Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Facteurs psychologiques affectant d’autres affections médicales

Par

Joel E. Dimsdale

, MD, University of California, San Diego

Dernière révision totale sept. 2019| Dernière modification du contenu sept. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle

Des facteurs psychologiques affectant d’autres affections médicales sont diagnostiqués lorsque l’attitude ou les comportements d’une personne ont un effet négatif sur une maladie qui l’atteint.

L’attitude ou le comportement d’une personne peut influer négativement sur de nombreux troubles (par exemple le diabète sucré, les maladies cardiaques ou les migraines) ou sur des symptômes (la douleur par exemple). L’attitude ou le comportement d’une personne peuvent aggraver un trouble ou des symptômes, au point parfois d’entraîner une hospitalisation ou une visite aux urgences. Par exemple, un stress intense peut affaiblir temporairement le cœur, et le stress chronique lié au travail peut augmenter le risque d’hypertension artérielle. Le risque de souffrance, de décès, ou d’invalidité dû au trouble peut augmenter.

Les facteurs qui peuvent aggraver une maladie comprennent :

  • Nier la signification ou la gravité des symptômes

  • Refuser la nécessité d’un traitement

  • Ne pas suivre le plan de traitement prescrit

  • Ne pas réaliser les examens recommandés

Les facteurs psychologiques affectant d’autres maladies sont diagnostiqués si un facteur psychologique affecte clairement la façon dont une maladie évolue.

Le traitement comprend

  • Expliquer à la personne les effets des facteurs psychologiques ou comportementaux

  • Psychothérapie

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE