Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

honeypot link

Comment réparer une lacération avec des sutures matelassées horizontales

Par

Matthew J. Streitz

, MD, San Antonio Uniformed Services Health Education Consortium

Dernière révision totale mars 2021| Dernière modification du contenu mars 2021
Cliquez ici pour l’éducation des patients
Ressources liées au sujet

La suture matelassée horizontale utilise une simple boucle de suture suivie d'une boucle inversée adjacente à la première pour créer une suture large unique qui permet d'obtenir une approximation de la plaie et une éversion épidermique sans constriction du bord de la plaie.

Les sutures matelassées (verticales Comment réparer une lacération avec des sutures matelassées verticales La suture matelassée verticale réalise, en une seule suture, une approximation dermique et sous-dermique en utilisant une boucle large-profonde ("loin-loin"), suivie d'une approximation et d'une... en apprendre davantage et horizontales) sont couramment utilisées pour fermer les plaies sous tension. La suture passant à travers la peau, latéralement à la plaie (plutôt qu'au-dessus de la plaie), la tension est transférée loin des bords de la plaie vers la peau latérale. En outre, en faisant que les sutures soient sous (plutôt que sur) la lacération, l'éversion des bords se produit lorsque la suture est serrée.

La suture matelassée horizontale est utile dans les zones où il existe peu de tissu dermique sous-cutané, rendant difficile l'éversion du bord de la plaie. Le rapprochement est obtenu sans provoquer de constriction ou de tension (ni d'ischémie, de nécrose ou de déchirure) des bords de la plaie. La seconde morsure étant parallèle à la première, environ la moitié du nombre de sutures est nécessaire pour fermer une plaie.

Indications

  • Lacérations des surfaces palmaires de la main et des doigts, dans lesquelles de simples sutures interrompues peuvent couper à travers la peau

  • Certaines plaies sous tension, au lieu d'une fermeture en plusieurs couches, si la tension cutanée n'est pas marquée

  • Lacérations parallèles

  • Lacérations du cuir chevelu ou lacérations dont les bords sont macérés, irréguliers ou qui ont des bords épais ou fins

Contre-indications

Contre-indications absolues

  • Aucun

Contre-indications relatives

  • Plaies sous forte tension

  • Les plaies qui peuvent être contaminées ou relativement anciennes et qui seraient plus à risque d'infection si elles étaient fermées par des sutures, telles que les petites morsures aux mains ou aux pieds, les plaies par piqûre ou les blessures par projectile à grande vitesse

Les plaies impliquant des structures profondes (p. ex., nerfs, vaisseaux sanguins, canaux, articulations, tendons, os) peuvent nécessiter des techniques spécialisées ou être adressées à un chirurgien, de même que celles qui couvrent de grandes surfaces ou impliquant le visage ou les mains.

Complications

  • Infection

  • Coupures ou cicatrices dues à la pression sur la peau du fait des sutures

  • Ischémie et nécrose dermiques, qui se produisent plus souvent qu'avec des sutures simples ou continues

Equipement

L'hygiène des plaies et les techniques de fermeture n'ont pas besoin d'être des procédures stériles. Bien que les instruments qui touchent la plaie (p. ex., pinces, aiguilles, suture) doivent être stériles, des gants non stériles et de l'eau propre mais non stérile peuvent être utilisés chez les patients immunocompétents. Certains opérateurs préfèrent le meilleur ajustement et la meilleure protection que la barrière des gants stériles procure.

Procédure stérile, protection par barrière

Considérations supplémentaires

  • La suture matelassée horizontale à moitié enfouie, une variante de la suture matelassée horizontale, peut être utilisée pour fermer les lacérations avec lambeau.

Positionnement

  • Positionner le patient confortablement allongé ou couché.

  • Ajustez la hauteur du lit de sorte que vous vous sentiez à l'aise assis ou debout auprès du lit du malade.

  • En général, placez-vous de sorte que la lacération soit grossièrement parallèle à l'avant de votre corps.

  • La lacération doit être bien éclairée, de préférence avec une lumière de procédure aérienne.

Description étape par étape de la procédure

  • Nettoyer, anesthésier, irriguer et débrider la plaie si nécessaire.

  • Placer un champ fenêtré stérile sur la plaie. Placer des champs supplémentaires à proximité selon les besoins pour fournir une zone de travail stérile suffisamment étendue.

Suture matelassée horizontale

  • Pousser l'aiguille à travers les deux bords de la plaie avec une seule boucle si cela peut être fait avec peu de résistance. Si la résistance est importante ou si la lacération est relativement large (p. ex., comme cela peut se produire lors de la première suture), pousser l'aiguille à travers chaque bord de la plaie séparément. Pour ce faire, retirez l'aiguille de la plaie après qu'elle ait traversé le premier bord de la plaie, puis rattachez-la au porte-aiguille et continuez avec une seconde piqûre sur le côté opposé de la plaie et sortez à 0,5 à 1 cm de l'autre bord de la plaie. Les points d'entrée et de sortie de la première passe doivent être symétriques des deux côtés de la plaie.

  • Inverser la direction de l'aiguille dans le porte-aiguille.

  • Poser la deuxième passe (en sens inverse), en commençant par le même côté de la lacération et en insérant l'aiguille 0,5 cm à côté du site de sortie de la première passe. La deuxième passe doit être identique mais parallèle à la première.

  • Tirer doucement sur les extrémités de suture pour obtenir un rapprochement de la plaie et une éversion épidermique.

  • Nouer la suture fermée.

Suture matelassée horizontale

L'aiguille et la suture suivent un trajet allant du point 1 au point 4, comme décrit dans la description étape par étape de la procédure.

Suture matelassée horizontale

Suture matelassée horizontale semi-enfouie

Également appelée suture de pointe, elle peut être utilisée pour rapprocher la pointe des lacérations avec lambeau dans le coin d'une lacération en V ou en Y si les bords ne peuvent pas être alignés de manière satisfaisante, même en laissant un trou. La boucle de suture à l'extrémité du lambeau reste entièrement intradermique (c'est-à-dire, enfouie). Comme il n'y a pas de boucle cutanée externe, la tension épidermique sur la pointe du lambeau est minimisée.

  • Aligner le lambeau avec les côtés de la plaie.

  • Placer la première boucle en insérant l'aiguille dans la peau à environ 0,5 à 1 cm au-dessous et latéralement à l'apex de la plaie en forme de V et avancer par voie intradermique jusqu'à ce qu'elle émerge de la couche dermique dans la plaie.

  • En maintenant l'aiguille sur un trajet intradermique parallèle, l'insérer à travers la pointe du lambeau.

  • Insérer l'aiguille à travers le côté opposé de la plaie et à la même distance et profondeur que la première boucle.

  • Tirer doucement sur les extrémités de la suture pour tirer la pointe du lambeau dans l'apex en V, en rapprochant et en retournant les bords de la plaie.

  • Nouer la suture.

  • Si une tension excessive empêche l'application du lambeau sur le sommet de la lacération, la plaie apparaîtra maintenant comme un Y (avec la suture matelassée à moitié enfouie en son centre). Le reste de la lacération (y compris la tige du Y, si elle est présente) peut être fermée comme toute autre lacération.

Soins ultérieurs

Réparation des lacérations avec lambeau

Une suture matelassée horizontale semi-enfouie (décrite dans le texte) peut être utilisée pour fermer les lacérations avec lambeau. Les lignes pointillées indiquent la position intradermique.

Réparation des lacérations avec lambeau

Avertissements et erreurs fréquentes

  • Éviter les sutures trop serrées et cautériser avec parcimonie car tous deux peuvent provoquer une ischémie tissulaire.

Trucs et astuces

  • Dans le cas de la suture matelassée semi-enfouie, aligner soigneusement la pointe du lambeau avec l'encoche d'où il provient.

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les
Testez vos connaissances
Lésion hépatique
Lequel de ces critères est utilisé pour classer une lésion hépatique en grade 3 ?
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
HAUT DE LA PAGE