Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

honeypot link

Comment réparer une lacération par agrafage

Par

Matthew J. Streitz

, MD, San Antonio Uniformed Services Health Education Consortium

Dernière révision totale mars 2021| Dernière modification du contenu mars 2021
Cliquez ici pour l’éducation des patients

Les dispositifs d'agrafage sont utilisés pour fermer rapidement les lacérations droites et nettes lorsqu'une fermeture cosmétique n'est pas nécessaire.

Indications

  • Lacérations relativement droites, nettes du tronc ou d'un membre et lacérations superficielles du cuir chevelu

Contre-indications

Contre-indications absolues

  • IRM prévue, car le champ magnétique peut arracher les agrafes de la peau

Contre-indications relatives

  • Lacérations du visage ou du cou parce que le résultat esthétique est souvent inférieur à celui de la suture

  • Lacérations des mains ou des pieds parce que la douleur est plus souvent augmentée

  • Tomodensitométrie prévue car les agrafes tissulaires créent des artefacts

La fermeture des plaies de tout type peut être contre-indiquée pour les plaies qui sont contaminées, relativement anciennes, ou qui seraient à risque plus élevé d'infection si elles étaient fermées, telles que de petites morsures aux mains ou aux pieds, des plaies par perforation ou des blessures par missiles à grande vitesse.

Les plaies impliquant des structures profondes (p. ex., nerfs, vaisseaux sanguins, canaux, articulations, tendons, os) peuvent nécessiter des techniques spécialisées ou être adressées à un chirurgien, de même que celles qui couvrent de grandes surfaces ou impliquant le visage ou les mains.

Complications

  • Mauvaise apposition du bord de la plaie conduisant à une mauvaise fermeture de la plaie et à un résultat inesthétique

  • Chez les patients qui cicatrisent facilement, une cicatrice plus grande

  • Moins bon résultat cosmétique, en particulier si les agrafes sont laissées trop longtemps

  • Infection

Equipement

L'hygiène des plaies et les techniques de fermeture n'ont pas besoin d'être des procédures stériles. Bien que les instruments qui touchent la plaie (p. ex., pinces, aiguilles, suture) doivent être stériles, des gants non stériles et de l'eau propre mais non stérile peuvent être utilisés chez les patients immunocompétents. Certains opérateurs préfèrent le meilleur ajustement et la meilleure protection que la barrière des gants stériles procure.

Procédure stérile, protection par barrière

  • Masque facial et lunettes de sécurité (ou un écran facial), charlotte, blouses, gants

  • Champs stériles, serviettes (pour le débridement et la suture des plaies)

  • Nettoyants antiseptiques tels que la chlorhexidine

  • Seringues et aiguilles et anesthésie locale

  • Pince tissulaire

  • Agrafeuse (y compris le dispositif de retrait)

  • Pommade antibiotique

  • Pansement non occlusif

Considérations supplémentaires

  • La suture et l'agrafage ont des résultats de cicatrisation, une résistance à la traction, des taux de complications, une tolérance par le patient, une efficacité de fermeture, une couleur, un aspect général, des marques de suture ou des agrafes de la cicatrice, des taux d'infection, des coûts et une acceptation comparables. Dans les études animales, les agrafes ont provqué moins d'inflammation de la plaie et une plus grande résistance à l'infection des plaies contaminées.

  • L'avantage majeur de l'utilisation des agrafes est un temps moindre de fermeture de la plaie. (Il est 3 à 4 fois moindre qu'en cas d'utilisation de sutures.)

  • Si les plaies ont une tension sous-jacente importante, poser des sutures profondes et résorbables avant l'agrafage pour diminuer la tension.

Positionnement

  • Positionner le patient confortablement allongé ou couché.

  • Ajustez la hauteur du lit de sorte que vous vous sentiez à l'aise assis ou debout auprès du lit du malade.

  • La lacération doit être bien éclairée, de préférence avec une lumière de procédure aérienne.

Description étape par étape de la procédure

  • Nettoyer, anesthésier, irriguer et débrider la plaie si nécessaire.

  • Placer un champ fenêtré stérile sur la plaie. Placer des champs supplémentaires à proximité selon les besoins pour fournir une zone de travail stérile suffisamment étendue.

  • Commencer à une extrémité de la lacération.

  • Everser les bords de la plaie en utilisant une pince, de préférence effectuée par un second opérateur. Parfois, la peau peut être retournée simplement en la pinçant entre le pouce et l'index.

  • Une fois que les bords sont en éversion, poser délicatement les agrafes à travers la plaie.

  • Pour assurer une fermeture optimale, placer le centre de l'agrafeuse perpendiculairement au centre de la plaie.

  • Une fois la poignée de l'agrafeuse pressée, l'agrafe est automatiquement placée dans la plaie et repliée selon la configuration appropriée. Lorsqu'elle est posée correctement, la traverse de l'agrafe s'élève à quelques millimètres au-dessus de la surface de la peau.

  • Travailler d'une extrémité de la lacération à l'autre, en plaçant chaque agrafe à environ 0,5 à 1 cm de la précédente, selon les besoins pour obtenir une bonne apposition des bords sur toute la longueur de la plaie.

Soins ultérieurs

Avertissements et erreurs fréquentes

  • Une mauvaise apposition des bords de la plaie (provoquant un chevauchement des bords de la plaie) et un défaut de retournement des bords de la plaie sont les erreurs les plus fréquentes. Aligner le milieu de l'agrafe avec le centre de la plaie.

  • Une pression trop importante sur le dispositif lors de l'agrafage peut placer les agrafes trop étroitement, provoquant une ischémie de la plaie.

  • Le ablation des agrafes peut être plus inconfortable que l'ablation des sutures.

  • Les agrafes peuvent provoquer des cicatrices importantes si elles sont laissées en place trop longtemps.

Trucs et astuces

  • Plutôt que de commencer à une extrémité de la lacération, de nombreux praticiens trouvent plus facile de commencer au milieu puis de placer les agrafes suivantes au milieu de chaque section ouverte, jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de trou dans la plaie.

  • Si les pinces ne sont pas disponibles, la peau peut être retournée en la pinçant (p. ex., avec le pouce et l'index).

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Testez vos connaissances
Lésion hépatique
Lequel de ces critères est utilisé pour classer une lésion hépatique en grade 3 ?
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
HAUT DE LA PAGE