Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Tumeurs des voies respiratoires

Par

Robert L. Keith

, MD, Division of Pulmonary Sciences and Critial Care Medicine, Department of Medicine, Eastern Colorado VA Healthcare System, University of Colorado

Dernière révision totale avr. 2018| Dernière modification du contenu avr. 2018
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

La trachée, la gorge (pharynx) et le larynx peuvent être le siège de tumeurs qui grossissent dans les structures ou exercent une pression sur elles, ce qui bloque la respiration. Les tumeurs d’une autre partie de l’organisme peuvent aussi se propager à ces zones (métastases).

Les tumeurs qui se développent dans la trachée sont rares. Elles sont souvent cancéreuses (malignes) et sont découvertes à un stade localement avancé (elles se sont propagées aux tissus ou aux ganglions lymphatiques proches).

Les tumeurs malignes de la trachée les plus fréquentes incluent le carcinome épidermoïde, le carcinome kystique adénoïde, les tumeurs carcinoïdes et les carcinomes muco-épidermoïdes.

La tumeur non cancéreuse (bénigne) des voies respiratoires la plus fréquente est le papillome squameux, bien que d’autres affections bénignes puissent aussi se produire.

Symptômes

Les symptômes des tumeurs des voies respiratoires comprennent

  • Essoufflement (dyspnée)

  • Toux

  • Toux sanglante (hémoptysie)

  • Sifflement ou autres bruits respiratoires anormaux

Des difficultés pour avaler et un enrouement peuvent aussi être présents.

Diagnostic

  • Bronchoscopie

Les médecins peuvent envisager une tumeur des voies respiratoires si les symptômes se développent progressivement et si les traitements habituels sont inefficaces, par exemple si les médicaments utilisés pour traiter l’asthme ne soulagent pas la respiration sifflante. Si une tumeur des voies respiratoires est suspectée, les médecins réalisent une bronchoscopie. La bronchoscopie peut à la fois soulager l’obstruction des voies respiratoires et permettre le prélèvement d’échantillons pour le diagnostic.

Si un cancer est découvert, des analyses plus approfondies sont réalisées pour la stadification.

Pronostic

Le pronostic dépend du type de cancer. Pour les cancers qui se sont propagés aux ganglions lymphatiques dans le cou ou le thorax ou qui grossissent dans des structures proches, le pronostic a tendance à être plus sombre.

Traitement

  • Chirurgie

  • Radiothérapie

  • Techniques de réduction de l’obstruction

Certains types de tumeurs des voies respiratoires doivent être retirés par voie chirurgicale, si possible. Dans d’autres cas, une radiothérapie avec ou sans chimiothérapie ou des thérapies ciblées sont recommandées.

Si la chirurgie n’est pas possible, certaines procédures moins invasives peuvent être utilisées pour retirer une partie de la tumeur. Les options pour retirer une tumeur obstruant les voies respiratoires comprennent la vaporisation par laser, le traitement photodynamique, la cryothérapie et la brachythérapie endobronchique. Si une tumeur comprime la trachée, les médecins peuvent insérer un stent pour maintenir l’ouverture de la trachée, ou utiliser la radiothérapie pour diminuer la taille de la tumeur.

Informations supplémentaires

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Présentation du système respiratoire
Vidéo
Présentation du système respiratoire
Modèles 3D
Tout afficher
Épanchement pleural
Modèle 3D
Épanchement pleural

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE