Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Présentation des troubles anxieux

Par

John W. Barnhill

, MD, New York-Presbyterian Hospital

Vérifié/Révisé août 2023
AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
Les faits en bref
Ressources liées au sujet

L’anxiété est un sentiment de nervosité, d’inquiétude ou de malaise qui fait partie de l’expérience humaine normale. Elle est également présente dans de nombreuses affections mentales, y compris le trouble anxieux généralisé, le trouble panique et les phobies. Bien que chacun de ces troubles soit différent, ils se caractérisent tous par une souffrance et un dysfonctionnement spécifiquement liés à l’anxiété et la peur.

  • Lorsque les personnes souffrent d’anxiété, elles présentent souvent également des symptômes physiques, y compris un essoufflement, des vertiges, des sueurs, une accélération du rythme cardiaque et/ou des tremblements.

  • Les troubles anxieux altèrent souvent considérablement le comportement des personnes atteintes dans leur vie quotidienne, notamment en les forçant à éviter certaines activités et situations.

  • Ces troubles sont diagnostiqués à l’aide de critères médicaux standards.

  • Des médicaments et/ou une psychothérapie peuvent aider de manière importante la plupart des personnes atteintes de troubles anxieux.

L’anxiété est une réponse normale à une menace ou à un stress psychologique. L’anxiété normale prend ses racines dans la peur et représente une importante fonction de survie. Lorsqu’une personne doit affronter une situation dangereuse, l’anxiété déclenche une réponse dite de « lutte ou de fuite ». Toute une série de changements physiologiques est associée à cette réponse, telle qu’une augmentation du flux sanguin vers le cœur et les muscles afin de fournir l’énergie et la force nécessaires à l’organisme pour faire face à la situation dangereuse, comme fuir devant un animal agressif ou se battre contre un agresseur. L’anxiété peut aider une personne à s’adapter à des facteurs de stress plus ordinaires en l’incitant à se préparer, à s’entraîner et à répéter. Elle peut même inciter une personne à approcher les situations potentiellement dangereuses avec une prudence appropriée.

Cependant, l’anxiété est considérée comme un trouble lorsqu’elle

  • Survient à des moments inappropriés

  • Survient fréquemment

  • Est si intense et dure si longtemps qu’elle perturbe les activités normales d’une personne (c’est-à-dire qu’elle entraîne un comportement inadapté)

Les troubles anxieux sont plus fréquents que toutes les autres catégories de troubles mentaux et affectent environ un tiers des adultes aux États-Unis à un moment ou à un autre de leur vie. L’anxiété aiguë peut persister pendant des années et finir par sembler normale pour la personne anxieuse. Pour cette raison et d’autres, les troubles anxieux restent souvent non diagnostiqués ou non traités. Ils peuvent également être associés à des pensées suicidaires et à des tentatives de suicide Comportement suicidaire Le suicide est la mort causée par un acte d’autodestruction destiné à provoquer la mort. Les comportements suicidaires font référence aux suicides effectifs, aux tentatives de suicide et aux... en apprendre davantage .

Il existe de nombreux troubles anxieux :

La plupart de ces troubles se développent à l’âge adulte, mais l’anxiété de séparation et le mutisme sélectif débutent généralement au cours de l’enfance. Les médecins examinent également les personnes qui présentent une anxiété sévère pour le trouble anxieux induit par des substances/médicaments et l’anxiété due à une autre affection médicale.

Les troubles anxieux ont tendance à survenir en concomitance avec d’autres affections médicales et mentales :

Comment l’anxiété affecte la performance

Les effets de l’anxiété sur la performance peuvent être représentés par une courbe. Quand le niveau d’anxiété augmente, la performance augmente de façon proportionnelle, mais seulement jusqu’à un certain point. Si l’anxiété augmente au-delà, la performance diminue. Avant le pic de la courbe, l’anxiété est considérée comme adaptative, car elle aide la personne à se préparer à une crise et améliore sa performance. Passé le pic de la courbe, l’anxiété est considérée comme source d’une mauvaise adaptation, car elle provoque de la souffrance et altère la performance.

Comment l’anxiété affecte la performance

Causes des troubles anxieux

On ne connaît pas parfaitement les causes des troubles anxieux mais les facteurs suivants pourraient être impliqués :

  • Environnement (comme avoir vécu un événement ou un stress traumatique)

  • Facteurs génétiques (y compris des antécédents familiaux d’un trouble anxieux)

  • Affection physique (par exemple, thyroïde hyperactive, insuffisance cardiaque)

  • Médicaments, drogues ou autres substances (par exemple, caféine, corticoïdes, cocaïne)

Un trouble anxieux peut être déclenché par des stress environnementaux tels que la rupture d’une relation importante ou l’exposition à une catastrophe ayant mis sa vie en danger. Cependant, de nombreuses personnes développent un trouble anxieux en l’absence de tout déclencheur identifiable.

Lorsqu’une personne réagit fortement à des facteurs de stress ou lorsqu’elle est dépassée par les événements, un trouble anxieux peut apparaître. Par exemple, certaines personnes trouvent exaltant le fait de parler devant un groupe. Mais d’autres le craignent, devenant anxieuses et présentant des symptômes tels que de la transpiration, de la peur, une accélération du rythme cardiaque ou des tremblements. Certaines personnes peuvent éviter de parler, même devant un petit groupe.

L’anxiété présente souvent un caractère familial. Selon les médecins, cette tendance peut être en partie héréditaire, mais en partie probablement acquise en vivant avec des personnes anxieuses.

Le saviez-vous ?

  • Le trouble anxieux constitue le type de trouble mental le plus fréquent.

  • Une personne présentant un trouble anxieux présente un risque de dépression plus important qu’une autre.

Anxiété causée par une affection médicale ou un médicament

L’anxiété peut être provoquée par un trouble médical, ou la prise ou l’arrêt (sevrage) d’un médicament. Les troubles médicaux pouvant être à l’origine d’une anxiété sont les suivants :

Il est normal que les personnes ressentent un certain degré d’anxiété lorsqu’elles sont atteintes d’une affection médicale dont elles craignent qu’elle impacte leur santé ou qu’elle les fasse mourir. Il n’y a pas de bonne réponse à la question de savoir quel degré d’anxiété est raisonnable ou excessif pour une personne ou une maladie donnée. Cependant, si elle provoque une souffrance ou interfère avec le fonctionnement quotidien, la personne peut présenter un trouble anxieux nécessitant un traitement.

Même la fièvre peut provoquer une anxiété.

Les drogues, les médicaments et les autres substances susceptibles de déclencher de l’anxiété sont les suivants :

De nombreuses personnes ont développé de l’anxiété et des troubles liés aux traumatismes et aux facteurs de stress pendant la pandémie de COVID-19, et certaines personnes continuent à ressentir de l’anxiété associée à la pandémie ou à une infection par le COVID-19. Les facteurs qui ont provoqué la peur et l’anxiété ou qui les ont aggravées comprennent le risque de maladie ou de décès, les symptômes tels que l’essoufflement, le traitement par corticoïdes, la maladie ou le décès d’un être cher, la nécessité de mesures préventives (masques, lavage des mains, confinements) et de nombreux autres facteurs personnels ou sociaux (tels que les changements majeurs dans les routines quotidiennes, l’isolement social ou les changements au niveau de l’école, du travail, de la famille ou de la communauté). En outre, certains experts pensent que l’infection par le COVID-19 induit une réponse immunitaire de l’hôte qui entraîne des symptômes neuropsychiatriques (par exemple, anxiété, changements d’humeur, dysfonctionnement neuromusculaire). Ces réactions neuropsychiatriques peuvent être aiguës ou faire partie d’un syndrome connu sous le nom de COVID long.

Symptômes des troubles anxieux

L’anxiété peut survenir soudainement, comme dans le cas d’une crise de panique, ou progressivement sur plusieurs minutes, heures ou jours. La durée de l’anxiété peut varier de quelques secondes à des années. L’intensité du trouble peut varier d’un sentiment d’appréhension à peine perceptible à une véritable crise de panique Crises de panique et trouble panique Une crise de panique est une période brève d’extrême détresse, anxiété, ou peur qui commence brutalement et est accompagnée de symptômes physiques et/ou émotionnels. Le trouble panique se caractérise... en apprendre davantage susceptible d’induire un essoufflement, des vertiges, une accélération du rythme cardiaque ainsi que des tremblements.

Les troubles anxieux peuvent induire de nombreux symptômes physiques, notamment :

  • Nausées, vomissements, diarrhée

  • Essoufflement, suffocation

  • Vertiges, évanouissements, sueurs, bouffées de chaleur et de froid

  • Palpitations, accélération du rythme cardiaque

  • Tension musculaire, douleur ou oppression thoracique

Il peut être utile que la personne tienne un journal détaillé de ses paniques ou de ses inquiétudes afin de noter les descriptions des symptômes et les facteurs qui y sont associés (jour, heure, causes connues de l’anxiété). Il peut être difficile de se souvenir des détails à signaler au médecin après les faits. Les stratégies thérapeutiques les plus efficaces dépendent souvent des détails spécifiques.

Diagnostic des troubles anxieux

  • Examen clinique, sur la base de critères standards du diagnostic psychiatrique

Il est parfois compliqué de décider quand l’anxiété est suffisamment sévère pour être considérée comme un trouble. La capacité à tolérer l’anxiété varie selon les personnes et il est parfois difficile de déterminer ce qui constitue une anxiété anormale. Les médecins utilisent généralement les critères spécifiques établis qui suivent :

  • L’anxiété est source d’une grande souffrance.

  • L’anxiété gêne le fonctionnement de la personne.

  • L’anxiété est de longue durée ou récurrente.

Les médecins pratiquent un examen clinique. Il peut réaliser des analyses de sang ou autres afin de rechercher d’autres troubles médicaux à l’origine de l’anxiété.

Traitement des troubles anxieux

  • Traitement de la cause, si une affection médicale est découverte

  • Éducation

  • Techniques de relaxation

  • Psychothérapie

  • Médicaments

Un diagnostic précis est important car le traitement varie en fonction du trouble anxieux. Il convient également de distinguer les troubles anxieux de l’anxiété observée dans de nombreuses autres maladies mentales, nécessitant des approches thérapeutiques différentes.

Si la cause de l’anxiété est une autre pathologie ou un médicament, les médecins essaient de corriger la cause. L’anxiété doit s’atténuer après le traitement du trouble physique ou lorsque le médicament en cause a été arrêté depuis suffisamment longtemps pour que les symptômes de sevrage disparaissent. Si elle persiste, on a recours à des médicaments anxiolytiques ou à une psychothérapie (comme une thérapie comportementale).

De nombreuses personnes atteintes de troubles anxieux s’automédiquent avec des substances telles que l’alcool, la marijuana et les benzodiazépines (anxiolytiques). Non seulement elles peuvent être gênées d’admettre cela à leur médecin, mais elles peuvent également être réticentes à abandonner ces substances jusqu’à ce que leur médecin propose une alternative viable. L’automédication de cette manière est dangereuse et peut entraîner un cercle vicieux d’anxiété récurrente après la consommation, suivie d’un besoin urgent d’automédication encore et encore.

Si un trouble anxieux est diagnostiqué, des médicaments ou une psychothérapie Psychothérapie Dans le domaine du traitement des troubles mentaux, d’extraordinaires progrès ont été accomplis. Ainsi, de nombreux troubles mentaux peuvent désormais être traités avec presque autant de succès... en apprendre davantage (comme une thérapie comportementale Thérapie comportementale Dans le domaine du traitement des troubles mentaux, d’extraordinaires progrès ont été accomplis. Ainsi, de nombreux troubles mentaux peuvent désormais être traités avec presque autant de succès... en apprendre davantage ), seuls ou en association, permettent de soulager considérablement la souffrance et les dysfonctionnements de la plupart des personnes. Différents types de psychothérapies peuvent être utilisés, comme la thérapie cognitivo-comportementale, la réduction du stress basée sur la pleine conscience, l’hypnose et la psychothérapie de soutien.

Des benzodiazépines (comme le diazépam) sont fréquemment prescrites. Pour beaucoup, les antidépresseurs Traitement pharmacologique Dans le domaine du traitement des troubles mentaux, d’extraordinaires progrès ont été accomplis. Ainsi, de nombreux troubles mentaux peuvent désormais être traités avec presque autant de succès... en apprendre davantage , tels que les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS), sont aussi efficaces pour les troubles de l’anxiété que pour la dépression.

Tous les troubles anxieux peuvent survenir en concomitance avec d’autres affections mentales. Les médecins doivent traiter toutes les affections liées à l’anxiété. Par exemple, les troubles de l’anxiété accompagnent souvent le trouble d’alcoolisme Consommation d’alcool L’alcool (éthanol) est un dépresseur (il ralentit le fonctionnement du cerveau et du système nerveux). La consommation rapide ou régulière de grandes quantités d’alcool peut entraîner des problèmes... en apprendre davantage . Traiter le trouble d’alcoolisme sans traiter l’anxiété a peu de chance d’être efficace puisque la personne se sert peut-être de l’alcool pour réduire son anxiété. D’autre part, traiter l’anxiété sans s’attaquer au trouble d’alcoolisme peut s’avérer inefficace, car les changements quotidiens dans la quantité d’alcool dans le sang peuvent faire fluctuer le taux d’anxiété.

Tableau

Informations supplémentaires

Les ressources en anglais suivantes pourraient vous être utiles. Veuillez noter que LE MANUEL n’est pas responsable du contenu de cette ressource.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
quiz link

Test your knowledge

Take a Quiz! 
iOS ANDROID
iOS ANDROID
iOS ANDROID
HAUT DE LA PAGE