honeypot link

Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

Comment réduire une luxation de la rotule

Par

Matthew J. Streitz

, MD, San Antonio Uniformed Services Health Education Consortium

Dernière révision totale déc. 2019| Dernière modification du contenu déc. 2019
Cliquez ici pour l’éducation des patients

La manipulation manuelle de la rotule permet de réduire une luxation latérale de la rotule. L'analgésie n'est habituellement pas nécessaire.

Indications

  • Luxation latérale de la rotule

Les luxations de la rotule sont pour la plupart latérales.

Contre-indications

Il n'y a pas de contre-indications à la réduction de la luxation de la rotule. Cependant, la consultation d'un chirurgien orthopédiste doit être obtenue avant la réduction en cas de fracture proximale tibiale ou distale fémorale associée (y compris une fracture ostéochondrale).

Complications

  • Les complications sont rares lorsque la réduction est effectuée doucement.

Equipement

  • Immobilisation du genou ou attelle

  • Béquilles

Considérations supplémentaires

  • Les rx pré-opératoires sont recommandées pour identifier les fractures coexistantes patellaires, d'autres anomalies osseuses ou des corps étrangers.

  • La rotule se réduit souvent spontanément (p. ex., avant l'arrivée à l'hôpital) ou lorsque le genou est accidentellement étendu.

Positionnement

  • Placer le patient en position couchée sur le lit ou sur la civière.

Description étape par étape de la procédure

  • Effectuer un examen neurovasculaire pré-procédural, comprenant des pouls postérieurs tibiaux et dorsaux pédis, temps de remplissage capillaire (normalement < 2 secondes).

  • L'analgésie est habituellement inutile. Les patients présentant une douleur ou une anxiété importantes peuvent se voir proposer une sédation et une anesthésie procédurales.

  • Tenir la jambe touchée d'un bras.

  • Fléchir légèrement la hanche (relâche la tension du quadriceps).

  • Étendre doucement la jambe. La rotule peut se réduire spontanément.

  • Si la rotule ne s'est pas réduite, utiliser l'autre main pour appliquer une légère force sur le bord le plus externe de la rotule déplacée, et repousser la rotule vers son emplacement normal entre les condyles fémoraux.

  • Une réduction réussie peut être accompagnée d'un "bruit" perceptible.

Soins ultérieurs

  • Une réduction réussie est préalablement confirmée par la restauration visible d'un contour du genou normal et par une diminution de la douleur.

  • Immobiliser immédiatement le genou en extension complète avec un dispositif d'immobilisation ou une attelle du genou. Le dispositif d'immobilisation doit être porté pendant 3 semaines.

  • Répéter l'examen neurovasculaire.

  • Effectuer des rx post-opératoires pour confirmer une réduction adéquate et identifier toute fracture coexistante.

  • Organiser un suivi orthopédique.

Avertissements et erreurs fréquentes

  • Une rotule peut se réduire spontanément avant le bilan. S'assurer que la blessure n'était pas une luxation du genou.

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE