intervention chirurgicale pour retirer une partie ou la totalité du larynx et des cordes vocales, appelée laryngectomie partielle ou totale, suivie d’une radiothérapie et parfois d’une chimiothérapie. Si le cancer est trop avancé pour être traité par chirurgie ou radiothérapie, la chimiothérapie peut également être utile pour soulager la douleur et diminuer la taille de la tumeur, mais elle a peu de chance de guérir.

Les effets secondaires du traitement

Le traitement a presque toujours des effets indésirables importants.

La radiothérapie peut provoquer des modifications cutanées (comme une inflammation, des démangeaisons et la perte des cheveux), des cicatrices, la perte du goût, une sécheresse de la bouche et, parfois, la destruction de tissus sains. Quand les dents doivent être exposées aux radiations, les personnes doivent se les faire soigner et faire enlever celles qui sont en mauvais état avant la radiothérapie, car les radiations rendront vains les travaux dentaires ultérieurs, tandis que des infections graves des maxillaires peuvent survenir.

La chimiothérapie provoque généralement une série d’effets secondaires, en fonction du médicament utilisé. Ces effets secondaires peuvent inclure des nausées, des vomissements, la perte auditive, et des infections.

La chirurgie, d’autres traitements et la tumeur elle-même peuvent affecter la déglutition et la parole. Dans de tels cas, une réadaptation est nécessaire. De nombreuses méthodes ont été développées pour permettre aux personnes sans cordes vocales de parler à nouveau ( Parole sans cordes vocales), souvent avec d’excellents résultats. En fonction des tissus spécifiques affectés, on peut effectuer une intervention chirurgicale reconstructrice.

Parole sans cordes vocales

La parole nécessite une source d’ondes sonores (vibrations) et un moyen pour transformer ces vibrations en paroles. Dans des conditions normales, les cordes vocales produisent des vibrations, qui sont ensuite transformées en paroles par la langue, le palais et les lèvres. Les personnes qui ont subi une ablation des cordes vocales peuvent retrouver la voix, si on leur fournit une nouvelle source de vibrations sonores, puisque leur langue, leur palais et leurs lèvres sont encore capables de transformer ces nouvelles vibrations en paroles.

Les personnes qui n’ont plus de larynx peuvent produire des vibrations sonores de trois manières. Avec ces trois techniques, le son se transforme en voix par la gorge (pharynx), le palais, la langue, les dents et les lèvres.

Voix œsophagienne

  • Aucune chirurgie ni aucun accessoire mécanique requis

  • La personne apprend à avaler de l’air dans l’œsophage (voie allant de la gorge à l’estomac) et à expirer cet air (comme lors d’une éructation) pour produire un son

  • Difficulté d’apprentissage et les autres personnes peuvent avoir des difficultés à comprendre

Ponction trachéo-œsophagienne

  • Valve unidirectionnelle insérée dans un orifice réalisé par chirurgie entre la trachée et l’œsophage

  • La voix est produite grâce à l’air dévié à l’intérieur de l’œsophage grâce à la valve lors de l’expiration

  • Requiert une formation et un entraînement importants

  • Produit souvent une voix compréhensible et fluide

  • La valve doit être nettoyée tous les jours et doit être remplacée au bout de quelques mois

  • Avec certaines valves, les personnes doivent bloquer l’ouverture dans la trachée avec un doigt pour parler

  • En cas de dysfonctionnement de la valve, des liquides ou des aliments peuvent pénétrer accidentellement dans la trachée

Électrolarynx

  • Appareil vibrant à piles agissant comme une source sonore lorsqu’il est maintenu contre le cou

  • Produit un son mécanique artificiel

  • Plus facile à utiliser et à comprendre que la voix œsophagienne

  • Requiert des piles et doit être porté par la personne

  • Requiert peu ou pas d’entraînement

  • Peut être stigmatisant au niveau social pour de nombreuses personnes

Informations supplémentaires

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Remplacement valvulaire aortique
Vidéo
Remplacement valvulaire aortique
Le cœur est un muscle qui bat et pompe le sang vers l’ensemble du corps. À l’intérieur du...
Modèles 3D
Tout afficher
Otite moyenne aiguë
Modèle 3D
Otite moyenne aiguë

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE