Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

honeypot link

Revue générale des infections clostridiales

Par

Larry M. Bush

, MD, FACP, Charles E. Schmidt College of Medicine, Florida Atlantic University;


Maria T. Vazquez-Pertejo

, MD, FACP, Wellington Regional Medical Center

Examen médical mai 2021
Voir l’éducation des patients
Ressources liées au sujet

Les Clostridium sont des bacilles anaérobies sporulés, à Gram positif, trouvés largement dans la poussière, le sol et la végétation et dans la flore normale des appareils digestifs des mammifères. Les espèces pathogènes produisent des exotoxines neurologiques et destructrices de tissu, qui sont responsables des manifestations cliniques.

Presque 100 Clostridium spp ont été identifiés, mais 25 à 30 espèces ne sont reconnues que comme induisant des maladies pour l'homme ou l'animal.

Physiopathologie des infections clostridiennes

Les espèces pathogènes produisent des exotoxines neurologiques et destructrices de tissu, qui sont responsables des manifestations cliniques. Les clostridies peuvent devenir pathogènes lorsque la teneur en oxygène et le pH du tissu sont bas. Un tel milieu anaérobie peut apparaître dans un tissu ischémique ou dévitalisé, comme cela se produit en cas d'ischémie ou après de graves traumatismes pénétrants ou des écrasements. Plus la plaie est profonde et sévère, plus le patient est exposé à l'infection à Clostridium, notamment en cas de contamination, même mineure, par des substances étrangères.

Une infection clostridiale peut également se produire après l'injection de drogues.

Une maladie grave non infectieuse peut survenir après l'ingestion d'aliments mis en conserve à domicile dans lesquels des Clostridia ont produit des toxines.

Maladies causées par les clostridies

Tableau

L'infection à Clostridium la plus fréquente est la gastro-entérite mineure spontanément résolutive, due habituellement à C. perfringens de type A. Les infections graves à Clostridium sont relativement rares, mais peuvent être fatales.

Les troubles abdominaux, tels que la cholécystite, la péritonite, l'appendice rompu ou la perforation intestinale peuvent se compliquer d'infection à C. perfringens, C. ramosum, et nombre d'autres.

Une nécrose musculaire et une infection des tissus mous, caractérisée par la cellulite crépitante, la myosite et la myonécrose clostridienne, peuvent être dues à C. perfringens.

La nécrose tissulaire et cutanée peut être due à C. septicum véhiculé par le sang depuis le côlon.

Les Clostridium apparaissent également comme composants de la flore mixte dans les infections fréquentes des plaies banales; leur rôle dans ces infections est mal connu.

La fréquence des infections nosocomiales à Clostridium augmente, particulièrement en post-opératoire et chez le patient immunodéprimé. Un sepsis sévère à Clostridium peut compliquer une perforation intestinale et une occlusion.

Voir l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : AFFICHER LA VERSION GRAND PUBLIC
quiz link

Test your knowledge

Take a Quiz! 
ANDROID iOS
ANDROID iOS
ANDROID iOS
HAUT DE LA PAGE