Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Fibrose et calcification pleurales

Par

Richard W. Light

, MD, Vanderbilt University Medical Center

Dernière révision totale juil. 2019| Dernière modification du contenu juil. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle

La fibrose et la calcification pleurales sont un épaississement et une rigidification de la plèvre (membrane fine et transparente, formée par deux feuillets, qui recouvre les poumons) qui surviennent en raison d’une inflammation pleurale ou d’une exposition à l’amiante.

  • Une inflammation ou une exposition à l’amiante peuvent entraîner l’épaississement ou la rigidification de la plèvre.

  • Les personnes peuvent ne présenter aucun symptôme, ou, lorsqu’une grande partie de la plèvre est affectée, elles peuvent avoir des difficultés à respirer.

  • Le diagnostic se fait avec des radiographies du thorax et parfois avec une tomodensitométrie.

  • Une intervention chirurgicale est parfois nécessaire pour retirer la plèvre.

Généralement, la plèvre est très fine et souple, mais elle s’épaissit parfois (devient fibreuse) en raison de :

Parfois, seule une petite partie de la plèvre est affectée. Parfois, d’importantes parties sont affectées. Une plèvre fibreuse peut également développer une calcification (accumulation de calcium dans les tissus).

Fibrose pleurale post-inflammatoire

En cas d’inflammation de la plèvre, du tissu fibreux épais remplace la membrane pleurale fine. Dans la plupart des cas, l’épaississement disparaît presque totalement une fois l’inflammation résolue. Certaines personnes conservent un certain épaississement pleural, ce qui n’entraîne généralement ni symptôme ni altération de la fonction pulmonaire. Parfois, l’un des deux poumons est entouré d’une épaisse couche fibreuse, ce qui limite sa capacité à se gonfler et à prendre de l’oxygène et altère la fonction pulmonaire.

Parfois, des calcifications peuvent se développer dans des parties de la plèvre ayant été affectées par la fibrose.

Maladie pleurale associée à l’amiante

L’exposition à l’amiante peut entraîner une fibrose pleurale qui affecte seulement une petite zone, parfois avec une calcification. La fibrose et la calcification peuvent se développer plus de 20 ans après l’exposition à l’amiante.

Symptômes

Si seule une petite partie d’un poumon est affectée, les personnes peuvent ne présenter aucun symptôme. Lorsqu’une plus grande partie est affectée, les personnes peuvent avoir des difficultés à respirer, car la fibrose empêche les poumons de se gonfler.

Diagnostic

  • Radiographie du thorax

Des radiographies du thorax sont réalisées à la recherche d’une fibrose et d’une calcification pleurales. Parfois, une tomodensitométrie (TDM) est nécessaire.

Traitement

  • Parfois, ablation chirurgicale de la plèvre

Si l’affection est peu grave et que seules de petites parties de la plèvre sont affectées, le traitement peut se révéler inutile. Lorsqu’une plus grande partie du poumon est couverte de fibrose et que la respiration est affectée, les médecins peuvent réaliser une chirurgie pour retirer la plèvre fibreuse.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Spirométrie : Enregistrement
Vidéo
Spirométrie : Enregistrement
La spirométrie utilise un ordinateur (c’est-à-dire, un spiromètre) pour mesurer la fonction...
Modèles 3D
Tout afficher
Structure des poumons
Modèle 3D
Structure des poumons

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE