Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Trouble du travestisme

(Travestissement ; Travestisme ; Fétichisme travestique)

Par

George R. Brown

, MD, East Tennessee State University

Vérifié/Révisé juil. 2023
AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE

Le travestisme implique une excitation sexuelle intense et récurrente due au travestissement. Le trouble du travestisme est un travestisme qui provoque une souffrance importance ou perturbe considérablement le fonctionnement quotidien.

  • La plupart des travestis ne souffrent pas d’un trouble psychiatrique. On peut parler de travestisme plutôt que de trouble du travestisme.

  • Les médecins ne diagnostiquent un trouble du travestisme que lorsque la personne est très perturbée ou ne peut pas fonctionner correctement en raison de son désir de se travestir ou de l’interférence dans d’autres domaines de sa vie en raison du temps et des dépenses qu’elle consacre au travestissement.

  • Aucun médicament n’est vraiment efficace, mais la psychothérapie, quand elle est nécessaire, peut aider la personne à s’accepter et à maîtriser les comportements qui sont à l’origine des problèmes dans sa vie.

Le travestisme est une forme de fétichisme Trouble fétichiste Le fétichisme consiste à se servir d’un objet physique (le fétiche) comme moyen de prédilection pour susciter l’excitation sexuelle. Le trouble fétichiste survient lorsque l’excitation sexuelle... en apprendre davantage (le vêtement est le fétiche), qui est un type de paraphilie Présentation des paraphilies et des troubles paraphiliques Les paraphilies sont des fantasmes ou des comportements sexuels fréquents et intenses portant sur des objets inanimés, des enfants ou des adultes non consentants ou bien impliquant la souffrance... en apprendre davantage dans ses formes les plus extrêmes. Dans le travestisme (travestissement), l’homme préfère porter des vêtements de femme ou, bien moins fréquemment, la femme préfère porter des vêtements d’homme. Cela peut s’expliquer par le fait que les femmes disposent d’une gamme plus large de vêtements considérés comme conformes à leur genre. Cependant, dans le travestisme, la personne n’a pas de sentiment profond d’appartenance au sexe opposé ou un désir de changer de sexe, comme c’est le cas des personnes atteintes de dysphorie de genre sévère Incongruité de genre et dysphorie de genre L’incongruité de genre est une expérience marquée et persistante d’incompatibilité entre l’identité de genre d’une personne et le genre attendu en fonction du sexe de naissance. La dysphorie... en apprendre davantage . Cependant, les hommes qui se travestissent peuvent souffrir de dysphorie de genre lorsqu’ils sont stressés ou perdent une personne proche.

Le terme de travesti est généralement utilisé pour désigner les personnes qui pratiquent le travestisme. « Travelo » n’est pas un terme acceptable et est considéré comme une insulte. Le travestissement en lui-même n’est pas considéré comme un trouble mental. Le travestissement survient chez les hommes hétérosexuels et homosexuels, et beaucoup plus rarement chez les femmes. Les personnes non binaires qui s’habillent généralement avec des vêtements associés à un sexe de naissance différent ne se travestissent pas à des fins d’excitation sexuelle.

Les hommes hétérosexuels qui portent des vêtements de femmes commencent généralement à le faire à la fin de l’enfance. Ce comportement est associé, au moins initialement, à une excitation sexuelle intense.

Toutefois, les travestis se travestissent également pour d’autres raisons que l’excitation sexuelle, par exemple pour réduire l’anxiété, pour se détendre ou, chez les hommes, pour vivre la composante féminine de leur personnalité.

Plus tard (parfois dans leur cinquantaine ou leur soixantaine), certains hommes qui se travestissaient uniquement quand ils étaient adolescents et alors qu’ils avaient une vingtaine d’années développent une dysphorie de genre. Ils peuvent chercher à modifier leur corps en prenant des hormones ou en ayant recours à la chirurgie génitale (d’affirmation du genre).

Si la/le partenaire coopère, le travestissement peut ne pas nuire à la vie sexuelle du couple. Dans ce cas, les hommes qui se travestissent peuvent se livrer à des activités sexuelles en portant des vêtements partiellement ou totalement féminins avec le consentement de leur partenaire.

Si le/la partenaire ne coopère pas, les travestis peuvent se sentir angoissés, déprimés, coupables et honteux de leur désir de se travestir. Souvent, ces hommes réagissent à ces sentiments en se débarrassant de leur garde-robe de vêtements féminins. Cette purge peut être suivie d’autres cycles d’accumulation de vêtements féminins, de perruques et de maquillage, accompagnés d’un sentiment grandissant de culpabilité et de honte, suivis d’autres purges.

Diagnostic du trouble du travestisme

  • Examen clinique, sur la base de critères standards du diagnostic psychiatrique

Les médecins diagnostiquent un trouble du travestisme quand

  • la personne a ressenti une excitation sexuelle intense et récurrente due au travestissement, et l’excitation s’est exprimée par des fantasmes, des pulsions intenses ou des comportements.

  • En conséquence, la personne se sent profondément angoissée ou ne peut fonctionner normalement (au travail, en famille, ou dans ses interactions avec autrui).

  • Cela fait au moins 6 mois que la personne souffre de ce trouble.

La plupart des travestis ne souffrent pas de trouble du travestisme.

Pour poser le diagnostic de trouble du travestisme, le médecin précise si la personne présente un fétichisme Trouble fétichiste Le fétichisme consiste à se servir d’un objet physique (le fétiche) comme moyen de prédilection pour susciter l’excitation sexuelle. Le trouble fétichiste survient lorsque l’excitation sexuelle... en apprendre davantage ou une autogynéphilie (excitation de l’homme par des pensées ou des images de lui-même en femme).

Traitement du trouble du travestisme

  • Groupes sociaux et de soutien

  • Parfois, psychothérapie

Seules quelques personnes atteintes de troubles du travestisme consultent un médecin. Ceux qui le font peuvent y être incités par un conjoint malheureux ou parce qu’ils s’inquiètent de ce que leur travestissement affecte leur vie sociale et leur travail. Ou des tribunaux peuvent les astreindre à un traitement. Certains recherchent une assistance médicale pour d’autres problèmes tels qu’un trouble lié à l’abus de substances Présentation des troubles liés à l’usage de substances Les médicaments et autres substances font partie intégrante de la vie de tous les jours de beaucoup de personnes, qu’elles soient utilisées à des fins médicales légales, comme une habitude ... en apprendre davantage ou une dépression Dépression Une brève discussion sur le trouble de deuil prolongé. La dépression consiste en un sentiment de tristesse et/ou une perte d’intérêt ou de plaisir pour les activités habituelles ; elle devient... en apprendre davantage .

Les groupes sociaux et de soutien pour les hommes travestis sont souvent très utiles.

La psychothérapie, lorsqu’elle est nécessaire, vise à aider la personne à s’accepter et à contrôler les comportements susceptibles de poser problème.

Aucun médicament n’est efficace de manière fiable, même si une personne atteinte d’un trouble du travestisme sollicite un tel traitement.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
quiz link

Test your knowledge

Take a Quiz! 
iOS ANDROID
iOS ANDROID
iOS ANDROID
HAUT DE LA PAGE