Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

honeypot link

Déchirures du tendon du biceps

Par

Danielle Campagne

, MD, University of San Francisco - Fresno

Dernière révision totale août 2019| Dernière modification du contenu août 2019
Cliquez ici pour l’éducation des patients
Ressources liées au sujet

Les déchirures du tendon du biceps peuvent impliquer la fixation du tendon au niveau de l'épaule ou du coude. Une douleur aiguë se produit au niveau du site de la déchirure. La réparation chirurgicale est habituellement nécessaire.

Le muscle biceps a deux tendons qui se fixent proximalement à l'omoplate (tubercule supraglénoïdien et processus coracoïde de l'épaule) et un tendon qui s'attache distalement au radius au niveau du coude (tubérosité radiale). Les déchirures proximales du tendon du biceps sont plus fréquentes que les déchirures distales du tendon du biceps.

Les déchirures du tendon du biceps sont provoquées par un événement brutal (p. ex., soulever un objet lourd) ou une extension ou une torsion forcée du coude. Ces déchirures se produisent généralement lorsque le tendon est déjà affaibli par une surutilisation (p. ex., comme cela se produit lors de l'haltérophilie), ce qui peut provoquer une tendinite et parfois l'effilochage du tendon. Chez les patients âgés, la tendinose dégénérative, qui affaiblit les tendons du biceps, augmente le risque de déchirure. D'autres facteurs qui peuvent affaiblir un tendon peuvent augmenter le risque de déchirure du tendon, mais leur contribution aux déchirures du tendon du biceps n'a pas été bien étudiée.

La blessure qui a déchiré le tendon du biceps peut également endommager d'autres structures de l'épaule (p. ex., la coiffe des rotateurs).

Les ruptures du tendon bicipital peuvent être partielles ou complètes.

Symptomatologie

Les déchirures du tendon du biceps provoquent une douleur soudaine et sévère, soit au niveau du bras et de l'épaule, soit près du coude, en fonction de l'emplacement de la déchirure. La douleur est aggravée par le soulèvement ou la traction. D'autres symptômes comprennent des ecchymoses, un gonflement et une faiblesse. En outre, le muscle détaché peut former un bombement dans le bras (déformation de Popeye).

Diagnostic

  • Bilan clinique

  • Échographie

  • IRM

Les déchirures du tendon du biceps peuvent souvent être diagnostiquées par l'anamnèse et l'examen clinique. L'examen et les tests spéciaux (p. ex., test du crochet) peuvent suggérer quel tendon est lésé et si le tendon est déchiré. Dans le test du crochet, le coude fléchi est en supination, et les examinateurs tentent d'accrocher leur index sous le tendon du biceps intact latéralement. Si le tendon du biceps est déchiré (avulsion distale), il n'y a pas de structure en forme de cordon à palper ou à crocheter.

L'échographie musculosquelettique est souvent utilisée pour examiner l'épaule et permet le diagnostic des déchirures complètes du tendon du biceps proximal. L'échographie est moins utile dans le cas des déchirures partielles et des déchirures distales du tendon du biceps.

L'IRM peut confirmer le diagnostic, mais n'est généralement pas nécessaire.

Traitement

  • Habituellement réparation chirurgicale

Le traitement des déchirures distales du tendon bicipital est habituellement une réparation chirurgicale dès que possible.

Les déchirures proximales du tendon du biceps sont parfois traitées de façon conservatrice car si l'un des deux tendons du biceps au niveau de l'épaule est intact, ce tendon peut maintenir la fonction.

Cependant, la chirurgie est souvent nécessaire pour la réparation des déchirures proximales du tendon, en particulier en cas d'autres blessures de l'épaule.

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE