Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

Chargement

Revue générale des troubles histiocytaires

Par

Jeffrey M. Lipton

, MD, PhD, Hofstra Northwell School of Medicine, Hempstead, NY;


Carolyn Fein Levy

, MD, Hofstra Northwell School of Medicine

Dernière révision totale juil. 2019| Dernière modification du contenu juil. 2019
Cliquez ici pour l’éducation des patients
Ressources liées au sujet

Les troubles histiocytaires sont des troubles cliniquement hétérogènes, qui résultent d'une prolifération anormale d'histiocytes, soit

  • Monocytes-macrophages (cellules de traitement de l'antigène)

  • Cellules dendritiques (cellules présentatrices d'antigènes)

Il est difficile de classer les syndromes histiocytaires (voir tableau Troubles histiocytaires) leur classement a d'ailleurs changé au cours du temps en fonction de l'évolution des connaissances sur la biologie de ces cellules pour le système actuel de classification. L'histiocytose à cellules de Langerhans est le trouble histiocytaire le plus fréquent. Il existe d'autres troubles histiocytaires rares tels que la maladie d'Erdheim-Chester, le xanthogranulome juvénile et d'autres dont certains sont à présent considérés comme des variantes de l'histiocytose à cellules de Langerhans.

Tableau
icon

Troubles histiocytaires

Catégorie

Troubles habituels*

Liés aux cellules dendritiques

Xanthogranulome juvénile

Maladie d'Erdheim Chester

Liés au macrophage

*D'autres troubles rares existent dans chaque catégorie.

†Comprend les troubles précédemment nommés granulome éosinophile, maladie de Letterer-Siwe et maladie d'Hand-Schüller-Christian

‡Également appelé histiocytose sinusale avec polyadénopathie

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE