Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Stridor

Par

Rebecca Dezube

, MD, MHS, Johns Hopkins University

Dernière révision totale sept. 2021| Dernière modification du contenu sept. 2021
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

Le stridor est un son haletant émis lors de l’inhalation, qui résulte d’une obstruction partielle de la gorge (pharynx), de l’organe vocal (larynx) ou de la trachée.

En général, il est suffisamment intense pour être entendu à distance. Le bruit est provoqué par les turbulences du flux d’air passant par une voie respiratoire supérieure rétrécie.

Chez les enfants, la cause peut être

Chez les adultes, la cause peut être

Lorsque les deux cordes vocales sont paralysées, l’espace existant entre les cordes vocales paralysées est très étroit et les voies aériennes deviennent insuffisantes. Ainsi, même un effort modéré provoque une difficulté respiratoire et chaque respiration s’accompagne de l’émission d’un son aigu de forte intensité (stridor).

De brefs épisodes de stridor peuvent survenir quand une personne inhale une particule de nourriture ou un peu d’eau dans les poumons, causant une contraction de l’organe vocal (larynx). Si un corps étranger inhalé est une cause probable et que la personne se trouve en dehors d’un hôpital, une autre personne peut parfois, à condition d’être formée pour cela, aider à expulser le corps étranger. Par exemple, chez un adulte, l’autre personne peut utiliser la manœuvre de Heimlich Suffocation Les manœuvres qui visent à supprimer les causes d’étouffement sauvent souvent la vie. Les adultes s’étouffent fréquemment à cause d’un morceau d’aliment, comme une bouchée de viande trop grosse... en apprendre davantage .

Si une personne a un stridor et qu’elle se trouve dans un hôpital ou un service des urgences, un tube peut être introduit par le nez ou la bouche de la personne (intubation trachéale) ou directement dans la trachée après une petite incision chirurgicale (trachéotomie), pour permettre à l’air de franchir l’obstacle et éviter l’étouffement.

La cause devient généralement évidente durant l’intubation trachéale, lorsque le médecin a une vue directe sur les voies respiratoires supérieures. Si l’intubation trachéale n’est pas pratiquée, le diagnostic est généralement établi en insérant un tube d’observation flexible par le nez et dans les voies respiratoires supérieures (procédure appelée laryngoscopie nasopharyngée).

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
quiz link

Test your knowledge

Take a Quiz! 
iOS ANDROID
iOS ANDROID
iOS ANDROID
HAUT DE LA PAGE