Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

honeypot link

Luxations du genou (articulation tibio-fémorale)

Par

Danielle Campagne

, MD, University of San Francisco - Fresno

Dernière révision totale janv. 2021| Dernière modification du contenu janv. 2021
Cliquez ici pour l’éducation des patients

Les luxations du genou sont généralement associées à des lésions artérielles ou nerveuses. Les luxations du genou menacent la viabilité des membres. Ces luxations se réduisent souvent spontanément avant l'examen médical. Le diagnostic repose habituellement sur la rx. Un bilan vasculaire et neurologique est nécessaire; une lésion vasculaire est identifiée par angio-TDM. Le traitement immédiat est la réduction et le traitement des lésions vasculaires fermées.

La majorité des luxations du genou antérieures proviennent d'une hyperextension; la plupart des luxations postérieures résultent d'un choc direct postérieur dirigé sur le tibia proximal avec le genou légèrement fléchi. La plupart des luxations du genou résultent de traumatismes graves (p. ex., accident de la circulation à grande vitesse), mais un traumatisme apparemment léger, comme marcher dans un trou couplé avec un mouvement de torsion du genou avec des complications vasculaires et neurologiques, peut parfois provoquer une luxation du genou en particulier en cas d'obésité morbide (1).

Les luxations du genou lèsent toujours

  • Les structures qui soutiennent l'articulation du genou, cause d'instabilité articulaire

L'instabilité articulaire due à une lésion ligamentaire grave est une complication fréquente à long terme des blessures du genou.

D'autres structures couramment lésées comprennent les suivantes

  • Artère poplitée (en particulier dans les luxations antérieures)

  • Nerfs péronier et tibial

Une lésion de l'artère poplitée peut initialement n'affecter que l'intima et ne provoquera donc pas une ischémie distale jusqu'à ce que l'artère ne s'obstrue ultérieurement. Une lésion artérielle non diagnostiquée présente un risque élevé de complications ischémiques, ce qui peut mener à l'amputation.

Références générales

Symptomatologie

La luxation du genou provoque une déformation qui est cliniquement évidente. Cependant, certaines luxations se réduisent spontanément avant l'examen médical; dans ces cas, le genou reste très enflé et extrêmement instable.

Une sensation de plénitude du creux poplité à la palpation suggère une lésion de l'artère poplitée ou un hématome.

Diagnostic

  • Rx

  • Bilan vasculaire et neurologique

Une luxation du genou (ainsi qu'une déchirure du ligament croisé antérieur et/ou une déchirure du ligament croisé postérieur) doivent être suspectées si un genou blessé est très instable (voir aussi Entorses du genou et lésions méniscales). Les rx de face et de profil font le diagnostic des luxations qui ne se sont pas spontanément réduites.

Les évaluations neurologiques et vasculaires sont particulièrement importantes.

Une lésion de l'artère poplitée doit être suspectée même si l'ischémie n'est pas évidente. L'évaluation clinique des pulsations distales ne peut complètement exclure une lésion de l'artère poplitée, même si les pulsations sont normales sur une période de temps.

L'indice de pression artérielle cheville-bras doit être déterminé pour vérifier l'existence de lésions vasculaires; des valeurs ≤ 0,9 sont très en faveur de lésions vasculaires. Cependant, l'angio-TDM est la méthode de référence de l'évaluation vasculaire après luxation du genou. Certains experts recommandent également une angio-TDM, même si l'index de pression artérielle cheville-bras est > 0,9 et en l'absence de signe suggérant une ischémie.

Si l'index de pression artérielle cheville-bras est ≤ 0,9 ou si des signes suggèrent une ischémie, une consultation immédiate en chirurgie vasculaire est nécessaire. Il convient de vérifier de manière agressive les lésions vasculaires, car la durée de l'ischémie affecte grandement les résultats. Si la chirurgie de réparation de la lésion vasculaire n'est pas effectuée dans les 8 heures, les taux d'amputation sont plus élevés.

Traitement

  • Réduction immédiate

  • En cas de lésion vasculaire, réparation vasculaire immédiate et fasciotomie

  • Plus tard, reconstruction du ligament

Le traitement des luxations du genou consiste en une réduction fermée immédiate à 15° de flexion.

Les lésions vasculaires sont réparées immédiatement; un chirurgien vasculaire doit être consulté pour les réparer. En cas d'ischémie tissulaire, une fasciotomie peut être nécessaire.

En cas d'instabilité franche, un fixateur externe est parfois posé. Des rx de face et de profil sont généralement effectuées pour confirmer la réduction.

Les ligaments du genou peuvent être reconstruits plus tard, après la résolution de l'œdème.

Points clés

  • Beaucoup de luxations du genou sont accompagnées de lésions de l'artère poplitée ou nerveuses.

  • Les luxations du genou endommagent toujours les structures qui soutiennent l'articulation du genou, ce qui provoque une instabilité articulaire.

  • La plupart des luxations du genou sont cliniquement évidentes, mais elles peuvent se réduire spontanément avant qu'elles ne soient évaluées; suspecter une luxation si une blessure du genou est grossièrement instable.

  • Toujours mesurer l'indice cheville-bras et pratiquer une angio-TDM car l'artère poplitée est fréquemment blessée par la luxation du genou.

  • Réduire immédiatement le genou luxé et consulter un chirurgien vasculaire pour réparer toute lésion vasculaire.

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
HAUT DE LA PAGE