Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Neuropathies optiques nutritionnelles et toxiques

(Amblyopie optique toxique ; Amblyopie optique nutritionnelle)

Par

James Garrity

, MD, Mayo Clinic College of Medicine and Science

Dernière révision totale oct. 2021| Dernière modification du contenu nov. 2021
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

Les neuropathies optiques nutritionnelles et toxiques sont des lésions du nerf optique causées par la dénutrition (neuropathie optique nutritionnelle) ou par l’exposition à une substance nocive pour le nerf optique, comme le plomb, le méthanol (alcool de bois ou alcool méthylique), l’éthylène glycol (antigel) ou certains médicaments (neuropathie optique toxique).

  • Une carence nutritionnelle ou une substance toxique est souvent la cause de la neuropathie optique.

  • D’habitude, la vision se détériore progressivement.

  • La personne doit éviter l’exposition additionnelle aux substances toxiques ou prendre des compléments alimentaires.

Causes

Une neuropathie optique provoquée par une carence nutritionnelle (notamment en vitamines B1 et B12 ou en folates [acide folique ; voir aussi Présentation des vitamines Présentation des vitamines Les vitamines représentent un élément fondamental d’un régime sain. Les apports journaliers recommandés (AJR), qui sont les quantités journalières dont la plupart des personnes en bonne santé... en apprendre davantage ]) est appelée neuropathie optique nutritionnelle. Les personnes alcooliques et celles ayant fait l’objet d’une chirurgie bariatrique (chirurgie pour perdre du poids) sont particulièrement prédisposées à la neuropathie optique nutritionnelle. La véritable cause est probablement la dénutrition plutôt que l’effet toxique de l’alcool.

La neuropathie optique toxique est, dans de rares cas, causée par des médicaments (comme le chloramphénicol, l’isoniazide, l’éthambutol et la digoxine) ou par des toxines comme le plomb, l’éthylène glycol (antigel) ou le méthanol (alcool de bois ou alcool méthylique).

Symptômes

Chez les personnes atteintes d’une neuropathie optique nutritionnelle ou toxique, la vision se détériore rapidement, en quelques jours à quelques semaines. Une tache aveugle peut se développer graduellement et s’élargir. Elle peut ne pas être remarquée au début. La perception des couleurs peut être affectée plus sévèrement que la perte de l’acuité visuelle (résolution visuelle). Généralement, les deux yeux sont touchés.

L’éthylène glycol et particulièrement l’empoisonnement au méthanol peuvent causer une perte de la vision subite et totale. Ces deux substances peuvent causer d’autres symptômes graves comme le coma, la difficulté à respirer, des vomissements et une douleur abdominale.

Le saviez-vous ?

  • Boire de l’antigel (éthylène glycol) ou du méthanol (alcool de bois ou alcool méthylique) peut causer une perte de la vision subite et totale.

Diagnostic

  • Examen clinique, et parfois tests

Les médecins fondent leur diagnostic de neuropathie optique nutritionnelle ou toxique sur les antécédents de dénutrition ou d’exposition de la personne aux produits chimiques ou toxiques, sur les symptômes oculaires et sur les résultats du test de vision. Parfois, des tests pour détecter les toxines ou une avitaminose sont réalisés.

Pronostic

Avec un traitement rapide, la plupart des personnes atteintes d’une neuropathie optique nutritionnelle ou toxique récupèrent une partie de leur vision.

Traitement

  • Pour la dénutrition ou la consommation d’alcool, suppléments vitaminiques et abstention d’alcool

  • Traitement des causes médicamenteuses ou toxiques (par exemple, médicaments chélateurs pour le plomb ou hémodialyse et fomépizole pour l’éthylène glycol ou le méthanol)

Si l’alcool ou une dénutrition est la cause d’une neuropathie optique nutritionnelle, la personne doit arrêter la consommation d’alcool, suivre un régime bien équilibré et prendre des compléments de vitamines qui comprennent les folates et les vitamines B. Si la cause est une carence en vitamine B12, le traitement par compléments alimentaires ne suffit pas. En général, un apport en vitamine B12 par injections est nécessaire pour pallier une carence en vitamine B12.

Les personnes atteintes d’une neuropathie optique toxique doivent éviter l’alcool et d’autres produits chimiques et médicaments qui peuvent être toxiques. Si le plomb est la cause de la neuropathie optique toxique, les médicaments chélateurs Traitement L’intoxication par le plomb affecte de nombreuses parties du corps, notamment le cerveau, les nerfs, les reins, le foie et le sang. Les enfants sont particulièrement vulnérables, car leur système... en apprendre davantage (tels que le succimère ou le dimercaprol) facilitent son élimination. Si l’empoisonnement à l’éthylène glycol ou au méthanol en est la cause, le traitement rapide par hémodialyse Hémodialyse La dialyse est un processus artificiel d’élimination des résidus et des liquides en excès de l’organisme, ce processus étant nécessaire lorsque les reins ne fonctionnent pas correctement. Plusieurs... en apprendre davantage Hémodialyse pour éliminer ces toxines et l’antidote fomépizole peuvent aider. L’alcool éthylique (éthanol), une alternative paradoxale, peut également aider en inhibant de manière compétitive le métabolisme de la toxine (éthylène glycol ou méthanol) en un métabolite nocif (sous-produit).

Des loupes, des appareils à gros caractères et des montres à synthèse vocale (aides visuelles pour malvoyants) peuvent aider à s’adapter à la perte de la vision.

Médicaments mentionnés dans cet article

Nom générique Sélectionner les dénominations commerciales
Pas de dénomination commerciale aux États-Unis
LANIAZID
MYAMBUTOL
LANOXIN
ANTIZOL
CHEMET
BAL
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
quiz link

Test your knowledge

Take a Quiz! 
iOS ANDROID
iOS ANDROID
iOS ANDROID
HAUT DE LA PAGE