Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Hypercalcémie (taux élevé de calcium dans le sang)

Par

James L. Lewis III

, MD, Brookwood Baptist Health and Saint Vincent’s Ascension Health, Birmingham

Dernière révision totale avr. 2020| Dernière modification du contenu avr. 2020
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

Dans l’hypercalcémie, le taux de calcium dans le sang est trop élevé.

  • Un taux de calcium élevé peut être dû à un problème de parathyroïde, mais aussi à l’alimentation, à un cancer ou à des troubles osseux.

  • Initialement, elle se caractérise par des problèmes digestifs, une augmentation de la soif et de la diurèse, mais lorsqu’elle est grave, elle peut provoquer une confusion, voire un coma. Si elle n’est pas identifiée et traitée, l’hypercalcémie peut être mortelle.

  • L’hypercalcémie est en général découverte lors d’analyses sanguines de routine.

  • Un apport liquidien important peut suffire, mais les diurétiques peuvent augmenter l’excrétion du calcium et des médicaments peuvent être utilisés pour ralentir la libération du calcium osseux si nécessaire.

Causes de l’hypercalcémie

Les causes de l’hypercalcémie incluent :

Les troubles granulomateux, les médicaments, les troubles endocriniens et certaines autres maladies peuvent aussi entraîner une hypercalcémie.

Le saviez-vous ?

  • L’immobilité peut faire augmenter le taux de calcium, car les os s’affaiblissent et libèrent du calcium dans le sang.

Hyperparathyroïdie

Les glandes parathyroïdes libèrent la parathormone qui augmente l’absorption du calcium par le tube digestif, ce qui entraîne une diminution de l’excrétion de calcium par les reins et provoque la libération du calcium stocké dans l’os.

La parathormone favorise l’élimination des phosphates par les reins, mais entraîne aussi leur libération dans le sang à partir des os. L’équilibre entre ces deux mécanismes détermine si le taux de phosphates reste normal ou baisse.

En cas de production excessive de parathormone par les glandes parathyroïdes, une hyperparathyroïdie se développe. Les personnes qui souffrent d’hyperparathyroïdie ont des taux sanguins anormalement élevés de calcium et des taux normaux ou bas de phosphates.

Hyperparathyroïdie primitive

Dans l’hyperparathyroïdie primitive, une anomalie provoque la production de quantités excessives de parathormone. Une tumeur bénigne (adénome) développée dans l’une des glandes parathyroïdes est en cause chez environ 90 % des personnes qui souffrent d’hyperparathyroïdie primitive. Chez les 10 % restants, l’excès de parathormone provient d’une simple augmentation de volume des glandes. Dans de rares cas, l’hyperparathyroïdie peut être provoquée par un cancer des parathyroïdes.

L’hyperparathyroïdie primitive est plus fréquente chez les femmes que chez les hommes. Elle est plus fréquente chez les personnes âgées ou qui ont subi une radiothérapie au niveau du cou. Parfois, elle peut apparaître dans le cadre du syndrome de néoplasie endocrinienne multiple Néoplasies endocriniennes multiples en apprendre davantage , une maladie héréditaire rare.

Le traitement de l’hyperparathyroïdie primitive comprend généralement l’ablation d’une ou de plusieurs glandes parathyroïdes. L’objectif est d’enlever complètement le tissu parathyroïdien qui produit l’hormone en excès. La chirurgie permet la guérison de près de 90 % des cas.

Hypercalcémie hypocalciurique familiale

Le syndrome d’hypercalcémie hypocalciurique familiale est une autre maladie héréditaire due à une sous-estimation de la quantité de calcium dans le sang par les parathyroïdes qui, en réponse, sécrètent par erreur trop de parathormone. Une chirurgie de la parathyroïde n’est pas utile dans cette maladie, et d’autres traitements ne sont généralement pas nécessaires.

Hyperparathyroïdie secondaire

Hyperparathyroïdie tertiaire

Dans l’hyperparathyroïdie tertiaire, la parathormone est sécrétée en excès, quelle que soit la quantité de calcium dans le sang. L’hyperparathyroïdie tertiaire survient généralement chez les personnes atteintes d’une hyperparathyroïdie secondaire de longue durée.

Le traitement dépend de la cause.

Symptômes de l’hypercalcémie

L’hypercalcémie provoque souvent peu de symptômes. Les premiers symptômes de l’hypercalcémie sont en général une constipation, des nausées, des vomissements, des douleurs abdominales et une perte de l’appétit. La diurèse peut être anormalement élevée, entraînant une déshydratation et une augmentation de la soif.

L’hypercalcémie très sévère provoque des troubles cérébraux avec confusion, troubles émotionnels, syndrome confusionnel, hallucinations et coma. Une faiblesse musculaire et des troubles du rythme cardiaque Vue d’ensemble des troubles du rythme cardiaque Les troubles du rythme cardiaque (arythmies) sont des séquences de battements cardiaques irréguliers, trop rapides ou trop lents, ou transmis via une voie de conduction anormale à travers le... en apprendre davantage Vue d’ensemble des troubles du rythme cardiaque potentiellement mortels peuvent également se manifester.

L’hypercalcémie à long terme ou sévère donne souvent lieu à la formation de calculs rénaux contenant du calcium. L’insuffisance rénale est plus rare et disparaît généralement avec un traitement. Cependant, si le calcium s’accumule en quantité trop importante dans les reins, les lésions sont irréversibles.

Diagnostic de l’hypercalcémie

  • Mesure du taux de calcium dans le sang

L’hypercalcémie est en général découverte lors d’examens sanguins de routine.

Une fois que l’hypercalcémie est détectée, des analyses supplémentaires peuvent être nécessaires pour déterminer la cause. Des analyses de sang et d’urine supplémentaires peuvent être réalisées. Une radiographie thoracique peut aussi être nécessaire. Des analyses génétiques peuvent être réalisées lorsque les médecins recherchent une cause héréditaire.

Traitement de l’hypercalcémie

  • Liquides et médicaments pour augmenter l’excrétion de calcium

Lorsqu’elle est peu sévère, la correction de la cause est souvent suffisante. En cas d’hypercalcémie légère ou de pathologies induisant une hypercalcémie, et si la fonction rénale est normale, il est généralement recommandé d’augmenter l’apport liquidien. Les liquides aident les reins à éliminer le calcium et contribuent à éviter une déshydratation.

Les médecins peuvent conseiller aux personnes de prendre des suppléments minéraux contenant du phosphate, qui peut prévenir l’absorption du calcium.

Si le taux de calcium est très élevé ou si des symptômes de dysfonctionnement cérébral ou d’asthénie musculaire apparaissent, des liquides et des diurétiques sont administrés dans une veine (voie intraveineuse), jusqu’à ce que la fonction rénale se normalise. La dialyse Dialyse La dialyse est un processus artificiel d’élimination des résidus et des liquides en excès de l’organisme, ce processus étant nécessaire lorsque les reins ne fonctionnent pas correctement. Plusieurs... en apprendre davantage Dialyse est un traitement très efficace, sûr et fiable, mais elle est généralement réservée aux personnes qui présentent une hypercalcémie grave et qui ne peuvent être traitées par d’autres méthodes.

Plusieurs autres médicaments (dont les bisphosphonates, la calcitonine, les corticoïdes et plus rarement, la plicamycine) peuvent être utilisés pour traiter l’hypercalcémie. Ces médicaments agissent essentiellement en ralentissant la libération du calcium par l’os.

Il est particulièrement difficile de traiter l’hypercalcémie due au cancer. Parfois, un médicament appelé dénosumab s’avère utile. Si le cancer ne peut pas être traité, l’hypercalcémie réapparaît en général et ce en dépit du meilleur traitement.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Testez vos connaissances
Hypolipidémie
Les personnes atteintes de certaines affections héréditaires rares qui entraînent un taux de cholestérol LDL anormalement faible, telles que l’abêtalipoprotéinémie et l’hypobêtalipoprotéinémie, peuvent présenter des selles graisseuses, un retard de croissance et développer à terme laquelle des affections suivantes ?
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
HAUT DE LA PAGE