Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

honeypot link

Auto-négligence chez les personnes âgées

Par

Daniel B. Kaplan

, PhD, LICSW, Adelphi University School of Social Work;


Barbara J. Berkman

, DSW, PhD, Columbia University School of Social Work

Dernière révision totale mai 2019| Dernière modification du contenu mai 2019
Cliquez ici pour l’éducation des patients

La négligence de soi ou auto négligence implique de ne pas prendre soin de soi. Elle peut comprendre l'abandon de l'hygiène personnelle, ne pas payer ses factures, ne pas maintenir la propreté de son domicile, ne pas obtenir ou préparer ses repas (provoquant une dénutrition), ne pas rechercher de soins médicaux pour des symptômes potentiellement graves, ne pas respecter les prescriptions ou ne pas prendre les médicaments (sur ordonnance ou en vente libre) et ne pas aller aux consultations de suivi.

Les facteurs de risque de la négligence de soi comprennent

  • L'isolement social

  • Les troubles qui dégradent la mémoire ou le jugement (p. ex., démence)

  • La présence de multiples troubles chroniques

  • Abus ou mauvaise utilisation de substances

  • Les dépressions sévères

Les signes d'alerte de négligence de soi comprennent l'absence d'un soignant et l'un des éléments suivants:

  • Perte de poids rapide, malnutrition, déshydratation

  • Maladies non traitées

  • Hypothermie ou épuisement par la chaleur

  • Vêtements domestiques insalubres ou mal entretenus

  • Manque de nourriture adéquate à la maison

  • Moyens déconnectés

  • Ulcères de décubitus, mauvaise hygiène ou mauvaise odeur corporelle

  • Ne prend pas de médicaments

  • Confusion

Distinguer auto négligence d'un simple choix de vie que d'autres trouvent indésirable peut être difficile. Les assistants sociaux sont souvent dans la meilleure position pour faire cette distinction.

Aux USA, les services de protection des adultes ou le service public sur le vieillissement (dont les numéros sont disponibles auprès d'Eldercare Locator 800-677-1116) peuvent aider en coordonnant les évaluations de santé à domicile et en aidant les personnes âgées à obtenir des services de conseils, des systèmes d'intervention d'urgence, un aiguillage vers des services de soutien supplémentaires, et, si nécessaires, une hospitalisation.

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE